La Catalogne


C'est une communauté autonome du nord-est de l'Espagne, frontalière au nord avec la France et la principauté d'Andorre, à l'ouest avec l'Aragon, au sud avec la communauté autonome de Valence, bordée à l'est par la mer Méditerranée. La Catalogne comprend les provinces de Barcelone, Gérone, Lleida et Tarragone. Les deux langues parlées sont le catalan et le castillan. La capitale régionale est Barcelone.

La Catalogne fut conquise au IIIe siècle av. J.-C. par les Carthaginois, puis vers 210 par les Romains. Elle fut intégrée alors aux provinces romaines de l'Hispania citerior puis de l'Hispania tarraconensis. Au Ve siècle apr. J.-C., les Wisigoths s'en emparèrent. La région leur doit son nom (Ghotalonia). Elle fut conquise par les Arabes en 712. Sa reconquête, entreprise par Charlemagne à la fin du VIIIe siècle, lui valut de devenir une marche de l'Empire franc.

Profitant de l'affaiblissement de l'autorité carolingienne, elle acquit le statut de comté indépendant à la fin du Xe siècle, puis résista victorieusement à l'avancée des Maures. À la suite du mariage en 1112 du comte Raymond Béranger III avec Douce, héritière de Provence, les comtes catalans exercèrent leur autorité sur la Provence de 1113 à 1245. En 1137, la Catalogne s'unit au royaume d'Aragon par le mariage de Raymond Béranger IV et de Pétronille d'Aragon. Conservant leur propre personnalité au sein du royaume d'Aragon, les Catalans se lancèrent dans une politique d'expansion en Méditerranée, faisant successivement passer sous leur autorité les îles Baléares (1229-1230), le royaume de Valence (1238), la Sicile (1282) puis la Sardaigne (1321).

La Catalogne s'affirma au cours de ces XIIIe et XIVe siècles comme la première puissance de la Méditerranée occidentale. Elle connut à cette époque un grand développement économique et culturel. À l'extinction de la dynastie catalane d'Aragon (1410), la Catalogne supporta difficilement l'autorité de la nouvelle dynastie castillane (élection de Ferdinand Ier le juste en 1412). Elle s'insurgea sous le règne de Jean II, mais fut finalement soumise en 1472. L'Espagne tourna bientôt le dos à la Méditerranée pour s'engager dans la conquête coloniale en Amérique.

Province déchue, la plus éloignée de l'océan Atlantique, la Catalogne resta en retrait de l'aventure coloniale tout en développant son particularisme. Elle se révolta à plusieurs reprises, développa des sympathies pro françaises, mais fut vaincue par la politique centralisatrice de Madrid qui lui ôta ses derniers privilèges en 1714.



Copyright 2013 - 2018 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.