La Sant Jordi


Sant Jordi était un militaire romain chrétien. Pour ne pas avoir renoncé à ses croyances, il fut martyrisé au temps de l'empereur romain Dioclétien, vers l'an 303. Une des légendes qu'on attribue à Sant Jordi, devenue rapidement la plus populaire, explique qu'un dragon terrorisait les habitants d'un village. Pour le calmer, ils devaient lui donner un agneau et une jeune fille, choisie au hasard. Un jour la malchance tomba sur la fille du roi, qui fut amenée devant le dragon. Sant Jordi la libéra d'une façon miraculeuse, tua le dragon et des roses rouges jaillirent du sang de ce dernier. La jeune fille, le roi et tout le peuple se convertirent au christianisme.

Les rois catalans manifestaient souvent leur dévotion à Sant Jordi et demandaient de l'aide pour combattre les infidèles. En ce temps là, des pays aussi différents que la Géorgie, l'Angleterre, le Grèce et la Catalogne firent de Saint George leur patron.

En 1926 est venu s'y ajouter le Jour dit du livre, qui à l'origine était une commémoration de la mort de Cervantès.



Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.