Les Castellers


Les "Castellers", du mot catalan "Castell" (château), sont des édificateurs de tours humaines.

Il s'agit d'une tradition ayant pour origine les "travaux d'Hercule", des danses athlétiques de la fin du Moyen-âge qui se pratiquait dans toute l'Europe méridionale. Les premières traces d'une telle activité se trouvent dans le "ball dels Valencians". La première référence aux castellers date de 1713 à travers une danse religieuse évoquant la passion du Christ (à Tarragone). A Valence, ces danses se sont multipliées, puis elles ont été diffusées dans toute la Catalogne Sud. Cette tradition catalane n'a franchi les Pyrénées seulement il y a 20 ans, et de nos jours on peut les voir régulièrement en France.

Le principe consiste à former une tour humaine à partir d'une base, la "pinya", une sorte de mêlée compacte, sur laquelle vont s'ajouter les étages. En général, 6 étapes représentent une bonne tour, 7 voire 8 sont des tours exceptionnelles. On a vu quelques tours à 9 étages, mais c'est vraiment une chose rare. Chaque étage est formé de 3 ou 4 castellers qui se superposent jusqu'à l'agulla (le sommet), traditionnellement tenu par un enfant. ("nin" ou "nina", on l'appelle l'enxaneta). L'ensemble des personnes participant à la tour s'appelle une "colle" (équipe). A chaque tour son style : Une tour de 6 étages formés par 4 castellers est une "quatre de sis" (quatre de six). Une tour de 8 étages formés par 3 castellers est une "tres de vuit", (Trois de huit), etc.

Depuis quelques années les colles sont de plus en plus nombreuses en catalogne Nord. Les deux les plus connus sont les "Castellers du Riberal" (à Baho), et "Els Angelets del Vallespir" (St Jean Pla de Corts).



Copyright 2013 - 2018 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.