Facebook Instagram X

Espira de l'Agly




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Etymologie      . Héraldique      . Cartes Postales

Espira-de-l'Agly, village de la Salanque au Nord-Ouest de Perpignan, est un lieu sympathique. Le village n'est pas très grand mais il est assez étendu. La vie sur place est agréable, et ses aménagements urbains, peu flamboyants, accusent un certain âge. La ville est organisée autour d'un petit centre faits des maisons de village classiques, mais il n'y a pas ici de places centrales au sens où on l'entend ailleurs. L'église, élément central, est un peu à l'écart. Les services publics sont le long de la grande rue, il manque un coeur de ville agréable où la population peut se retrouver facilement. Si cet urbanisme est caractéristique de la ville, la vie économique y est spécifique aussi, mais dans le bon sens : La ville possède plusieurs entreprises de grande taille qui en font un bassin d'emploi intéressant. Par ailleurs, la vie sur place est paisible.


Environnement, paysages

L'environnement d'Espira est particulier aussi. Tellement proche de Rivesaltes qu'on imagine qu'un jour les deux agglomérations fusionneront, la ville s'est développée dans un méandre de l'Agly, sur une terre légèrement en hauteur, ce qui évite les inondations. Les plaines environnantes sont fertiles et il est logique qu'elles aient été cultivées. Mais à l'Est, très proche, se trouve les premiers contreforts des Corbières qui donnent l'impression qu'on est déjà dans les collines. Et pourtant, des villes comme Baixas sont encore plus proches, mais ne donnent pas cet impression.

Urbanisme

Espira-de-l'Agly fait partie de ces nombreux villages typiquement catalans, aux petites rues étroites bordées de deux ou trois grandes rues menant aux entrées du village. Ici, l'effet est encore plus accentué qu'ailleurs, avec un coeur de ville plutôt petit qui n'est pas centré sur l'église, cette dernière étant proche mais pas directement dans le centre. C'est un héritage de l'histoire du village, beaucoup centrée sur la présence de la collégiale, qui veut ça. Ca donne l'impression qu'il n'y a pas de centre-ville, d'endroit où la population va naturellement se réunir pour partager, communiquer.

Le coeur de ville est tout petit. Dès qu'on en sort on est frappé par la présence de plusieurs petits lotissements d'âge variés, avec un assez grand taux de terrains libres, ce qui aére la ville. Ca donne une étrange sensation d'être à la fois dans la ville et un peu à la campagne.


Vie sociale

Espira est une ville dans laquelle les liens sociaux ne sont pas les plus développés, surtout si on les compare à d'autres villes proches. Ici, on sent qu'on habite à Espira, on y vit, mais on participe peu à la vie de la ville. Tout est relatif bien sûr, la ville et son comité des fêtes organisent des évènements très sympathiques auxquels la population participent, mais ce n'est pas une caractéristique forte que celle de l'adhésion à la vie communautaire locale. D'ailleurs le nombre d'associations en témoigne, il n'est pas si important que ça.


Vie économique, commerce

Espira-de-l'Agly dispose de plusieurs commerces de proximité, ce sont généralement des services à la personne. Quelques artisans se sont également installés à Espira, et on y compte pas mal de professionnels du bâtiment. La ville dispose de quelques agriculteurs aussi, mais ce domaine n'est pas fortement représenté.

Par contre, la force de la ville en matière économique, c'est le nombre d'entreprises importantes qui y sont installés. Plus qu'attirées par la ville, c'est son emplacement géographique qui les ont poussées à s'installer ici. En effet, Espira à un sous-sol intéressant en terme de qualité de pierre. Il y a donc deux entreprises qui ont ouverts depuis très longtemps des carrières d'extraction de granulats, une usine de fabrication d'enduits, et, bien que ça soit dans le sens inverse, un grand centre d'enfouissement. Toute cette activité est faite dans les collines des Corbières, jentre Espira et Cases-de-Pène.


Photos


Voir toutes les photos



Fiche technique

Nom Espira-de-Conflent
Nom catalan Espirà de Conflent
Code commune 66070
Canton Le Canigou (6602)
Arrondissement Perpignan (663)
EPCI CC Conflent-Canigó (200049211)
Région Salanque
Altitude 458 m
Latitude / Longitude 42.777622 Est / 2.836150 Nord
Superficie 6 km2
Population 202 h.
Code postal 66320
Gentillé Espiranencs, Espiranencques

Situation et accès

Espira-de-l'Agly est une ville de la Salanque, la zone caillouteuse de la plaine du Roussillon située au Nord de Perpignan. La ville est après Rivesaltes, donc pour y aller le plus simple et de prendre la route de Narbonne jusqu'à la sortie vers Foix, Espira est peu après.


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Le patrimoine d'Espira de l'Agly est essentiellement constitué de sa fantastique collégiale, un bâtiment d'une grande finesse, faite tôt pendant la période romane. Mais ce n'est pas la seule curiosité du village, on y trouve par exemple un pont romain passant au-dessus de l'Agly, aussi.


Collégiale Sainte-Marie

La collégiale Sainte-Marie d'Espira, de nos jours.
Collégiale Sainte-Marie

L'édifice du XIIIe siècle est compact, le plan est un grand rectangle de 5 travées à peu près égale, de 13m sur 43,5 et d'une hauteur de 16m au plus haut. Son abside est curieusement formée de deux absides jumelles. Les murs latéraux sont renforcés par des arcades à double rouleaux. L'appareil extérieur est d'une grande précision. Le portail méridional est un exemple de l'art roman tardif.

Un cloître complétait les bâtiments, contre le mur Sud, mais il fut détruit dès 1406.


Le pont romain

Le pont romain d'Espira, sur la route de Calce
Le pont romain

Cette étrange structure semblant défier les lois de la nature est un ancien pont de l'époque romaine. De nos jours il ne reste que les pierres formant un arc fragile, mais il faut imaginer qu'il y avait d'autres arcs supportant un tablier lui aussi de pierre. C'est une belle curiosité, dans la région.



Histoire

Le site d'Espira se trouve aux pieds de la colline de Montpins. On a trouvé des traces d'une occupation préhistorique datant de -60000 ans. A cette époque l'homme se caractérisait par sa pratique funéraire, il enterrait ses morts. Ceux enterrés dans les grottes nous sont parvenus, et c'est le cas pour l'une des grottes près du mas de la Joliette, à Espira, où l'on a retrouvé également des pierres taillées.

Les premiers temps du village sont partagés par les abbayes de St Michel de Cuxa et Ste Marie d'Arles sur Tech. Ces deux abbayes se donnèrent l'église Ste Marie d'Espira entre 1086 et 1134. Il s'agissait d'une église romane, remplacée par une autre plus spacieuse en 1130.

En 1136 elle devient une collégiale, occupée par des moines augustins. Une texte de 1169 nous apprends que deux communautés y cohabitaient : des moines et des sœurs, chacun ayant leurs bâtiments propres mais partageant les offices. Entre la fin du XIIe et le début du XIIIe siècle on y bâti une nouvelle collégiale, plus grande et défensive. Le village se développa alors sous la protection des ecclésiastiques, jusqu'en 1381 où l'état de délabrement des locaux imposa aux moines de quitter les lieux pour la collégiale de la Réal, à Perpignan. Ste Marie d'Arles devient un prieuré mais conserva son village, devenu suffisant grand pour s'auto-défendre.

L'édifice du XIIIe siècle est compact, le plan est un grand rectangle de 5 travées à peu près égale, de 13m sur 43,5 et d'une hauteur de 16m au plus haut. Son abside est curieusement formée de deux absides jumelles. Les murs latéraux sont renforcés par des arcades à double rouleaux. L'appareil extérieur est d'une grande précision. Le portail méridional est un exemple de l'art roman tardif.

Un cloître complétait les bâtiments, contre le mur Sud, mais il fut détruit dès 1406.


Etymologie

Le nom d'Espira vient d'Aspiranum, famille romaine implantée dans ce lieu. L'Agly, c'est la rivière qui y passe, d'où le nom actuel.


Héraldique

Description du blason d'Espira-de-l'Agly

Expression héraldique

d'azur à l'ancre d' argent.

Description

Le blason d'Espira-de-l'Agly est un des plus simples de la région, son expression héraldique est très courte. Il est d'autant plus facile de le comprendre. "d'Azur", signifie "Bleu". (Quand la couleur est exprimée en premier c'est que le blason n'est pas scindé en plusieurs parties). le mot "Argent" signifie "Blanc". On peut remarquer que la représentation ci-dessus est en losange. Si la plupart des blasons sont de forme classique, certains sont en losange, comme celui d'Argelès-sur-mer ou de Catllar. Généralement on le précise en début d'expression par les mots "Ecu en losange, etc...". Il faut aussi noter la couronne, ne faisant pas partie du blason. Mais il y a de nombreuses façon d'améliorer un blason par l'ajout de tout un tas d'éléments décoratifs.

Explications

Le blason d'Espira-de-l'Agly est relativement simple, avec cette ancre (censée être blanche). C'est là une représentation assez étrange pour une ville si à l'intérieur des terres...


Cartes postales anciennes

1

1

2

2

3

3

4

4

5

5

6

6

7

7

8

8

9

9

10

10

11

11



Copyright 2013 - 2024 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.