La famille d'Oms


Arbre généalogique

La majorité des biographies des membres de cet arbre se trouve ci-dessous. Cliquez sur l'arbre pour l'agrandir.

Arbre généalogique de la famille d'Oms

Liste des membres de la famille

1. Arnald d'Oms

Peu d'informations nous sont parvenus des origines de la famille d'Oms. Il semblerait toutefois que le premier membre soit Arnald, un chevalier ayant combattu les sarrasins durant le VIIIe siècle.

Particulièrement vaillant, c'est lui qui les aurait chassé de la Clusa (Les Cluses). En échange, Charlemagne lui offrit le titre de vavasseur de Montescot, c'est à dire vassal d'un vassal. Ce titre c'est transmis à sa lignée. Pour l'anecdote, sachez que Charlemagne l'a autorisé à rajouter sur son blason la couronne antique des rois Goths, en tant que descendant d'Athaulf, roi Goth d'Espagne. Il y a aussi sur les armes un ours (vision qu'aurait eue Arnaud avant la bataille) et les 3 couronnes des rois maures tués lors de cette même bataille.

2. Pons d'Oms et sa descendance directe

Premier membre de la famille que l'on trouve depuis le VIIIe siècle. Un document parle d'un Pons d'Oms en 1011, descendant d'Arnald. En 1151 un autre document stipule une donation faite par Bernard d'Oms, son fils Guillaume et son neveu Raymond-Bérenger au profit de Bernard, abbé d'Arles. La donation porte sur tous les biens que la famille possède à St Jean d'Oms.

En 1166 un certain Raymond d'Oms fait partie des troupes d'Alphonse 1er, roi d'Aragon, dans la lutte qui l'opposait aux cathares.

Le 9 des calendes de 1172 Bernard, son frère Bérenger et sa femme Lombarde ainsi que leurs enfants Pierre et Béatrix achètent des métairies.

Tous ces documents donnent une idée de la famille d'Oms pendant cette période si lointaine.

3. Béatrix d'Oms

Fille de Bernard et de Lombarde, Béatrix s'est mariée avec un membre de la famille d'Orle. Son fils a conservé le nom d'Oms, qui a engendré une nouvelle lignée comme une seconde dynastie.

4. Arnald de Montescot

Seigneur de Calmeilles et d'Oms. Fils de Béatrix, il reçoit le 5 des ides de mai 1250 l'autorisation du roi d'Aragon de construire un château à Camélas. Il faut dire que la frontière entre la France et l'Aragon n'a officiellement été fixée que 8 ans plus tard, ce qui explique la volonté de chaque souverain de verrouiller son territoire.

Arnald a également acheté un fief à Orle à Bernard Guillaume de Villefranche. Il a une trois enfants : Bernard d'Orle, décédé avant son père, Bérenger, et Guillaume.

5. Bernard

Fils d'Arnald de Montescot, Bernard reçoit à la mort de son père la seigneurie de Calmeilles. Il sera à l'origine de cette branche de la famille. Son fils est Guillaume d'Oms.

Le 5 des ides de mars 1242 il siège à l'assemblée tenue à Malloles durant laquelle les nobles du Roussillon jurèrent en faveur de Jacques 1er roi d'Aragon les constituions de paix établies par Nunyo Sanche en 1217. Le 6 des calendes de 1271 il souscrit avec son fils Bérenger la chartre d'immunité accordée aux habitants de Llauro par Jacques 1er.

Il décède le 1er des calendes d'avril 1278 et est enterré dans un sarcophage toujours visible dans l'église d'Oms.

6. Bérenger

Seigneur d'Oms. Fils d'Arnald de Montescot, il souscrit un diplôme de Jacques 1er donné à Perpignan le 1er des ides de janvier 1288. Décidé à prendre partie dans la guerre qui se déroule, il choisi de se ranger aux côtés de Philippe III, roi de France, qui soutient le roi de Majorque contre Pierre IV d'Aragon.

En 1293 il reçut les biens de Jaubert V de Castelnou, mais dû les restituer cinq ans plus tard après que la paix eu lieu entre les deux parties.

Le 7 mars 1299 Bérenger épouse Françoise de Vilarosa dont il aura trois enfants. En 1314 il donne caution au roi Sanche, avec Arnaud de Corsavy et Arnaud de Castelnou pour la dot de 60 000 sols barcelonais de Gueralda de Rocaberti, promise en mariage à Guillaume de Canet.

7. Guillaume

Fils bâtard d'Arnald de Montescot, il obtint de son père des terres à Toulouges. Il s'embarquera avec Jacques le Conquérant pour la prise des Baléares et s'illustrera à ce propos.

8. Bérenger II d'Oms

Le 24 juillet 1357 Bérenger II reçut de Pierre III d'Aragon la haute et basse justice d'Oms et de Taillet en récompense de sa bravoure lors de l'expédition de Sardaigne. En 1354 il s'était enrôlé avec son fils Bérenger III dans le corps de débarquement que dirigeait le vicomte de Cabrera.

Par ailleurs il aura un deuxième fils, François, de son épouse Jeanne de Moredine (ou de Mora)

9. François d'Oms

Second fils de Bérenger II, il est qualifié de "Damoiseau de Cérêt" en 1346. Il épouse Anne, la fille de Hot de Peyrestortes et aura cinq enfants : Othon d'Oms, seigneur de Peyrestortes, Pierre-Arnaud, Arnaud, François et Esclarmonde, qui sera mariée à Galcerand d'Enveigt.

10. Bernard d'Oms

Troisième fils de Bérenger II, Bernard se marie avec Brunissende, la fille de Bernard d'Enveigt. Il est décédé sans descendance.

11. Bérenger III

Initialement seigneur d'Oms et de Taillet, il épouse Béatrix de Mosset, fille d'Arnald de Saga et héritière d'Adhémar de Mosset. Il achète à Jean de Belcastel la moitié de la seigneurie de Bélesta, puis le 25 novembre 1378 les lieux de Thorent et de Mantet à Sibille, la femme de Raymond de Perillos.

De plus en 1380 il était possesseur du lieu des Cluses.

En 1381 l'Infant Jean lui vends Cauders, Py, qui appartenait à l'abbé de Campredon, Sahorre, Fuilla et Villeneuve en Capcir pour la somme de 1500 florins. Le 20 octobre 1385 il achète la baronnie de Montesquieu.

Suite au décès de sa femme il se remarie en deuxième noce avec Constance de Pugalt, à qui Pierre III d'Aragon donne Llauro.

Décédé en 1388, il a trois fils qui lui survivent : Bérenger IV son héritier, Arnald et Bernard, fondateur de la branche de Corbère.

12. François

Frère de Bérenger III, il se marie et voyant qu'il ne parvient pas à avoir d'enfants rédige un testament prévoyant le cas de sa mort sans héritier. Lorsque effectivement il décède le 5 octobre 1380 tous ces biens vont à son neveu Bérenger IV.

13. Bérenger IV

Fils de Bérenger III d'Oms, seigneur d'Oms, de Fuilla, de Sahorre, de Taillet, des Cluses, de Montesquieu, de Py et de Mantet.

Le 18 juin 1390 Bérenger IV achète à Barthélemy Gari la baronnie de Montesquieu. Mais 27 ans plus tard, en 1417, les officiers du domaine du roi lui intente un procès car il le soupçonnaient de fraude dans la transaction. Ce procès va durer exceptionnellement longtemps (jugement le 20 août 1628). Le jugement sera en faveur du roi et Raymond, le descendant de Bérenger IV dut rendre Montesquieu ainsi qu'un bonne partie des seigneuries achetées préalablement.

Le 6 novembre 1393 Bérenger IV épouse Jeanne de Santa-Pau, fille de Hugues de Santa-Pau et de Béatrix. Il aura deux fils, Bérenger V son successeur et Huguet.

14. Bérenger V

Fils de Bérenger IV d'Oms, il succède à son père en 1424.

Bérenger V représente l'apogée de la famille, il est le premier à obtenir les charges les plus importantes jamais confiées à un membre de la famille d'Oms.

Bien avant la mort de son père Bérenger V s'était distingué auprès d'Alphonse IV d'Aragon. En remerciement de sa collaboration, le roi lui octroya le 20 novembre 1420 un don de 1000 florins.

Héritier des seigneuries seigneur d'Oms, de Fuilla, de Sahorre, de Taillet, des Cluses, de Montesquieu, de Py et de Mantet, il obtient dès 1424 la charge de gouverneur du château de Collioure.

Proche du roi d'Aragon Alphonse IV il participe à ses campagnes militaires de Naples et s'y distingue. Placé à la cour du roi, il devient vice-roi d'Aragon durant l'année 1425 lors des absences de Marie, reine d'Aragon, qui avait la charge du royaume pendant les conquêtes de son mari. Cette charge sera récompensée de 3000 florins d'or reçus la même année.

De 1426 à 1456 il est gouverneur de Majorque. En 1426 il reçoit de la reine la châtellenie et le bailliage de Collioure. Ces descendants les conserveront jusqu'en 1688. Au milieu du XVe siècle l'état des routes et des ponts laissait à désirer dans la seigneurie des Cluses. Alphonse IV lui octroya le droit de percevoir un droit de barre sur le pont des Cluses pour financer les réparations (un péage, quoi). Toute personne à cheval ou accompagné d'un animal devait 1 denier, toute personne à pied 1 obole.

Ce droit à été confirmé par Ferdinand II à son fils en 1510. Bérenger V épouse Raphaëlle Fabre dont il aura un fils Guillaume. Il décède en 1418.

15. Guillaume

Fils de Bérenger V d'Oms, il fut seigneur des Cluses, baron de Montesquieu et de Santa-Pau, commandant du château de Collioure.

En 1517 le roi d'Espagne Charles Quint le nomme vice-roi de Majorque.

Il épouse en 1464 Anna, la fille de François de Perpetuse dont il aura 9 enfants :

Bérenger VI son successeur, Jean qui fondera une branche de la famille d'Oms de Perpignan, Gérard, Honoré, François, Elizabeth, Béatrix, Angélique et Yolande.

16. Gérard

Fils de Guillaume d'Oms, il n'eut qu'un enfant, François.

17. François

Fils de Gérard d'Oms, il n'eut qu'un enfant, Anne.

18. Anne

Fils de François d'Oms, elle s'est marié avec François de Taqui, dont elle eu un garçon, Louis de Taqui, père d'Auguste de Taqui et grand-père de Marie Anne de Taqui.

Marie-Anne de Taqui s'est mariée le 20 novembre 1660 avec Gérard d'Oms de Vivers à Perpignan.

19. Jean

Fils de Guillaume d'Oms, il fut le patriarche de la branche Oms de Perpignan.

De son premier mariage avec une fille de la maison Cardone, il aura un fils, Michel, qui prendra sa succession. Devenu veuf, il se remarie avec Elisabeth Giginta dont il aura 6 enfants (non représentés sur l'arbre généalogique) : Guillaume, Anne, Jeromette, Elisabeth, Louise et Guiomar.

20. Honoré

Fils de Guillaume d'Oms, il a embrassé la carrière ecclésiastique. On le retrouve en 1496 administrateur des biens de l'abbaye de Fontfroide. Puis en 1499 il est chanoine au chapitre d'Elne et camériers de La Grasse. A ce titre il détient la seigneurie de Rivesaltes.

En 1515 il devient administrateur perpétuel de l'abbaye Notre Dame d'Arles. Il décède le 1er février 1579.

21. François

Fils de Guillaume d'Oms. Il épouse le 15 avril 1501 Jeanne, la fille de Gaston de Perpetusa, le baron de Joch.

22. Bérenger VI

Fils et successeur de Guillaume d'Oms, il fut vavasseur de Montescot, seigneur d'Oms, de Montesquieu, de Santa-Pau, de Sahorre, de Claira, de St Laurent de la Salanque, de Taillet et Alcayde de Collioure.

Le 8 juillet 1512 il devient capitaine général des côtes du royaume de Grenade.

Bérenger VI s'est marié trois fois. Sa première épouse était Anne de Sentmanat, il en eut 7 enfants : Bérenger VII son successeur, Antoine, Michel, Anne qui s'est mariée avec Jean-François d'Oms, seigneur de Villelongue de la Salanque, Angèle, Isabelle, Hypolitte.

Son deuxième mariage était avec Magdeleine de Vilacorba. Il eut deux enfants supplémentaires, Jean-François, qui est devenu archidiacre d'Elne en 1528 et Hot, qui est entré dans la confrérie des Hospitaliers.

Enfin Bérenger VI s'est marié une troisième fois avec Elizabeth de Tagamanet dont il a eut une dernière fille, Elizabeth, qui s'est marié avec le vicomte de Rocaberti.

23. Bérenger VII

Fils et successeur de Bérenger VI d'Oms, il a commandé une galère de combat pendant un demi-siècle. S'étant illustré aux côtés du roi d'Aragon, il obtient par la suite la charge d'Alcayde du château d'Elne, puis plus tard directeur de la fabrique de galères de Barcelone et enfin Général des galères de Catalogne.

Il aura quatre filles : Anne, Marquera, Magdeleine et Marie. Sa succession fut assurée par son frère Antoine.

24. Michel

Fils de Bérenger VI d'Oms, il embrasse une carrière ecclésiastique. Il devient chanoine et sacristain d'Elne.

Le 26 septembre 1535 il est élu vicaire capitulaire du diocèse d'Elne. Par la suite il représente le diocèse à deux reprises auprès des Corts.

En 1564 on le retrouve commandant de l'abbaye Notre Dame d'Arles. Il décède en 1574.

25. Antoine

Fils de Bérenger VI d'Oms, il prends la succession de son père à la mort de son frère aîné, celui-ci n'ayant pas laissé d'héritier mâle. Héritier de tous les titres de son père, il était également châtelain de Collioure et du fort St Elme.

Il épouse Lucrèce Calba dont il aura deux enfants : Antoine sont successeur et Anne. Devenu veuf, il se remarie avec Alphonse, également veuve de Jean de Calders. Il en aura 6 enfants : Bérenger VIII, Hot, Jean et Eléonore qui meurent en bas âge, Anne dont la fille épousera Bérenger IX et Magdeleine qui épousera Jean de Cariera.

26. Antoine

Fils et successeur d'Antoine. Il cède l'alcayde de Collioure à son neveu Henri de Sentmanat. Il épouse Jeanne d'Oms dont il n'aura pas d'enfants. Sa succession passe à son frère Bérenger VIII.

27. Bérenger VIII

Fils d'Antoine d'Oms, il succède à son père à la mort de son frère Antoine. Il épouse Marie-Anne de Sentmanat dont il aura deux enfants : Bérenger IX et Antoine.

Bérenger VIII était Président du Conseil Royal de la Batlli générale de Catalogne.

28. Bérenger IX

Fils et successeur de Bérenger VIII d'Oms, il épouse sa cousine Marie Magdeleine dont il aura une fille Thérèse, qui épousera son oncle Antoine. Sa succession est assurée par son frère Antoine.

29. Antoine

Seconde fils de Bérenger VIII, il succède à son père à la mort de son frère, décédé sans héritier mâle.

Antoine s'illustre dans les campagnes militaires du roi d'Aragon contre les français durant la guerre de 30 ans. Il obtient le titre de maître-de-champ lors de la campagne de Salses.

Or à partir de 1640 la Catalogne nomme Louis XIII roi de France comme comte de Barcelone. Son armée pénètre dans le Roussillon qui n'oppose comme résistance que les garnisons restées aragonaises. (Perpignan, Collioure, Salses) Antoine étant du côté du roi d'Aragon, ses terres sont saisies en 1652, au moment des insurrections.

La seigneuries des Cluses est donnée à Isabelle Dulach le 31 septembre 1654, les autres seigneuries sont redistribuées. Après le traité des Pyrénées Antoine le retrouvera , mais il sera obligé politiquement de commencer à s'en débarrasser. Le 8 septembre 1670 il vend Les Cluses à François Puig y Terrats, docteur en droit.

Il épouse sa nièce Thérèse et aura trois enfants : Raymond, Marie et Gaspard.

30. Raymond

Fils d'Antoine, il sera un valeureux combattant. Il prendra une part active à la défense de Puigcerda contre l'Espagne.

Le 20 août 1682 le procès que les officiers du roi ont intenté à son aïeul Bérenger IV rend son jugement : Raymond perd la baronnie de Montesquieu et doit vendre ses seigneuries de Claira, St Laurent de la Salanque, Sahorre, Collioure, Fuilla, Py, Mantet, Thorent et Ralleu.

En échange le roi lui octroi une pension mensuelle de 150 écus.

Raymond n'eu pas d'enfant, sa succession fut assuré par sa sœur qui épousa un membre de la famille.

31. Marie

Fille d'Antoine, elle fournit la succession familiale à Emmanuel d'Oms de Cabrera. Elle lui amènera une dot de 50 000 ducats.

La perte des biens de la famille se poursuivit en 1688, année où les dernières terres furent récupérées par le roi.

Elle aura un fils Antoine et deux filles Jeanne et Emmanuelle.

32. Bernard

Fils de Bérenger III, il épouse Marguerite de çagarriga, fille de François de çagarriga, conseiller du roi Martin et seigneur de Corbère, et Huguette de Perpetusa.

Il obtient la charge de châtelain de Perpignan.

Décédé en 1429 il laisse 5 enfants : Eléonore, Louis, Charles, François qui deviendra chanoine de Gérone et Elizabeth.

33. Louis

Fils de Bernard de Corbère, il succède à son père. Il fut compagnon d'Alphonse IV lors de ses conquêtes de Naples. Décédé sans enfants, la succession est passé à son frère.

34. Charles

Il prend la succession de son frère à sa mort. Charles avait les titres de gouverneur du château de Perpignan et seigneur de Corbère à la mort de son frère Louis.

Il épouse le 12 mars 1437 Isabelle, la fille de Bernard Albert, alors gouverneur du Roussillon. Le 3 novembre 1442 il devient procureur royal et maître des ports, des passages et des eaux des comtés du Roussillon et de Cerdagne. Politiquement il se range aux côtés des français et assure sa fidélité envers Louis XI. Après la signature du traité de Bayonne qui voit le Roussillon occupé pendant 30 ans par les français, il doit faire face à l'hostilité de la population perpignanaise tournée naturellement sur la Catalogne. Ceux-ci obtiennent la reddition du château de Perpignan, Charles étant obligé de tenir ce château au nom des catalans et non plus des français.

Dans la nuit du 27 au 28 juillet 1462, il hisse à nouveau le drapeau français et braque les canons sur la ville. Un délégué du roi de France parvient faire céder les catalans grâce à ces conditions. Charles d'Oms obtient tout pouvoir sur la ville. Mais rapidement la population se retourne à nouveau contre l'autorité, et il fallut que Louis XI envoi une armée. Le 10 novembre 1462 les catalans assiègent le château de Perpignan, mais le 7 janvier 1463 l'armée de Louis XI le libère. Le 10 les habitants, réunis dans l'église St Jean, font serment de fidélité au roi de France.

Charles a eu deux enfants : Bernard, qui a prit sa succession, et Aldoncia, une fille.

35. Bernard

Fils de Charles, Bernard est nommé gouverneur et Capitaine général du Roussillon le 11 mars 1463 en récompense des actions de son père. Il assiste en tant que témoin au traité de Bayonne entre Louis XI et Jean II.

En 1464, il quitte la région est dévient ambassadeur en Savoie et en Bourgogne, puis il y revient en 1467 pour reprendre le poste de gouverneur.

Entre 1464 et 1472 Bernard tente discrètement de placer des personnes proche de Jean II aux postes clefs du Roussillon. Soupçonné de traîtrise envers la France, il se dévoile au grand jour en devenant chef du parti aragonais. Fort de sa puissance, il provoque une révolte dans le Roussillon, mais elle échoue. Bernard est obligé de fuir.

En parallèle, il réussit à faire basculer la vicomté de Canet, dont le château passe au roi d'Aragon.

Enfin en 1474 il prends le commandement du château d'Elne, mais fait prisonnier par les français, il est condamné à être décapité. La sentence sera exécutée le 13 mars 1475. A la fin de l'année 1474, il a épousé Elisabeth de Requesens dont il a eu un fils, Louis.

De nos jours on peut admirer le masque de Bernat d'Oms sur un pilier à l'intérieur de l'Eglise d'Elne.

36. Louis

Nommé dès la mort de son père vice-gouverneur du Roussillon et châtelain de Perpignan, il deviendra en 1499 gouverneur des comtés du Roussillon et de Cerdagne, à la mort de son prédécesseur Pierre d'Ortaffa.

Louis a épousé Yolande de Cruilles, la fille du baron de Mosset. Il a trois enfants, Jean, son successeur, Charles et Marie, qui épousera Gaudéric Pagès, seigneur de St Jean Pla de Corts.

37. Jean

Seigneur de Corbère, il hérite des biens de son père Louis. Il fut inscrit à la confrérie de St Georges de la noblesse de Perpignan dès sa création en 1562. Il a eu une fille unique, Marie, qui s'est mariée à Louis de Llupia. La seigneurie de Corbère a servi de dot pour ce mariage et c'est ainsi que se termine la lignée des Oms, seigneur de Corbère.

38. Charles

Second fils de Louis d'Oms, il embrasse la carrière militaire et combat auprès de Charles Quint en 1533 contre les turcs. Cette même année il est nommé vice-gouverneur général du Roussillon et de la Cerdagne, à l'age exceptionnel de 25 ans.

Charles a épousé une fille de la maison de Cardone dont il a eu un fils, Pierre.

40. Pierre

Fils de Charles d'Oms, il obtiendra le titre de châtelain d'Elne à vie.

41. Guillaume

Fils de Bernard d'Oms, il est désigné par Pierre d'Aragon pour arrêter les Sarrasins qui remontent les terres chrétiennes de Castille. Vaillant combattant lors de la bataille d'Ubeda, il entre dans cette ville victorieux. En récompense, il reçoit une pension viagère du roi en 1345. Guillaume a eu un fils, Bérenger.

42. Bérenger

Fils de Guillaume, Bérenger est devenu conseiller du roi de Majorque Jacques II.

43. Guillaume

Seigneur de Calmeilles, il reçoit en dot la seigneurie de Taxo d'Avall par son mariage avec Jacma dez Puig. Il a deux fils. L'aîné Jean prendra la succession de son père, le cadet François la seigneurie de Taxo.

44. Jean

Seigneur de Calmeilles, il a un fils, Urbain.

45. François

Il reçoit les terres de Taxo d'Avall en héritage de sa mère. Ses biens sont confisqués en 1476 pour avoir pris le parti de Jean d'Aragon contre Louis XI, roi de France. Il décède en 1482.

46. Onuphre

Fils de Jean François d'Oms et de Marie de Cabrera (inhumé au monastère Saint-Dominique, à Perpignan en 1562). Son fils aîné Bernard lui succède à la tête du fief de Taxo d'Avall.

47. François

Second fils d'Onuphre, reçut de Philipe II le commandement du château d'Elne.

48. Bernard

Seigneur de Taxo d'Avall, de Villelongue de la Salanque et châtelain de Tautavel. Le 18 octobre 1618, le roi lui écrivit une lettre dans laquelle il lui disait combien ses services lui étaient agréables, et qu'il lui exprimait toute sa gratitude pour le geste de générosité qu'il venait de faire en subvenant, de ses propres ressources, à la subsistance des soldats casernés au château de Tautavel.

49. Joseph

Fils de Bernard, châtelain de Tautavel et seigneur de Villelongue de la Salanque. En 1639, il prit rang dans l'armée des nobles catalans que commanda Dalmace de Queralt.

50. Emmanuel

Fils et héritier de Joseph, il prit parti pour l'Espagne et, dés le 12 août 1653, vit ses fiefs de Vingrau et de Tautavel confisqués par Louis XIV. Le 11 mars 1656, des lettres-patentes du roi de France donnèrent les seigneuries de Taxo d'Avall, de Villelongue de la Salanque, de Vingrau et de Tautavel au comte de Noailles, pour servir à l'entretien de la garnison de Perpignan. Un procès fut intenté en 1666 à Emmanuel d'Oms, accusé de félonie. Il fut convaincu du crime de lèse-majesté pour sa complicité dans les tentatives faites par Maur de la Réa, abbé de Saint Génis des Fontaines, pour livrer la place de Collioure aux espagnols.

51. Antoine

Fils d'Emmanuel d'Oms, il fut tué lors d'un duel à Perpignan, le 2 mars 1705. Il laissa une fille, Gaëtane.

52. Gaëtane

Fille d'Antoine d'Oms, elle épousa Joseph de Copons, seigneur de la Torre de Moya.

52b. Guillaume

Fils de Guillaume d'Oms, il reprend le titre de son père de seigneur de Calmeilles. Ses biens furent confisqués en 1497 au nom du roi de France Louis XI. Ce dernier les donne au napolitain Jacobo Capeci, mais il ne les conservera pas longtemps : Guillaume parvient à les récupérer.

Il aura trois enfants : Guillaume son successeur, Jean, décédé sans enfants et Anne.

53. Guillaume

Guillaume épouse Angèle de Campredon, dont il aura 4 garçons : Guillaume, Jean, Nicolas et Antoine. Seigneur de Calmeilles, le fisc lui intentera un procès le 27 juillet 1532 afin de récupérer le fief. Dans l'attente de la délibération, il perd la jouissance de tout ses biens. Finalement il a gain de cause et récupère ses droits le 9 décembre 1535.

54. Guillaume

Guillaume épouse d'Ermentienne de Joli et Jou, fille de Bernard Joli et seigneur de Pia. Il en aura quatre enfants, Antoine, Bernard, Emerentienne et Constance.

55. Antoine

Antoine épouse Jéromine Jou. Il a eu deux filles, Marie Anne et Dorothée. Il décède en octobre 1631.

56. Marie Anne

Marie Anne se marie en 1645 avec Ange Delpas, seigneur de St Marsal, qui lui survivra. La Seigneurie de Pia ayant été apportée en dot, il en héritera.

57. Dorothée

Dorothée embrasse initialement une carrière d'ecclésiastique. Alors qu'elle est en train de suivre sa formation, elle se retrouve unique héritière de la seigneurie de Calmeilles. Elle tente alors par tous les moyens de quitter son état mais un procès l'oblige à prendre le voile.

A sa mort en 1692, Calmeilles entrera dans le giron de son monastère, le prieur du convent Saint Sauveur.

58. Bernard

Fils cadet de Guillaume, il embrasse une carrière militaire. Il sera nommé commandant du château de Tautavel. Il décède sans héritier, laissant la seigneurie de Calmeilles à sa nièce après que son frère ai décédé lui aussi.

59. Michel

Fils de Jean d'Oms, il épouse Anne Ca Riera, qui décèdera sans avoir d'enfant. Michel se remarie alors avec Marie Angélique Sampsa dont il aura Balthazar, son successeur.

60. Balthazar

Balthazar obtient le titre de châtelain de Salses. Il épouse en 4 février 1598 Hippolyte-Elvire de St Martin.

Il aura 6 enfants : Jean, mort sans descendance, Gérard, son successeur, Marie Angèle, Magdeleine, Marie et Victoire.

61. Gérard

Baptisé à St Jean le 14 mai 1608, Gérard est décédé en 1645. Il épouse le 26 mai 1630 Catherine del Vivers, de la seigneurie de Maureillas. Ils ont eu 4 enfants : Balthazar, François, qui décède en 1687, Gérard et Thadée.

62. Balthazar

Héritier des biens de ses parents, il fut spolié pour être donnés en 1653 au marquis de Marceli. Il pourra néanmoins récupérer une partie de ses biens. A sa mort en 1687 son testament prévoyait la donation de ses biens à Thadée.

63. Thadée

Héritier des biens de la famille Oms de Perpignan, il reçut ses biens de son oncle Balthazar.



Copyright 2013 - 2018 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.