Le Vallespir


Vallespir

Le Vallespir doit son nom aux romains qui l'ont appelé "La vallée Âpre", soit "Pagus Vallis Asperi" en latin. Il s'allonge le long de la vallée du Tech et s'étire sur les montagnes alentours. Côté Nord elle s'arrête au Canigou, où d'un côté se trouve le Conflent, de l'autre les Aspres (en fait la limite est un peu plus à l'Est). Côté Sud, elle est limitée par les pics marquant la frontière avec l'Espagne. La vallée se termine par le col d'Arès, un passage naturel vers l'Espagne.

On peut diviser le Vallespir en trois parties. Le Bas Vallespir, avec Céret, se rapproche beaucoup des Albères. Cette région est en relation avec la plaine, elle est un poumon économique important. Le Moyen Vallespir est désertifié, peu de villages s'y trouvent. Le Haut Vallespir est la région montagneuse, avec Prats-de-Mollo comme capitale. Elle est en relation avec Camprodon, en Espagne. C'est le Haut Vallespir qui a le mieux su garder ses traditions, son esprit. Région à la forte économie jusqu'au début du XXe siècle, elle le devait essentiellement à ses nombreuses mines de fer qui faisaient vivre la population. Les forges étaient légions, et ça depuis l'époque des romains.

Le paysage y est magnifique. Les forêts se succèdent aux forêts, et chaque vallée amène son lot de surprise : chapelles romanes, hameaux désertés ou pas, pistes de randonnées, et même autrefois une station de ski.


Céret, à l'entrée de la vallée, est la capitale du Vallespir. Mais on peut diviser le Vallespir en trois parties, Prats-de-Mollo étant la capitale de la haute vallée, Arles-sur-Tech celle de la moyenne vallée et Cérêt celle du bas de la vallée.



Copyright 2013 - 2018 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.