St Jean




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Etymologie

St Jean est le nom du quartier historique de Perpignan, le plus ancien de la ville. C’est ici que fut construit le château féodal, au Xe siècle, château désormais détruit mais dont il reste quelques vestiges sous terre, sous le cours Maintenon. L’église initiale de Perpignan, consacrée à St Jean, a été reconstruite au XIIe siècle et a été régulièrement restaurée. Elle existe toujours à côté de la cathédrale St Jean-Baptiste qui marque le cœur de la ville.

Nous sommes là plutôt dans un quartier bourgeois, un quartier à la population aisée. Il y a assez peu de tel quartier à Perpignan, mais le fait que le centre-ville soit d’un niveau de vie globalement plus élevé qu’ailleurs n’est pas une originalité. Il y a par ici de nombreux immeubles de 3 ou 4 étages plutôt grands, massifs, aux fenêtres et balcons travaillés, aux portes d’entrée en marbre ou en granit. La plupart de ces maisons ne sont pas si anciennes que ça, malgré le fait qu’on soit dans la partie la plus ancienne de Perpignan, le quartier a été refait en grande partie au XIXe siècle. Le monument le plus emblématique du quartier est la cathédrale St Jean-Baptiste, à partir de laquelle on peut considérer que le quartier de St Jean tourne autour. Le parvis est d’ailleurs entouré de ces immeubles bourgeois, avec des commerces au rez-de-chaussée et des habitations à l’étage. Les rues du quartier sont étroites, très étroites parfois, et les rues les plus commerçantes sont celles qui permettent le meilleure passage. C’est d’ailleurs la rue de la cloche d’or qui marque le début du quartier, juste derrière le Castillet. Le quartier s’étend jusqu’à la place Arago, là où se trouve le tribunal, s’approche de St Matthieu, longe La Réal et va jusqu’à la place de la Révolution, puis longe les allées Torcatis. Tout ce secteur de Perpignan est plutôt bien côté, les immeubles ont parfois des toits aménagés, et des patios se cachent derrière des façades souvent décrépis.

Car c’est une des caractéristiques du quartier aussi, le fort taux d’immeubles non rénovés. On n’est pas au niveau de St Jacques, qui a des maisons devant être soutenues pour ne pas s’effondrer, mais rue de la barre des logements en surplomb de la rue ne sont soutenus que par des poutres parfois bi-centenaires, ce qui les rend fragiles… et prouve qu’ils en sont pas rénovés régulièrement. Les façades décrépis sont les éléments les plus visibles de la vétusté du quartier mais beaucoup d’immeubles, intérieurement, sont bien abîmés, peu entretenus. Les jolis décors ne sont parfois que des pis-aller.

Le quartier St Jean est aussi le quartier commerçant de Perpignan, celui où se concentre la plupart des magasins de la ville. Dans les rues étroites se présentent des magasins typiques des centres urbains, avec il faut le noter une moins grande quantité de magasins touristiques. Il y en a somme toute assez peu, à Perpignan on présente beaucoup de produits typiques de la région, en guise de souvenirs, et peu de produits manufacturés purement touristiques. Les produits catalans sont aussi à l’honneur, en particulier les richesses gourmandes que l’on trouve par ici : Rousquilles et tourons évidemment, mais aussi quelques spécialités plus originales. Le magasin des toiles du Soleil, sur le parvis de la Cathédrale, est aussi une institution pour tout ce qui est toiles.




Situation et accès

Le quartier St Jean est le plus ancien quartier de Perpignan. Il se trouve autour de la cathédrale et s'étend jusqu'aux rues commerçantes à l'intérieur des anciens remparts. Ce sont toutes les petites rues du centre ville, derrière le Castillet.

Carte des communes

Coordonnées GPS : 42.700069 N, 2.895792 E


Etymologie



Le nom de ce quartier n'est pas, contrairement à ce que l'on pourrait croire, celui du Saint Patron de la Cathédrale puisqu'il s'agit de St Jean-Baptiste. Le St Jean dont il est question ici est le protecteur de la paroisse initiale de Perpignan, dont l'église lui était consacrée. Par chance cette église existe toujours, c'est celle qui a un clocher octogonal, elle est juste à côté de la cathédrale.



Copyright 2013 - 2022 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.