Couvent des Augustins




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Voir aussi


Situation et accès

Le couvent des Augustins se trouve à Perpignan, rue des Augustins bien sûr !


Coordonnées GPS : 42.69731719 N, 2.893745358 E.


De quoi s'agit-il ?

A Perpignan comme un peu partout ailleurs les couvents fleurirent durant les XIIIe et XIVe siècle, sous l'impulsion des ordres religieux.

Les Augustins construisirent leur couvent à Perpignan à proximité du monastère St Martin. Ils quittèrent l'endroit en 1317 pour le bas Vernet, alors en plein campagne. Puis en 1337 ils s'implantèrent sur les bords de la Têt, au faubourg Notre Dame entre la rue Jean Payra et l'espace Méditerranée actuel. Mais pour des raisons de sécurité ils durent intégrer la ville en 1542. Ils allèrent au couvent des Madeleines (ou des repenties) dans les bâtiments se trouvant entre la rue Ste Madeleine, St Mathieu, Dom Brial et des Augustins. (d'où le nom de la rue)

Pendant deux ans les deux communautés cohabitèrent, une grille séparant l'entrée des deux églises. (Ste Marie Madeleine pour les repenties, Notre Dame de la Grâce pour les Augustins) Les religieuses furent chassés de leur couvent en 1544 et ce fut la fin de leur ordre, fondé par la reine de Majorque Esclarmonde.

Le couvent était plutôt spacieux, il faisait 2340 mètres carrés entre les locaux et leurs dépendances. Une telle surface intéressa de nombreuses personnes à la révolution lors de la vente des biens de l'Eglise. En 1818 des travaux ont permis la construction de la rue Neuve et les maisons ont recouverts à jamais les vestiges du couvent.

Plan du couvent des Augustins de Perpignan

Leur couvent se trouvait dans le rectangle délimité parles rues Ste Madeleine, St Mathieu, Dom Brial et des Augustins. La chapelle du couvent, dédiée à Ste Madeleine, longeait la rue du même nom. (C'est bien sûr l'origine du nom) Ci-dessus se trouve un plan du couvent lors de sa réunification avec celui des Augustins. Il s'interprète ainsi :

Le long de la rue des Augustins, il y a des maisons privées et l'église du couvent, avec un porche. La chapelle Notre Dame de Grasse était perpendiculaire, le long de la sur Ste Madeleine. Elle était prolongée par des caves et différentes pièces qui mènent à une entrée rue St Matthieu. Les couloirs intérieurs permettaient la circulation. A noter qu'il y avait deux écuries, mas surtout un grand jardin intérieur et des terrains inutilisés.

En 1792 ce couvent a été vendu, les églises ont été converties en appartements et on a ouvert une nouvelle rue, la "Rue neuve", qui a transpercé l'ancien couvent. A noter que les appartements, au 1 rue Neuve, ont toujours des éléments architecturaux de l'église initiale. Le clocher est également toujours debout, vous l'avez en photo. Il est en briques.


Photos


Voir toutes les photos

Photos




Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.