Conjurador




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Voir aussi


Situation et accès

Le conjurador de Serralongue se trouve sur les hauteurs du village, au sommet de la petite colline. On y accède par un chemin de terre. Serralongue, c'est assez loin dans le Vallespir.


Coordonnées GPS : 42.39854039 N, 2.556430581 E.


De quoi s'agit-il ?

Un conjurador est un bâtiment carré de petite taille, un peu comme une tour, avec de grandes ouvertures sur chacun des côtés. C'est un bâtiment typiquement catalan, on en trouvait dans la plupart des villages. Malheureusement ils ont quasiment tous disparus, seul celui de Serralongue est toujours debout. C'est le dernier exemplaire du Roussillon, et, parait-il, de toute la Catalogne (Mais là, on n'a plus de mal à y croire).

Il a été construit au début du XIXe siècle sur les ruines d'une tour détruite en 1270, très haute et ronde. Il mesure 4m par 4 et il y a 80 ans il restait encore des statues dans les niches situées à l'extérieur du bâtiment, au dessus des ouvertures : Jean, Luc, Marc, Mathieu, les quatre évangélistes. C'était un bâtiment religieux avant tout, il avait pour but de détourner l'orage des récoltes. Voici comment les habitants d'un village l'utilisait :

Lorsque l'orage menaçait avec un fort risque de grêle, le prêtre et les fidèles allaient au conjurador avec le Saint Sacrement. Il commençait par lire l'évangile selon le saint qui faisait face à l'orage puis il récitait un texte en vieux catalan qui était une formule de conjuration :

Sant Joan, Sant Mateu, Sant Marc i Sant Roc, guardeu-nos de pedra i de foc. Sant Lluc, Santa Creu i Santa Bàrbara, no ens deixeu

Traduction : St Jean, St Mathieu, St Marc et St Roch, gardez nous de la grêle et de la foudre. St Luc et Ste Croix, Ste Barbe ne nous abandonnez pas.

Tout ce cérémonial avait bien sûr pour but d'éloigner le mauvais temps des cultures du village. On ignore si vraiment ça fonctionnait, mais la présence d'un conjurador partout en Catalogne tend à prouver que les habitants de l'époque, eux, y croyaient. Si celui de Serralongue est de dernier encore debout, il existe dans d'autres villages des vestiges de leurs conjuradors, par exemple à Nohèdes ou à Evol.


Photos


Voir toutes les photos

Photos




Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.