Grotte de Périllos




. Description      . Photos      . Situation et accès


Situation et accès

La grotte de Périllos est pas très loin de Périllos, le hameau d'Opoul. Pour aller sur place il faut, au départ de Perpignan, aller au rond-point de l'entrée de l'autoroute Perpignan-Nord, les panneaux routiers vous indiqueront la direction d'Opoul. Une fois sur place suivez la route de Vingrau, une petite route grimpe peu après la sortie du village. Elle mène à Périllos via le château d'Opoul.

La route fait à peu près 8 à 10 Kms. Laissez sur votre gauche le château, puis, plus loin, la bergerie, toujours sur votre gauche. 1Km plus loin il y a un petit bâtiment, peu avant la chapelle Ste Barbara. Garez-vous ici et prenez un chemin qui part sur la droite, 50m avant. Il part sur la droite. Au bout de 300m le sentier passe près de la grotte.


Coordonnées GPS : 42.903476 N, 2.860243 E.


De quoi s'agit-il ?

La grotte de Périllos est une curiosité géologique connue depuis l'ère préhistorique. Abandonné à l'époque antique, elle a toujours été un refuge pour les personnes isolées dans les Corbières.

Cette grotte est facilement accessible, une pente en terre permet de faire rejoindre son entrée au sol de la grotte, sans danger. De nos jours rien n'est aménagé pour la visiter, c'est un simple trou, sans danger particulier. L'entrée de la grotte est une ouverture à peu près circulaire de 2m de diamètre, la pente de terre qui la suit rejoint l'intérieur qui fait, très approximativement, 30m de long sur 20 de large, pour une hauteur sous la voûte d'à peu près 10m. La voûte est largement percée par une grande ouverture, sur une partie importante de la grotte, mais pas suffisament pour ne pas avoir l'impression d'être sous terre. Au centre de la grotte un monticule surmonté d'un rocher permet de prendre de la hauteur, et les parois lisses de la grotte se perdre, par endroit, dans un petit dédale de galeries. Impossible de se perdre, mais il y a assez de recoins pour plaire aux enfants et leurs donner une sensation de gigantisme. C'est d'ailleurs une très belle visite à faire avec des enfants, ça leurs plait beaucoup.

Dans la grotte il y a un pan de mur en devers, il a été équipé avec des pitons d'escalade et permet de rejoindre le sol, au-dessus. C'est un petit plaisir pour ceux qui viennent ici avec leur matériel d'escalade. Là aussi, c'est plutôt idéal pour les enfants, ou du moins pour l'apprentissage de l'escalade, car non seulement on est dans un cadre sympathique, mais en plus on est à l'abri des intempéries ! Et pour couronner le tout, le sol de la grotte est en terre battue, il est donc facile d'assurer son partenaire, ce qui n'aurait pas été le cas si la grotte était tout en rocher éboulé, par exemple.

Il n'y a pas de règlementation pour accéder à la grotte, la seule qui s'applique est faite de règles implicites : Pas de dégradation, par de tags, pas d'inscriptions sur les richers, pas de déplacement de rocher, etc. On profite du lieu, mais on le laisse dans l'état dans lequel il était avant notre venue. Pas de pollution sonore non plus, ni de déchêts abandonnés, ça va de soit. D'ailleurs, preuve que le site est sauvage, la grotte n'a jamais été aménagé, ne serait-ce qu'avec des poubelles.


Photos


Voir toutes les photos



Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.