St Cyprien Plage




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

St Cyp, c'est un peu l'éternelle seconde. Coincée entre Canet et Argelès, beaucoup plus grandes, la station attire une population hétéroclite, bien plus diverse que celle d'Argelès, essentiellement populaire, ou de Canet-en-Roussillon, plus aisée. En fait c'est un peu la population de la plaine du Roussillon qui va à St Cyprien, celle d'Elne en particulier puisque cette ville est toute proche, tellement proche qu'elle se permet d'écrire des panneaux présentant "Elne-plage" alors que la ville n'a aucun accès à la mer ! Un comble, les plages de cette zones géographiques étant toutes sur le territoire de St Cyprien.

La station balnéaire de St Cyprien est essentiellement composée de résidence de vacances, de maisons secondaires et d'immeubles de location. Toute la partie Nord est urbanisée avec des maisons individuelles, parfois il y a des petits immeubles, mais bas. il y a une exception, c'est un complexe d'immeubles le long de la palge tout au Nord, à la sortie, où il y a quelques bâtiments hauts de couleur bleu qui dégradent sérieusement le paysage. C'est juste derrière que se trouve le golf de St Cyprien. Un peu plus au sud, au bout de la longue avenue, on arrive au centre, là où il y a toute l'activité touristique. C'est au bord du port, qui est d'ailleurs le 3e port européen par son nombre d'emplacement : 1885, un chiffre énorme. Le port s'étend ensuite vers le Sud, mais il y a moins d'intérêt, pour les loisirs, à se rendre vers là. Le centre est devant un immense immeuble très haut le long duquel sont installés les restaurants et bars. Une petite place surélevée accueillent différents magasins, et une petite galerie se poursuit vers le casino, dernier lieu de loisir avant que la station balnéaire ne propose plus qu'une balade le long du port.

Toute la partie Sud de St Cyprien plage est constituée de résidences de vacances et de maisons individuelles locatives. C'est là qu'on trouve le centre sportif des Capellans, très important et complet, et le parc aqualudique qui attire tant de monde l'été.


Ambiance, style

Les familles apprécieront les larges plages et les activités diurnes. Les jeunes préfèreront l'ambiance nocturne, qui n'a rien à envier à Canet ou Argelès. Le hic, c'est qu'elle est plus petite, donc si vous n'y allez pas pour consommer, ou si votre consommation est restreinte, vous risquez de vous ennuyer un peu plus rapidement qu'ailleurs où les groupes et spectacles peuvent être vus gratuitement (scènes dans les bars, estrades en bord de front de mer, etc.) A St Cyp', on s'éclate à la fête foraine, on profite de la vue sur le port assis dans un bar, on va en discothèque. Ambiance assurée tout au long de la soirée, et jusqu'à tard dans la nuit.

C'est aussi la station des sports nautiques, en particulier de la voile. Le port est gigantesque et vous propose des balades vers la côte rocheuse ou des locations de voiliers, jets-ski, etc.


Photos


Voir toutes les photos



Situation et accès

St Cyprien plage est, comme la plupart des stations balnéaires d'envergure, un hameau (ici de St Cyprien) situé à 2 ou 3 kilomètres de la ville. Elle est séparée de Canet Plage par une grande bande littorale de plusieurs kilomètres, tout en sable fin, et d'Argelès Plage, au Sud, par d'autres plages, en particulier le "bocal du Tech", une plage autrefois sauvage. Pour y accéder, il suffit de suivre la route des plages, appelée aussi "inter-plages" vers le Sud.

Carte des communes

Coordonnées GPS : 42.63018402 N, 3.032813589 E


Patrimoine, curiosités à voir sur place

La plage de l'Art

Et non, il ne s'agit par de "l'art" au sens où on l'entend, bien que la ville de St Cyprien se soit lancé dans les galeries d'art, justement. En fait, "Art", qui se prononce "Arte" en catalan, veut dire "filet". La pêche à l'art consistait à traîner un long filet de la plage vers la haute mer, puis de le ramener à la plage. On appelait ces pêcheurs des "artmanos".


La fontaine du port

N'importe quel passant sur le port ne peut éviter la fameuse fontaine, elle date de 1991. Non seulement elle est décorative, mais elle est utile : Elle sert à nettoyer le port. Elle récupère l'eau au bout de la jetée et l'injecte dans le port, ce qui le nettoie. Il n'y a plus de mauvaises odeurs, et la faune et la flore recolonise lentement les eaux du port. La fontaine représente le logo de la ville, elle a été taillé dans la pierre de Thuir par Yasmine Hurbourg, Jean Pelletier, Charles Cervantes et Pierre Renart, du club de sculpture de l'atelier artistique de St Cyprien.


Histoire



L'histoire de la station balnéaire de St Cyprien commence dès la fin du XIXe siècle, avec l'installation sur la plage de villages de pécheurs. Ces villages ont disparu, victime de la 2e guerre mondiale. On les nommaient "Las Routas" et "L'Aygual".

En 1947, 78 habitations sont brusquement construites pour reloger les pécheurs. Puis, en 1954, un autre lotissement est mis en route. C'était les bases de la station balnéaire actuelle. La route reliant le village et la plage est construite en 1959. Trois ans plus tard, en 1962, un vaste programme d'aménagement du littoral est lancé, c'est la fameuse "Mission RACINE", elle marque le lancement officiel de la station balnéaire. On y met un bureau de poste, une gendarmerie, une piscine, 4 campings municipaux, etc.

En 1968, St Cyprien comprend 2592 habitants. Le port date de 1967, il accueille l'année suivante 300 bateaux, puis 700 en 1969. Aujourdui, c'est 2200, ce qui en fait le 3e port de plaisance français. Le port à servi de base de construction, puisque toutes les autres constructions semblent partir de ce point là. La promenade, les immeubles du centre avec leurs commerces, tout ça est assez récent. Les autres constructions, c'est à dire les maisons individuelles, ont été construites à partir des années 70/80, permettant l'aménagement des grandes avenues et du front de mer.



Copyright 2013 - 2022 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.