Caldégas




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Caldégas est un petit hameau formé d'un coeur de ville et de quelques maisons, plus ou moins anciennes, le long de la route. Il est très similaire à sa voisine Onzes toute proche mais s'en distingue par la présence d'une part d'une zone résidentielle très récente et d'autre part par un quartier tout neuf, la Solana.

Le coeur du vieux village n'est composé que de très courtes rues. Il y a un cimetière et surtout une très jolie église, au Sud, le long du cami San Roma. La plupart des maisons sont en pierre granitique comme il se doit par ici, et plusieurs maisons ont des linteaux gravés de l'année de la construction de la maison, parfois du nom du propriétaire de l'époque. Par ici il doit faire bon vivre, pour qui aime la solitude car le hameau n'est qu'en même pas très grand.

La partie moderne de Caldègas est double : Une sorte de résidence de vacances imposante et un quartier de pavillon individuel se ressemblant beaucoup les unes les autres. Le tout est particulièrement bien aménagé avec des petites pelouses, des arbres bien taillés, les rues bien nettes, etc. Les maisons sont bien décorées, de plus, ce qui indique un certain soin dans la construction tout comme la conservation en bon état du hameau par les habitants.

Administrativement Onzes et Caldegas sont rattachés à Bourg-Madame, à la frontière. A noter une curiosité : Le territoire de Bourg-Madame est le seul a être pris entre deux territoires espagnols : La commune de Llivia d'une part et l'Espagne proprement dite de l'autre.


Photos


Voir toutes les photos

Photos



Situation et accès

Caldégas est un hameau de Bourg-Madame, en pleine Cerdagne française. Il est a deux pas de l'enclave espagnole de Llivia et est vraiment proche d'Onzes, un autre hameau de Bourg-Madame.

Carte des communes

Coordonnées GPS : 42.44074971 N, 1.947064628 E


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Le patrimoine de Caldegas se compose essentiellement de son intéressante église dédiée à St Martin. Elle date du XIXe siècle et possède une collection d'antependiums romans de Cerdagne.


Histoire

L'histoire de Caldégas commence en 839. Cette année là la cathédrale d'Urgell est consacrée et elle est dotée de son territoire. L'acte de consécration fait la liste des lieux sous sa coupe religieuse, et on y lit l'église St Romain de Caldégas. (Kaldégas) Cette église sera reconstruite au XIe siècle. Elle est décorée d'arcatures lombardes et sera surélevée au XVIIIe siècle, en même temps qu'on lui adjoindra les deux chapelles latérales et la sacristie. Le clocher date également de cette époque. Il y a encore de nos jours quelques traces d'un décor peint sur l'abside, mais elles sont cachées par un retable baroque du XVIIIe siècle, lui aussi. Son mobilier est composé de deux pierres funéraires des XVe (visible à l'extérieur), de retables du maître-autel (1713 à 1727), du Rosaire (XVIIe), de St Antoine de Padoue (1716), de Notre-Dame-des-Anges (1723 par Sunyer et Baixa), de St François-Xavier (1716), du Christ (1730 par Sunyer). Elle contient aussi des fragments de la fin du XVe siècle et quelques statues du XVIIe.

Caldégas apparaît dans le fogatge (recensement) de 1359 : On y comptait 8 feux (foyers), mais Caldégas et Onzés étaient ensemble. D'ailleurs le nom exact du lieu à cette époque était Caldeges e Onsès.



Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.