Facebook Instagram X

Néfiach




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Village typique catalan à l'identité affirmée, Néfiach est géographiquement sous l'influence de ses deux grandes voisines Millas et Ille-sur-Tet qui attirent à elles l'activité sociale et économique du Ribéral. Toutefois Néfiach a une identité propre qui se caractérise par un certain ancrage dans les traditions catalanes ainsi que dans ce territoire du bord de la Têt si particulier.


Urbanisme

L'urbanisme de Néfiach est caractéristique des villages catalans, à savoir un village composé d'un noyau centré sur l'église autour de laquelle quelques rues courtes et étroites desservent les habitations serrées. La particularité de Néfiach, parce qu'il y en a une, est que l'habitat y est excessivement dense dans le centre. Ce noyau urbain est compris entre les deux principales voies de communication routier, à savoir la Nationale et l'ancienne nationale. C'est une curiosité car habituellement l'ancienne nationale traverse les villes de part en part, et la nouvelle les contournent. Ici l'ancienne route sépare la ville en deux avec, au Nord le noyau historique et au Sud les nouveaux quartiers et les équipements modernes.

Car tout le Sud de Néfiach est composé de résidences principales individuelles, parfois de petits immeubles, et d'un très grand parc en plein centre, à côté des écoles. Ce parc structure la ville tellement il est central, les habitations le longent dans d'anciens lotissements assez anciens à présent. Sur l'urbanisme de Néfiach il n'y a pas grand chose à dire d'autres, mis à part que sur la partie Sud-Est on trouve un grand lotissement récent et des petits immeubles.

A noter que la voie de chemin de fer passe relativement loin de la ville, contrairement aux villes voisines.


Equipements, services

Les équipements de Néfiach sont classiques, corrects mais sans excès. On y trouve la très habituelle bibliothèque, une école maternelle et une école primaire, un restaurant scolaire et une aire de jeux. Mis à part ça, il y a une salle des fêtes qu'il est possible de louer, si vous habitez à Néfiach.

En ce qui concerne les services on trouve évidemment tous les services habituels dans une mairie (Etat-civil, cadastre, CCAS, etc), mais aussi pour les plus petits un relais d'assistantes maternelles et pour les plus grands un accueil de loisir qui fait office de garderie. Sinon il y a un service de restauration scolaire à Néfiach.


Vie économique

La vie économique de Néfiach n'est pas si intense que ça, mais c'est normal, c'est dû à la fois à la taille modeste de la ville et à la présence de Millas et Ille-sur-Têt, deux villes attractives pour les entreprises locales. Mais ça n'empêche pas la ville de posséder des commerces locaux et quelques artisans.

Les commerces exercent dans les domaines de la restauration, et plus généralement dans celui des métiers de bouche, pour l'essentiel, mais il y a aussi quelques commerces dans le domaine du service à la personne. En ce qui concerne les artisans, ce sont surtout les métiers du bâtiment qui sont les plus représentés. Mais il y a toutefois d'autres activités comme un élagueur, un camping, une entreprise de services à domicile, etc.


Associations

Les associations de Néfiach sont... clairsemées. Il n'y en a qu'une petite vingtaine, ce qui fait assez peu, quand même. Elles exercent dans les domaines du sport, de la solidarité ou du service à la personne, pour l'essentiel. Il y a assez peu à dire à ce sujet, ici.




Situation et accès

Néfiach est une ville du Ribéral, la plaine agricole de la vallée de la Têt. Elle est le long de la route menant en Andorre, à 20 minutes de Perpignan à peu près.


Patrimoine, curiosités à voir sur place

L'église de Néfiach date du XVIIIe siècle. Elle contient quelques pièces intéressantes : Dans fonts baptismaux de 1698, les retables du maître-autel, du Rosaire et du Christ (réalisés en 1756 par Navarre), ainsi qu'une croix processionnelle du XVIe siècle.


Histoire

Le site de Néfiach n'est pas riche en vestiges de l'ancien temps. Les hommes préhistoriques, si ils ont vécus dans le Ribéral, ne nous ont pas laissé de traces de leurs présences, les sols acides et la présence toute proche de la Têt ayant effacé le moindre os ou outils.

La disparition de nos lointains ancêtres fit place aux ibéro-ligures, puis aux celtes (-500) et aux romains (-121). Bien que ceux-ci aient fortement marqués le Roussillon, Néfiach ne conserve pas de traces de leurs présences non plus. Nul doute pourtant que le territoire, si proche de la rivière, n'ai pas été transformé en domaine agricole.

Par la suite, ni les wisigoths (412), ni les sarrasins trois siècles plus tard (739) ne laissèrent de vestiges, mais dans leurs cas c'est quasiment le cas partout. Il faudra attendre la reconquête par Charlemagne en 811 pour que s'installe la féodalité et qu'apparaissent les premiers villages tels que nous les connaissons. Le territoire de Néfiach se peupla de pionniers francs venus du Nord de la France à la suite des moines. A chacun son rôle : les soldats pacifièrent le Roussillon, les moines vinrent y installer la foi chrétienne, les habitants purent alors s'installer.

La ville est citée pour la première fois sous le nom de l'alleu de Nisifiaco, en 850. 850, c'est plutôt tôt dans l'histoire des villages. Puis en 1163 un autre document cite le canal d'arrosage qui a été creusé.

En 1245, alors que la Catalogne se développe vers le Sud, le roi d'Aragon Jacques 1er fortifie la frontière Nord de son royaume. La plupart des villages vont se doter de fortifications. Le château de Néfiach apparaît en 1274, il semble qu'il ait été construit peu avant.



Copyright 2013 - 2024 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.