Tour de Trémoine




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire      . Voir aussi


Situation et accès

La tour de Trémoine est au Nord de Rasiguères, au début du Fenouillèdes. Pour s'y rendre, voici quelques conseils. Ne les prenez pas à la légère !

Familles et randonneurs "pépères", passez votre chemin. L'accès à la tour aujourd'hui relève du trek, pas de la balade. Pour celui qui veut grimper là haut, équipement obligatoire : Treillis, lunettes, chaussures de marches épaisses, de quoi débroussailler et de quoi marquer son passage. Pour les aventuriers, l'attaque la plus facile se fait par le flanc nord, à partir du lieu dit "bac del taillou", juste après la boucle faite par le chemin balisé comme étant le tour des Vignes de Rasiguères ( en mauve sur la carte IGN 1-25000 du coin )

Ne tentez pas une attaque frontale par ce qui vous parait être le chemin le plus court (face sud), c'est une vraie galère !


Coordonnées GPS : 42.76902591 N, 2.609906571 E.


De quoi s'agit-il ?

La tour-donjon est constituée d'un rez-de-chaussée, de deux étages sur planchers et d'une plate forme sur voûte en berceau plein-cintre, chaque étage communiquant avec les autres par des échelles de bois. Des archères ont été percées au rez-de-chaussée, deux à l'est, deux au nord, trois à l'ouest et une oblique au sud, à cote de la porte. Une petite meurtrière du type du Xe siècle se voit au niveau du deuxième étage. L'espace intérieur est de 4 mètres par 5, la maçonnerie est en petit appareil irrégulier à peine équarri.

La première enceinte est construite de la même façon, sans flanquement ni crénelage, le reste du mur n'est pas assez épais pour supporter un chemin de ronde. A l'intérieur on trouve trois murs de cloisonnement, un quatrième couvre la tour percé de deux archères battant la porte. La seconde enceinte, en ruine, comporte trois archères et une porte. Il semble que cette tour ne soit qu'un abri pastoral et non une place forte car le paysage alentour n'offre pas de difficultés particulières pour un éventuel agresseur.



Histoire

L'histoire ne nous a pas laissée de nombreux documents sur cette tour carrée qui surplombe Rasiguères.

En examinant les ruines du site ainsi que la tour elle-même, on peut en déduire qu'il s'agissait d'une construction initiale carolingienne du IXe siècle (la tour) auquel a été ajoutée des archères et une ligne de défense Sud au XIIIe siècle.




Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.