Villerase




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire

Villerase est une ancienne ville située au Nord de St Cyprien. Désormais complètement détruite, il n'en reste que l'église qui a été transformée en chapelle, et probablement quelques vestiges d'un temps révolu bien caché sous le terrain meuble du secteur géographique.

Si vous passez par la route qui vient à St Cyprien par le Nord vous verrez un petit panneau indiquant la direction de la chapelle de Villerase, c'est une petite route qui part dans les vergers, une petite route sinueuse qui mène, entre autre, à une zone de loisir autour d'une jolie chapelle romane, au fond d'un champ. Si autrefois elle était accessible elle est désormais entourée d'un grillage en empéchant l'accès. Il faut dire que c'est désormais un lieu de loisir, avec possibilité de faire griller. C'est la mairie qui le gère bien sûr, et l'accès au site est donc réglementé.

La chapelle est donc un ancien lieu de vie, il date du Moyen-âge. L'église du village est devenue la chapelle que l'on voit de nos jours. Cette chapelle est très bien conservée, elle est de plan rectangulaire, plutôt étroite. Elle se termine avec un chevet en hémicycle comme il était d'usage à l'époque de sa construction, à l'époque romane. Sa particularité est la présence de lésènes, des bandes verticales de pierres, lisses, typiques de cette époque. Les murs gouttereaux, (murs latéraux) sont équipées de contreforts assez légers par rapport à d'autres chapelles similaires. Le portail d'accès est sur la face Sud, donc sur un mur latéral. La porte est basse mais bien solide et richement décorée de ferrures travaillées. Une grille a été installée récemment. Par ailleurs sa face Ouest a un clocheton en brique, il est surmonté d'une petite croix en fer forgé et d'une cloche.

L'intérieur de la chapelle est intéressante pour une particularité très rare. Elle contient une étrange pierre rectangulaire creusée en son centre d'une forme particulière. C'est tout simplement... un moule à cloche. Sinon elle contient un petit autel, quelques bancs de bois et un bénitier sculpté, plus une statue et un oratoire portatif.




Situation et accès

De nos jours, Villerase est une chapelle qui se trouve à 2 Kms de St Cyprien vers l'intérieur des terres. Il s'agit de nos jours un lieu de pique-nique très appréciée.

Carte des communes

Coordonnées GPS : 42.62978753 N, 2.995726385 E


Histoire

De nos jours dépendante du territoire de St Cyprien, la chapelle Etienne de Villerase est attesté dès juillet 904, année durant laquelle Réculfe, évêque d'Elne, reçoit les salines sises sur son territoire. La chapelle fut plusieurs fois inondée, dû à sa situation géographique. Les limons se déposant, la chapelle fut plus bas que le niveau du sol. On corrigea ce problème en linéarisant le sol récemment, ce qui sauvegarda la chapelle.

Cette chapelle fut le point de départ d'un village nommé Villerasa qui a disparu au profit d'autres lieux proches. On trouve également des orthographes similaires : Vilerase, Vilarasa.

La chapelle a été modifiée de nombreuses fois depuis sa construction. Initialement doté d'une charpente en bois, cette dernière fut remplacée par une voûte durant le courant du XIIe siècle. C'est probablement à cette époque que fut construit le chœur en demi-cercle, qui a remplacé le chœur quadrangulaire originel. Suite à ces transformations l'église a été consacré une deuxième fois le 11 mars 1150.

La façade occidentale a été refaite en 1867, époque où le petit clocher fut construit. Elle contient un navire ex-voto et un banc de 1776. En 2004 la mairie de St Cyprien fait faire des travaux pour sa rénovation.



Copyright 2013 - 2022 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.