La Côte vermeille


Côte vermeille

La Côte Vermeille, c'est la rencontre de deux géants, la Méditerranée et les Pyrénées. Lorsque ces derniers tombent dans la mer, ça forme des criques isolées, des caps érodés, un paysage tourmenté de toute beauté. Dès que l'on quitte la mer, on se retrouve à grimper la montagne et en un rien de temps on prend de l'altitude. La route reliant les quelques villages est proche de la mer, mais déjà assez haute !

Bien sûr de tout temps l'activité économique principale de cette région est la pêche. Collioure, Port Vendres, Paulilles, Banyuls et Cerbère sont avant tout des ports de pêche, mais les deux premiers ont une histoire plus importante. Fondé par les phéniciens, Port-Vendres fut le premier comptoir commercial de la région. Collioure servit de port militaire, protégé par l'imposant château. De la même façon mais plus récemment, Port-Vendres fut un enjeu important des XIXe et XXe siècle. On y fit construire de nombreuses places fortes, redoutes, fortifications diverses pour la protéger. Port-Vendres était également un point de départ important en direction de l'Afrique du Nord, elle a accueilli les pieds-noirs en 1962 lors de leurs retours en métropole.

Région magnifique pour ses paysages, la Côte Vermeille l'est également pour ses villages. Collioure a un charme fou, elle attire chaque année des milliers de touristes qui pourtant se partagent de petits espaces de plage. Au XXe siècle de nombreux peintres sont venus s'installer ici, et de nos jours encore cet art est très vivace.


Principale Ville : La célèbre cité de Collioure, sans aucun doute.



Copyright 2013 - 2018 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.