La famille de Banyuls


Arbre généalogique

La majorité des biographies des membres de cet arbre se trouve ci-dessous.

Arbre généalogique de la famille Banyuls de Montferrer

Liste des membres de la famille

Bernard 1er de Banyuls

Premier seigneur de Banyuls del Aspres que l'on connaisse. On retrouve sa trace dans divers documents toujours accompagné de son frère Pierre. Tout comme lui, on trouve sa trace dans des documents datés de 1134 et 1164.

Ainsi il appose sa signature dans un acte de donation d'une manse adjacente à Banyuls del Aspres aux templiers du Mas Deu.

Le 10 juillet 1150 alors que ses parents venaient de mourir Pierre 1er effectua une convention entre lui et son frère pour délimiter les propriétés de chacun. Le "chemin franc" qui reliait La Cusa (Les Cluses) à Perpignan servait de ligne de séparation.

Saura

Fille de Bernard 1er, elle épouse Bernard-Pierre.

Bernard II

Fils de Bernard 1er, il entrera dans les ordres en tant que chanoine régulier de l'ordre de St Augustin au Monastir del Camp. Du moins on retrouve sa trace en tant que tel en février 1218. Il décède sans postérité.

Arnaud 1er

Fils de Bernard 1er, il prendra sa succession. Chevalier roussillonnais, il participe à la bataille d'Ubéda et de La Navas de Tolosa, gagnées par les rois de Castille, d'Aragon et de Navarre en 1212. Sa bravoure au combat fut exemplaire.

Arnaud II

Fils d'Arnaud 1er, il participe aux côtés de Jacques 1er de Majorque à la conquête de l'île de Majorque en 1229, puis à la conquête de Valence, toujours sur l'ennemi sarrasin.

En 1271 il fournit une caution avec plusieurs nobles de Collioure et de Perpignan à l'infant Jacques (futur Jacques II) pour 120 000 sols de Malgone que celui-ci devait payer aux exécuteurs testamentaires de Pons-Hugues, comte d'Empories.

Bernard V

Fils d'Arnaud II, il était vivant en 1340. Il s'est marié une première fois avec Sibille de Toufailles dont il eu trois ses enfants, puis avec Riscende dont il n'eu pas d'enfant.

Il fit son testament en 1349.

Agnès

Fille de Bernard V et de Sibille de Toufailles.

Dalmace

Fils de Bernard V et de Sibille de Toufailles, il mourut sans enfant, arrêtant la branche des descendants de Bernard 1er.

Raymond III

Deuxième fils de Bernard V, il était vivant en 1343 et en 1350. Il est entré dans les ordres et mourut sans enfant.

Pierre 1er de Banyuls

Premier seigneur de Banyuls del Aspres que l'on connaisse. On retrouve sa trace dans divers documents toujours accompagné de son frère Pierre. Tout comme lui, on trouve sa trace dans des documents datés de 1134 et 1164.

Ainsi il appose sa signature dans un acte de donation d'une manse adjacente à Banyuls del Aspres aux templiers du Mas Deu.

Le 10 juillet 1150 alors que ses parents venaient de mourir Pierre 1er effectua une convention entre lui et son frère pour délimiter les propriétés de chacun. Le "chemin franc" qui reliait La Cusa à Perpignan servait de ligne de séparation.

Pierre était vivant en 1134 et en 1164. Il a eu un fils, Pons 1er.

Pons 1er

Fils de Pierre 1er, il eu trois enfants : Bernard III, Pons II et Raymond 1er. Pons 1er était vivant en 1164.

Qualifié de Noble Roussillonnais, il fut l'un des témoins du testament de Gausfred le 8 des ides de mai 1164 qui eu lieu à St Jean, à Perpignan. Il meurt entre cette date et 1172.

Bernard III

Fils de Pons 1er. Comme ses frères il fut qualifié pour la première fois dans la famille de "Miles" (Chevalier) lors d'un procès qui eut lieu en 1209. Les trois frères consentirent le 3 juin 1212 à Arnaud, abbé de St Génis, reconnaissance emphytéotique pour leur champ, dit "El Estany" et déclarèrent que Pons 1er l'avait déjà reçu en fief.

Bernard III décéda sans postérité.

Pons II

Fils de Pons 1er, Pons II était vivant en 1212. Comme ses frères il fut qualifié pour la première fois dans la famille de "Miles" (Chevalier) lors d'un procès qui eut lieu en 1209. Les trois frères consentirent le 3 juin 1212 à Arnaud, abbé de St Génis, reconnaissance emphytéotique pour leur champ, dit "El Estany" et déclarèrent que Pons 1er l'avait déjà reçu en fief.

Pons II décéda sans postérité lui aussi.

Raymond 1er

Fils de Pons 1er, Raymond était vivant en 1212. Comme ses frères il fut qualifié pour la première fois dans la famille de "Miles" (Chevalier) lors d'un procès qui eut lieu en 1209. Les trois frères consentirent le 3 juin 1212 à Arnaud, abbé de St Génis, reconnaissance emphytéotique pour leur champ, dit "El Estany" et déclarèrent que Pons 1er l'avait déjà reçu en fief.

Raymond 1er fut le seul a avoir un enfant, c'est par lui que la descendance se fit.

Raymond II

Fils de Raymond 1er, il fut commissaire du roi de Majorque Jacques 1er chargé du ressort judiciaire sur les vallées de Ribes. Il trancha en 1283 les différends qui concernaient la féodalité des terres et droits possédés dans ces pays par des tiers. Dans ces actes il est mentionné que Raymond II a le titre de "miles", c'est à dire chevalier.

Dalmace 1er

Fils de Raymond II de Banyuls, il fut son successeur. Il porte lui aussi le titre de chevalier.

Dalmace 1er fut nommé capitaine de la garnison de Bologne, une ville des états pontificaux. En 1317 il est en vue à la cour de Sanche 1er. Il fait partie du Conseil du souverain, et figure d'ailleurs en tant que "Conseiller" dans un acte de reconnaissance que fait Bertrand de St Marsal pour son château de Montner.

En 1324 Dalmace 1er est nommé chancelier de Jacques II. Personnage en vue de la cour du roi Jacques II, ce dernier lui octroi les droits de haute justice sur St Jean Lasseille, où il fit planter des fourches patibulaires pour marquer cette prise de droit.

En 1344 le royaume de Majorque tombe aux mains du roi d'Aragon. A partir de cette date Dalmace 1er disparaît des archives.

Dalmace 1er a épousé Françoise de Bellcastel dont il aura deux enfants : Dalmace II et Raymond IV. Le 25 février 1346 son épouse deviendra officiellement la tutrice de ses enfants, ce qui signifie que son mari était décédé à cette date.

Sybille

Fille de Raymond II, Sybille fut mariée à Hugues de Taxo. (Taxo, initialement écrit Tatzo, était une vicomté dont le siège était près d'Argelès sur mer)

Hugues de Taxo était officier à la cour du roi Sanche de Majorque.

Grimald 1er

Fils de Raymond II de Banyuls, il entre dans les ordres en tant que moine bénédictin. Il fut tout d'abord prieur au monastère de St-Cyr de Cullera, dans le diocèse de Gérone, puis il fut élu en 1316 abbé de St Michel de Cuxa. Sanche de Majorque lui octroi, ainsi qu'à ses successeurs le droit d'ériger des fourches patibulaires dans toutes les localités où s'étend les droits de haute justice de l'abbaye.

Grimald 1er meurt en 1341.

Arnaud III

Egalement fils de Raymond II, il entre lui aussi dans les ordres, mais en tant que chevalier de l'Ordre du Temple. Son existence est attesté en 1310.

Il appartenait à la maison templière de Gardinia, dans le diocèse de Lérida. Lors de la condamnation de l'ordre, il pu se soustraire aux supplices infligés à ses frères et se retira à Perpignan, où l'on a une trace de son passage en 1317.

Arnaud IV

Egalement fils de Raymond II, il est celui qui est à la base de la branche de Vernet en Conflent.

Bernard IV

Bernard IV était fils de Raymond II. Comme deux de ses frères il entre dans les ordres et devient abbé à Ste Marie de Corneilla, puis à St Martin du Canigou. Il vivait toujours en 1340. Ayant retiré un cheval, du mobilier et divers objets appartenant à son frère Arnaud, il risqua l'excommunication. Toutefois le pape Clément V leva la sentence suite aux nombreux bienfaits de son frère Dalmace 1er vis à vis du roi.

Par la suite, Bernard IV remplit différentes missions diplomatiques.

Dalmace II

Seigneur de Banyuls del Aspres. Fils de Dalmace 1er de Banyuls, il fut Lieutenant du royaume de Majorque jusqu'à la fin du XIVe siècle.

En 1375 son neveu Bérenger décède, lui léguant les baronnie de Nyer, de Porcinyans et de Laroque de Conflent. Le 2 avril de la même année, le roi le manda de reconnaître ces trois fiefs qu'il avait acquis de plein droit.

Il eu trois fils, Dalmace III, Arnaud V et Jehan 1er. Les descendants de Dalmace II conservèrent ces baronnies jusqu'à la révolution.

Raymond IV

Second fils de Dalmace 1er de Banyuls, il était vivant en 1375. Raymond IV s'est marié avec N. Ca Rocha qui lui apporta en dot la baronnie de Nyer. Ensemble ils eurent un fils, Bérenger, décédé sans postérité. Celui-ci léguera la baronnie de Nyer à sa mort à son oncle Dalmace II, seigneur de Banyuls dels Aspres.

Dalmace III

Fils aîné de Dalmace II, il s'est marié avec Brunissende. Dalmace III est mort en 1408.

Arnaud V

Second fils de Dalmace II, Arnaud V s'est marié avec Esclarmonde.

Jehan 1er

Troisième fils de Dalmace II, il était vivant en 1385.

Jehan II

Fils de Dalmace III, il s'est marié avec Catherine Asalbert. Il est décédé en 1434.

Marquesa

Fille de Dalmace III, elle s'est mariée avec Jean de Foxa.

Arnaud

Dernier fils de Dalmace III.

François 1er

Fils de Jehan II, François 1er s'est marié avec Florentine de Roure.

Jean

Fils de Jehan II.

André

Fils de Jehan II.

Raymond

Fils de Jehan II.

Brunissende

Fille de Jehan II.

Arnaud IV

Fils de Jehan 1er. Il s'est marié avec Catherine Jorda en 1388.

Bernard VI

Fils de Jehan 1er, on a des traces de sa vie entre 1346 et 1411. Il a eu trois enfants, Dalmace IV, Raymond V et Guillaume 1er.

Dalmace IV

Fils de Bernard VI de Banyuls, il s'est marié a Agnès de Pinos.

Raymond V

Fils de Bernard VI de Banyuls, il s'est marié a Béatrice Michel.

Guillaume 1er

Fils de Bernard VI de Banyuls, il s'est marié a Marguerite.

Guillaume II

Seigneur de Nyer et de la Rocha. Il est le fils de Guillaume 1er ou de Raymond V, mais l'histoire ne nous a pas précisé lequel était son père.

Il acquiert le fief de la Réal et d'Odeillo, qui resta dans la famille jusqu'à la révolution. Il épouse Ermengarde de Montfalco et meurt avant août 1481.

Jacques 1er

Jacques 1er est le fils soit de Dalmace IV, soit de Raymond V, soit de Guillaume 1er. Religieux bénédictin, il prend la charge de prévôt majeur à l'abbaye de St Martin du Canigou. Il eu sa plus forte charge de travail après le 2 février 1428, date à laquelle un tremblement de terre fit chuter le clocher et différentes bâtisses.

En 1484 il fut nommé abbé de St Martin du Canigou, il le restera jusqu'en 1506, date de sa mort.

Jehan III

Fils de Guillaume II et d'Ermengarde de Falco. Seigneur de Nyer, Réal et Montferrer.

Le 14 mai 1488 il épouse Catherine de Pontos de Blan, dame de Montferrer. Jacques 1er fut témoin du contrat passé à Bompas. Montferrer appartenait à la famille de Pontos de Blan, mais ce fief était passé par plusieurs familles avant eux.

Jehan IV

Fils de Jehan III, il épouse vers 1515 Béatrix d'Alemany, fille du seigneur de Bellpuig.

Avant sa mort il partagea son fief entre ses 3 fils :

  • Jehan-François V qui suit grade les seigneuries de Nyer et de Montferrer,
  • Dalmace V eut Réal, Puig et Odeillo,
  • Pierre-Arnaud, qui s'établit à Villefranche de Conflent.

Il eut par ailleurs deux filles et deux fils qui embrassèrent la carrière religieuse.

Jehan-François V de Banyuls

Fils de Jehan IV, seigneur de Nyer et Montferrer en 1546.

Dix ans après on le retrouve pourvu de la charge de séquestre de l'abbaye de St Martin du Canigou. Il figure au nombre des fondateurs de la confrérie de St Georges instituée à Perpignan le 3 août 1562.

Le 4 août 1564 le procureur royal Louis de Llupia lui concède le droit de chercher des Mines de fer à Montferrer et dans la vallée de Banat.

Il épouse Isabelle de Llupia. Il mourut peu de temps après le 10 juillet 1574.

Thomas 1er

Fils de Jehan-François V, seigneur de Nyer et de Montferrer.

Il obtient le droit d'explorer et d'exploiter le fer dans tous les comtés du Roussillon et de Cerdagne. Il développa les mines. Malheureusement il fut obliger de vendre Montferrer par manque de moyen, les résultats de l'industrie étant plus faible que ce à quoi il s'attendait.

Ainsi fut signé le 30 décembre 1585 la charte de cession de Montferrer au profit de Jean Vilansosan, chirurgien à Barcelone.

Mais la population de Montferrer préférait Thomas, aussi se cotisèrent-ils pour lui permettre de racheter la seigneurie au fils de Jean Vilansosa (3000 ducats), ce qui fut fait le13 décembre 1810.

Thomas 1er exerçait un commandement militaire et civil à Huesca, c'est son fils François III qui s'occupait des terres. Or il fut harcelé par ses créanciers et dû vendre Montferrer le 12 janvier 1623 à Louise Guanter, veuve d'un notaire de Prats de Mollo.

Il épouse Ursule de Oris. Thomas meurt le 17 mai 1627.

François II de Banyuls

Fils de Thomas 1er. Né en novembre 1589, il épouse le 3 juillet 1603 Mathiane de Oris sa cousine, alors qu'il n'avait que 14 ans.

Le 8 août 1616 Pierre Soler avocat à Barcelone lui vendit le lieu et territoire de Léca. C'est à cette époque que les lieux de Odeillo et Réal, qui était l'apanage de la branche cadette des Banyuls fut récupéré par la branche aînée.

Ils eurent trois enfants :

  • Thomas II qui suivit,
  • Mansia qui épousa Antoine de Bru de Palau, de Barcelone
  • Marc-Antoine qui fut séquestre des biens de l'abbaye Notre Dame d'Arles.

Il meurt à Perpignan en 1647 et fut enterré à Nyer.

François II meurt le 18 décembre 1639, il est inhumé à Nyer. Sa femme lui survécu 10 ans.

Thomas II, fils de François II

Seigneur de Nyer, Montferrer, Réal, Odeillo, Puig, Léca.

Rigoureux dans la gestion de ses finances. Le 29 avril 1632 il achète au prieur de Notre Dame de Corneilla une partie de la foret couvrant la montagne de Corneilla pour 222 livres.

Devenu militaire, il prend parti pour la France en 1641, il commande un régiment. Le 8 juin 1642 Louis XIII roi de France le nomme procureur royal des comtés du Roussillon et de Cerdagne. Il rachète alors la seigneurie de Montferrer à la famille de Guanter (juin 1649), le 7 juin 1647 il épouse Françoise Compte.

Thomas quitte le parti de la France en 1652 car il comprenait que Louis XIV voulait conserver le Roussillon alors qu'il était lui-même pur catalan. Du coup en juillet 1653 il fut dépossédé de ses terres en faveur de Joseph Margarit, resté fidèle au roi.

Il continuait à exercer le gouvernement sur le Roussillon et la Cerdagne. Il meurt le 5 mai 1659, avec 3 enfants :

  • Charles 1er qui suivit,
  • François III,
  • Françoise.

Charles 1er de Banyuls

Fils de Thomas II. Baron de Nyer, seigneur de Réal, Odeillo, les Cortals, Montferrer, Léca, la Rocha, les Graüs.

Né le 4 mars 1646, il épouse le 26 septembre 1661 Thomasine d'Ardenne, fille de Joseph d'Ardenne et Louise d'Aragon. Thomasine intente un procès contre son époux parce qu'il ne parvenait pas à payer la pension promise le jour du mariage. Le procureur fiscal désigna Joseph d'Ardenne comme tuteur des biens de son gendre.

Joseph d'Ardenne était comte d'Ille.

Charles 1er soutient les angelets, il est du parti de l'Espagne. Il se retrouve à la tête de la conspiration de Villefranche, qui échoue. Il s'enfuit en Espagne dans la famille de sa belle mère. Il est condamné à mort le 21 juin 1674 par le Conseil souverain mais ne sera pas exécuté (exil en Espagne)

D'un autre coté Joseph d'Ardenne avait choisi la France. A sa mort Louis XIV concéda à sa fille la restitution des biens de son mari malgré les frasques de son mari. En avril 1675 Montferrer est même érigé en marquisat.

Charles meurt à Barcelone le 27 juillet 1687 sans postérité. Sa femme décéda en 1693 avec le titre de marquise de Montferrer.

François III de Banyuls

Frère de Charles 1er, il prend la succession à la mort de ce dernier. Baron de Nyer, seigneur de Réal, Odeillo, les cortals, Léca, la Rocha, les Graüs.

Son adolescence est confié à un chanoine de Perpignan. Il devient militaire au service du roi de France. Il part pour la campagne de Hollande. Fin 1671 il devient capitaine. Le 16 février 1690 à Mézières il épouse Anne Martin, il a alors le grade de Premier Capitaine au régiment étranger de Cavalerie du dauphin.

En juin 1694 il obtient du roi de France que le marquisat de Montferrer lui revienne ainsi que sur ces descendants. Il devient ainsi le 1er marquis de Montferrer.

Le 18 juillet 1695 il fait son testament, tombé malade à son château de Nyer. Il mourut le lendemain, sa femme mourut, elle, le 11 décembre 1697. Il avaient eu 3 enfants, encore en bas âge.

  • François-Gérard IV qui suivit,
  • Jean III qui servit dans les armées du roi de France
  • Angèle, chanoinesse à St Sauveur.

François-Gérard IV

Marquis de Montferrer, enfance faite auprès d'un docteur en droit de Perpignan, Jérome Estrada. Le 18 février 1713 il fit reconnaissance au roi du château et du terroir de Montferrer.

Ses affaires étaient en mauvais états, les dettes de son père n'avaient fait qu'empirer, et Nyer était un village miséreux. La plupart des forges sont fermées (pas assez productives, et le bois nécessaire avaient épuisé les forets)

Un riche mariage le tire d'affaire. Le 2 août 1717 il épouse Madeleine de Forcades, née à Perpignan. Son argent lui permets de sortir Nyer de la misère, il développe les vers à soie, fait des plantations de bois précieux.

Son niveau de vie revient à celui que ses ancêtres possédaient. Il eut 14 enfants, tous doté de bonnes situations et bien en vue dans la société de l'époque. Il meurt à Perpignan le 2 avril 1762, et fut inhumé à la cathédrale St Joseph.

Sa femme Madeleine mourut le 10 juillet 1787.



Copyright 2013 - 2018 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.