Biographie de François Desnoyer


Peintre figuratif du début XXe siècle, ce personnage de la vie artistique française est étroitement associé à la ville de St Cyprien. Il n'est pourtant pas cyprianenc de souche, mais ce sont les aléas de la vie qui le mèneront à cette ville.

François Desnoyer est né à Montauban en 1894. Il s'installe à Paris en 1912 où il recevra sa formation de peintre, hélas interrompue par la Grande Guerre. Fait prisonnier en 1918, il sera libéré à la fin de la guerre et retournera s'installer à Montauban. Il revient à Paris en 1921 pour entrer à l'école des arts décoratifs. A sa sortie de l'école, il devient professeur et enseigne dans des établissements de la région parisienne.

En parallèle il commence à peindre à titre personnel etse fait connaître en explosant dans des salons privés, rarement en galeries. Il est soutenu par quelques mécènes qui l'encourage à travailler sur la couleur. Durant les années 30 il affine sa technique et prenant dans les différents courants de la peinture ce qui lui parait le plus approprié, sans se soumettre à une de ses techniques. Ainsi voit-on sa peinture évoluer légèrement vers le fauvisme ou le cubisme sans que ça soit vraiment visible. En 1934, François Desnoyer participe au salon des indépendants, aux cotés de Lotiron, Gromaire et Goerg. Ces quatre personnes deviendront rapidement inséparables et s'influenceront les uns les autres.

La seconde guerre mondiale l'oblige à quitter la métropole, il s'embarque pour l'Algérie, puis revient à Paris à la rencontre de résistant dont il partagera l'activisme. A partir de 1948 il rejoint la ville de Sète et s'y installe définitivement. En 1950, c'est à dire assez tardivement, il rencontre Jean Olibo, maire de St Cyprien, grâce à des amis artistes de Perpignan. L'édile le convaincra de créer une fondation (en 1962) dans sa ville, puis de s'y installer. C'est ainsi que Desnoyer donna à la ville la plus grande partie de sa collection d'art moderne, ainsi que ses archives personnelles. Cette fondation sera transformé en 2005 en "Collection Desnoyer", que la ville gère à travers son musée d'art moderne.

François Desnoyer est mort en 1972 à St Cyprien.



Copyright 2013 - 2018 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.