Facebook Instagram X

Vivès




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Héraldique

Vivès est un petit village des Aspres, plutôt bien au Sud, du côté de Céret. Niché dans la végétation de type maquis catalan, il est surtout bordé de chêne-lièges dont on exploite depuis très longtemps l'écorce. Le village lui-même est assez classique, mais plutôt bien aménagé. On y trouve une route principale qui la contourne, ce qui est bien plus agréable que de le traverser, mais ce contournement se fait au plus près des premières maisons, on peut donc facilement s'y arrêter pour découvrir ses rues. Justement, les rues de Vivès sont particulièrement jolis. Celles qui ne sont pas goudronnées, en plein centre, sont en galets de rivière décorés de briquettes rouges. Un style typiquement catalan, à la beauté rustique d'autrefois, mais sans doute à l'usage un brin pénible pour les personnes âgées...

Nous sommes-là dans un village peu peuplé, et encore, une partie de la population vit dans des mas isolés, quoique ce ne soit pas un phénomène très important en regard d'autres villages locaux, à la population plus éparpillées. Vivès plafonne au-dessous des 200 habitants, et avec une population si faible, inutile de dire que l'entraide est la norme par ici. La vie sociale n'a pas besoin d'être développée plus que ça avec des clubs, des associations ou des fêtes régulières, encore qu'il y en a légion évidemment. Tout simplement parce qu'à Vivès il y a une sorte d'entraide naturelle, on ne se déplace par à Céret, à Amélie ou à Perpignan sans en avertir son voisinage (surtout âgé) qui pourrait en profiter pour vous charger d'une course. A charge de revanche évidemment. C'est quelque chose qui peut sembler naturel, mais la vie dans un village relativement petit favorise cet état d'esprit.

Si vous êtes de passage à vivès, mis à part déjeuner au restaurant local bien connu, vous pourrez profiter pour parfaire vos connaissances sur la levée de liège. En effet, la région est plantée de quantité de chêne-lièges, parfois regroupés en suberaie. C'est ici que se trouve l'institut méditerranéen du liège, le seul institut en France consacré à cet arbre et les techniques ancestrales de levée du liège.


L'institut Méditerranéen du liège

L'Institut Méditerranéen du Liège est un centre de recherche et de promotion dédié à l'industrie du liège. Cet établissement unique en son genre est reconnu dans le monde entier pour son expertise dans le domaine du liège et joue un rôle essentiel dans le développement et l'innovation de cette industrie millénaire.

Fondé il y a plus de 30 ans, l'Institut Méditerranéen du Liège est devenu un acteur majeur dans le secteur du liège, grâce à ses recherches scientifiques approfondies et à ses collaborations avec des universités, des entreprises et des institutions nationales et internationales. Son objectif principal est de promouvoir l'utilisation du liège dans divers domaines, de l'industrie du vin à l'architecture en passant par le design et la mode.

L'une des principales missions de l'Institut est de mener des études sur les propriétés du liège et de développer de nouvelles applications pour ce matériau naturel et durable. Les chercheurs de l'institut étudient les caractéristiques physiques et chimiques du liège, sa résistance, son isolation thermique et acoustique, ainsi que ses propriétés environnementales. Grâce à ces recherches, de nouvelles utilisations du liège ont été découvertes, contribuant à son renouveau et à sa popularité croissante dans divers secteurs.

En collaboration avec des entreprises locales et des artisans, l'Institut Méditerranéen du Liège encourage également la création de produits innovants à base de liège. Des designers renommés travaillent en étroite collaboration avec les équipes de recherche pour développer des objets de décoration, des meubles, des accessoires de mode et bien d'autres produits utilisant le liège de manière créative et esthétique. Cette approche allie l'expertise scientifique à la créativité artistique, créant ainsi des opportunités de développement économique durable pour la région.

En plus de ses activités de recherche et de développement, l'Institut Méditerranéen du Liège propose des formations et des programmes éducatifs pour sensibiliser le public à l'importance du liège et à ses applications. Des étudiants du monde entier viennent à Vivès pour suivre des cours spécialisés sur le liège et bénéficier de l'expertise des chercheurs de l'institut. Des conférences, des ateliers et des expositions sont également organisés régulièrement pour partager les dernières avancées dans le domaine et susciter l'intérêt des professionnels et du grand public.

Enfin, l'Institut Méditerranéen du Liège joue un rôle essentiel dans la préservation des forêts de chênes-lièges. Il travaille en étroite collaboration avec les organismes de gestion forestière pour promouvoir des pratiques durables de récolte du liège qui préservent l'écosystème fragile des forêts méditerranéennes. En soutenant l'industrie du liège, l'institut contribue également à la protection de la biodiversité et à la lutte contre le changement climatique, car les forêts de chênes-lièges jouent un rôle crucial dans la séquestration du carbone.

En somme, l'Institut Méditerranéen du Liège à Vivès est un pionnier dans la recherche, la promotion et le développement de l'industrie du liège. Grâce à ses efforts constants, ce matériau naturel et polyvalent connaît un renouveau remarquable. L'institut s'engage à préserver les traditions locales, à stimuler l'innovation et à promouvoir le liège en tant que ressource durable, offrant ainsi des opportunités économiques et environnementales pour les générations futures.




Situation et accès

Vivès se trouve dans la région des Aspres, à la limite entre le Vallespir et la plaine du Roussillon. Pour y aller il faut passer soit par Llauro, soit par Saint-Jean-Pla-de-Corts.


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Vivès est plutôt un petit village, il y a peu d'éléments du patrimoine sur ce site aride des Aspres. Son principal élément est l'église. Elle est consacrée à St Michel et contient un retable qui lui est dédiée (XVIe siècle) et un autre du choeur (XVIIe).

On trouve aussi à l'entrée Sud du village, près d'une tombe, une magnifique croix en fer forgé.


Histoire

Petit village des Aspres, Vivès ne se distingue pas particulièrement avant le Moyen-âge. En effet il n'a pas été retrouvé sur son territoire de dolmens ni de menhirs, preuve de l'habitat de nos lointains ancêtres du néolithique (-2500 à -2200), ni de reliefs des civilisations ibéro-ligures ou romaines. Et pourtant nul doute que toutes ces civilisations ont vécu un temps sur ces collines des Aspres, leurs emplacements géographiques étant un gage de sécurité.

Par la suite les wisigoths (412) et les sarrasins (739) n'ont pas laissé de vestiges non plus, mais pour eux le nombre de vestiges que l'on a retrouvé sur la région est extrêmement faible. Il est donc normal qu'à Vivès on n'en ai pas non plus. Il faudra attendre l'arrivée de carolingiens (811) et la conquête du Roussillon par Charlemagne pour que s'installe le système féodal du haut Moyen-âge et apparaissent ainsi les premiers villages tels que nous les connaissons.

A cette lointaine époque il est très difficile de trouver des traces des lieux, et Vivès n'échappe pas à la règle. On trouve les premières mentions du village durant le XIIe siècle, c'est à dire ni tardivement, ni précocement par rapport aux autres villages. Vivès est cité à travers son église. Celle-ci, d'une architecture typiquement romane, est dotée d'un clocher-mur typique.


Héraldique

Description du blason de Vives

Expression héraldique

D'or chevronné de sable.

Description

Le blason de Vivès est relativement simple. Comme l'indique sa description héraldique, il est "d'or", c'est à dire jaune. "Chevronné" signifie qu'il a des chevrons. La couleur des chevrons est exprimée ainsi : "de sable", ce qui signifie en héraldique "noir".



Copyright 2013 - 2024 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.