La chapelle de la Piéta




. Description      . Photos      . Situation et accès


Situation et accès

La chapelle de la Piéta est là l'entrée de Thuir, lorsque l'on arrive par la route de Perpignan. Impossible à rater, elle est parfaitememt mise en valeur dans un petit parc. Le mieux pour s'en approcher est de se garer sur un petit parking que l'on voit lorsqu'on prend la route de Castelnou, là, dès la birfucation.


Coordonnées GPS : 42.639677 N, 2.762214 E.


De quoi s'agit-il ?

La chapelle de la Pieta est un édifice religieux de Thuir très petit, mais particulièrement bien conservé. La ville l'a mise en valeur en dégageant un bel espace devant, espace qui a été gazonné et arboré. Comme elle est à l'entrée de la ville lorsqu'on arrive de Perpignan, il faut avouer qu'elle donne une bonne impression de Thuir lorsqu'on arrive.

La chapelle du XVe siècle, elle a toutes les caractéristiques dess chapelles de cette époque. La façade de l'entrée est assez jolie avec une petit porte an arc en plein cintre souligné par une rangée de briques. Une seconde rangée de briques, incluses dans le mur de la façade, est en anse de panier. Elle semble marquer le linteau d'une porte beaucoup plus grande, porte sans doute construite pour faire entrer dans le bâtiment des outils agricoles. On n'en est pas sûr, mais ça semble être une chapelle qui a été vendue après la révolution française à un agriculteur qui avait besoin d'un entrepôt, pour le matériel ou la production. Dans un cas comme dans l'autre il avait besoin d'une grande porte, et cette rangée de briques étranges est probablement un vestige de cette époque.

Derrière la façade on trouve un porche d'entrée, véritable sas d'accès à la nef comme il en existe tant sur de telles chapelles. Ce porche amène à la nef et c'est ce mur de séparation du proche et de la nef qui est surmonté de l'inévitable clocheton à arc unique. Il dispose de nos jours d'une petite cloche. La facade comme le mur de séparation ont tous les deux un occulus, dans la perspective on a l'impression qu'ils se superposent. Le reste de l'extérieur est remarquable par la présence de contreforts lourds et rapprochés, et surtout par son étrange toit à plusieurs pentes. Les contreforts ont été faits dans des matériaux nobles, du marbre bleu en l'occurence, alors que le reste de la chapelle est en galets de rivière. Le marbre vient de l'ancienne chapelle Saint-Cyprien.


Photos


Voir toutes les photos



Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.