Facebook Instagram X

Bourg-Madame




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Etymologie

Bourg-Madame est connue pour être la dernière ville avant l'Espagne, de ce côté-ci de la Cerdagne. Elle est bien plus importante qu'il ne le semble, pour ceux qui ne connaissent la ville qu'en la traversant. Elle est dotée de nombreux équipements, des écoles, un collège, de nombreux commerces - y compris de grandes surfaces - un pôle médical, etc. L'inconvénient majeur de la ville, c'est la circulation. Elle est formée d'un axe principal, la route menant en Andorre, et d'une rue commerçante allant directement en Espagne où commence Puigcerda. Les autres rues sont plus petites, il y a celles autour de l'église, c'est à dire l'ancien village, et celles des lotissements, un peu plus loin.

Economiquement parlant la ville est plutôt bien dotée, avec une dizaine de commerces en centre-ville. Elle possède aussi de nombreux artisans qui oeuvrent dans des domaines divers comme l'automobile, le transport, le bâtiment, les services à la personne, l'informatique, l'évènementiel, la banque, etc. Pour une ville de cette taille les commerces sont nombreux à Bourg-Madame.

Par contre, la vie sociale est moins imporante ici qu'ailleurs. La ville a moins de trente associations, dont une dizaine a pour vocation la pratique du sport. On peut, à Bourg-Madame, pratiquer la gymnastique, le volleyball, le handball, le football, du Futsal, etc. La majorité des autres associations concernent la culture et les loisirs.




Situation et accès

Bourg-Madame est en Cerdagne, au milieu du plateau cerdan qui est lui-même coupé en deux par la frontière, ce qui fait que la ville est frontalière de l'Espagne. C'est à Bourg-Madame que la route d'Andorre bifurque vers le Nord, suit la vallée du Carol et aboutie au Pas de la Casa, en Andorre.


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Le patrimoine de Bourg-Madame est réside essentiellement dans ses environs proches, avec la superbe église d'Hix et son ancienne résidence des comtes de Cerdagne, transformée en ferme. Elle possède toujours des éléments architecturaux anciens.

Par ailleurs Bourg-Madame possède deux autres hameaux sur son territoire, tout deux un peu plus au Nord-Est. Les deux possèdent une église et quelques autres éléments du patrimoine. Il s'agit de Caldégas et d'Onzès.


Le hameau de Caldégas

Caldégas
Caldégas

Caldégas est le plus grand des trois hameaux de Bourg-Madame, mais ce n'est pas pour autant qu'il est grand. La différence est surtout est qu'à la vieille ville, si on peut appeler ainsi la dizaines de maisons historiques de Caldégas, a été adjoint récemment deux zones résidentielles modernes. Ces zones sont un peu curieuses, implantées là sans rien autour, mais il faut bien avouer qu'y vivre est probablement très agréable, si on aime le calme.

Mis à part ça il faut citer la très belle église de Caldégas, isolée à deux pas des maisons historiques. A vol d'oiseau on est là à deux pas d'Onzès.


Le hameau de Onzès

Onzès
Onzès

Installé au fond d'une route en impasse, Onzès est de ces hameaux de Cerdagne tout petit, formé d'un gros corps de ferme et de quelques maisons éparses tout autours, toutes relativement anciennes. On est là en plein dans les terres agricoles de la plaine cerdane et ces habitations ont été construites par nos ancêtres uniquement pour des raisons agricoles.

De nos jours Onzès est un lieu très calme où il fait bon vivre, mais on ne vient pas ici pour autre chose que la tranquillité.


Le hameau d'Hix

Hix
Hix

Hix est un hameau qui jouxte la ville de Bourg-Madame. Petit centre urbain de deux rues courtes, le hameau ne se compose que d'une petite dizaine de maisons traditionnelles basses, trop proche de la Nationale pour qu'on ai l'impression d'être dans un endroit paradisiaque. Mais l'intérêt d'Hix ne réside pas dans son urbanisme mais dans la qualité impressionnante de l'église. L'église d'Hix est en effet une merveille de l'architecture romane, citée en exemple dans bon nombre d'ouvrage.



Histoire

Ce village bien qu'ayant de nos jours une certaine importance est d'origine récente : Ce n'est qu'après 1690 qu'un hameau se forma, appelé "la guinguette", car il a été fondé pour satisfaire les besoins des soldats gardant la frontière.

Le guinguet, c'était un petit vin aigrelet de l'époque. Jusqu'à cette date, la capitale de la Cerdagne était Hix et Bourg-Madame n'était formé que de quelques fermes situé à sa proximité. Hix fut rapidement abandonné lors du transfert de la capitale cerdane à Puigcerda, et cet évènement coïncida avec le développement de "La Guinguette". Face à l'accroissement rapide de la commune, le petit village d'Hix, qui disparut peu à peu, fut rattaché administrativement à sa voisine.


Etymologie

Le nom de Bourg-Madame a été donné par le duc d'Angoulème, fils de Charles X en l'honneur de son épouse, à son retour de l'exil espagnol en 1815.



Copyright 2013 - 2024 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.