Biographie de Ferdinand II Le Catholique


Ferdinand II, roi d'Aragon de 1479 à 1516.


Ferdinand II d'Aragon (en catalan : Ferran II, en castillan : Fernando II), né le 10 mars 1452 (ou 10 mai ?) à Saragosse, mort le 23 juin (ou 23 janvier ?) 1516 à Madrigalejo, dit Ferdinand le Catholique, fut, par mariage, roi de Castille et León de 1474 à 1504 (sous le nom de Ferdinand V) puis, de son propre chef, roi d'Aragon, de Valence, de Majorque et de Sicile et comte de Barcelone de 1479 à 1516, comte de Roussillon et de Cerdagne de 1493 à 1516 et roi des Deux-Siciles en 1504.

Fils du roi Jean II d'Aragon (1398-1479) et de sa seconde épouse Jeanne Enríquez (1425-1468), Ferdinand devint l'héritier des possession de la couronne d'Aragon à la mort de son demi-frère Charles de Viane en 1461.

Le 14 octobre 1469, il épousa la future Isabelle Ire de Castille (1451-1504). Ensemble ils menèrent une guerre civile visant à déposséder la nièce d'Isabelle, Jeanne la Beltraneja (1462-1530). En 1474, Isabelle arriva au trône de Castille. À la mort de Jean II en 1479, Ferdinand accéda au trône de la couronne d'Aragon et les deux monarques régnèrent ensemble, bien que les deux couronnes restèrent séparées.

Ferdinand et Isabelle menèrent une politique religieuse coercitive avec l'établissement de l'Inquisition, l'expulsion des juifs non convertis en 1492 et la conquête du royaume de Grenade la même année, ce qui leur valut de se voir décerner le titre de Rois Catholiques par le pape Alexandre VI. Parallèlement, ils préparèrent l'expansion espagnole par le support donné aux expéditions de Christophe Colomb. Ferdinand, malgré avoir reçu les comtés de Roussillon et de Cerdagne de Charles VIII pour prix de sa non-intervention dans les Guerres d'Italie, conquit le royaume de Naples en 1504 dépossédant ainsi son cousin Fréderic. En 1504 également mourut Isabelle, ce qui fit de Ferdinand le régent de la couronne de Castille au nom de sa fille Jeanne la Folle. Mais il se heurta à l'hostilité de la noblesse castillane qui lui subsitua le mari de Jeanne, l'archiduc Philippe le Beau. À la mort de celui-ci en 1506, Ferdinand reprit les rênes de la Castille, cette fois-ci au nom de son petit-fils le futur Charles Quint. Il annexa le sud de la Navarre en 1512.

À sa mort en 1516 il laissa un empire immense à son petit-fils Charles Quint, premier véritable roi d'Espagne.




Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.