La Réal




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Etymologie

La Réal est un quartier du centre-ville de Perpignan. Bâti durant le XVe siècle, il est de nos jours enclavés entre les quartiers les plus anciens de la ville, comme St Jean ou St Matthieu, et les quartiers un peu plus récent comme ceux de la porte St Martin. Exactement on le caractérise entre les rues Petite-la-Monnaie, la rue des Augustins, la rue de la Fusterie, la rue Emile Zola, la place Jean-Moulin, la Place des Esplanades et la rue des Remparts-la-Réal.

Il s'agit d'un endroit plutôt populaire, mais on y compte une plus grande mixité qu'ailleurs. Certains habitants font partie de la classe moyenne, d'autre de la classe aisée, bien qu'ils soient plus rares. Le quartier a été construit durant le XVe siècle, lors de l'expansion démographique de la ville suite à l'installation des rois de Majorque au palais du même nom. C'est d'ailleurs la présence du roi à Perpignan qui a donné son nom à la rue qui mène du palais au centre-ville, vers la cathédrale : La rue royale, dite ici la rue grande-la-Réal. C'est bien sûr elle qui a donné son nom au quartier, ainsi qu'à l'église qui servait entre autre au roi.

Le quartier fait régulièrement l'objet de rénovation. Les rues y sont plus souvent rénovés qu'ailleurs, les places décorées. Les maisons sont des petits habitats à deux étages, parfois trois voire quatre (mais c'est rare). Ce qui n'est pas rare, c'est de voir des plantes décorer les façades, bien que les rues soient étroites. Il y a une prise de conscience des habitants sur la nécessité de garder leur quartier sympathique. Urbanistiquement le quartier est fait de quelques longues rues étroites croisées à angle droit de petites rues encore plus étroites. Il y a un devers, ce qui fait qu'il n'est pas rare que la rue soit transformée en escalier, plus pratique pour circuler. De toutes façons ce quartier se visite à pieds, les voitures, très rares, n'ont rien à y faire, les rues sont beaucoup trop étroites pour permettre une circulation fluide.




Situation et accès

La Réal est un ancien quartier de Perpignan, il date du XVe siècle. Il est donc, de nos jours, enclavé dans des quartiers plus récents. Il se trouve exactement au Sud de st Mathieu, il est longé par la porte St Martin à l'Ouest, et St Jacques à l'Est. Au Sud c'est la présence de la citadelle qui limite le quartier.

Carte des communes

Coordonnées GPS : 42.696627 N, 2.900356 E


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Eglise de la Réal

L'église La Réal
L'église La Réal

L'église La Réal est l'église principale du quartier. C'était l'église royale, à l'époque des rois de Majorque (XIVe et XVe siècle). C'est un édifice plutôt lourd, de style roman mais construite avec des éléments s'approchant de se qui se fera ultérieurement. Intérieurement elle est plus intéressante qu'extérieurement, avec un mobilier riche et un maître-autel imposant.


Le collège Jean Moulin

Le collège Jean Moulin, à Perpignan
Le collège Jean Moulin

Le collège Jean Moulin est l'un des plus connus de Perpignan. C'est un grand édifice situé dans le quartier La Réal, un bâtiment richement décoré. Il a vu passer bon nombre de personnalités locales.

En savoir plus sur le collège Jean Moulin.


Le couvent Ste Claire

Le couvent Ste Claire, à Perpignan
Le couvent Ste Claire

Le couvent Sainte Claire, dit aussi couvent des Clarisses, est un ancien bâtiment situé dans le quartier de la Réal, près de cette église. C'est un grand couvent englobé dans les bâtiments de la vieille ville qui a pour originalité d'avoir servi... de prison. De nos jours le couvent est en rénovation, et depuis longtemps. Mais il est bien structuré, avec peu de modification qui lui ont été faits depuis la fin de l'occupation. On peut donc y voir le cloître, l'église, les cellules des soeurs, et les bâtiments conventuels.

En savoir plus sur le couvent Ste Claire.


Le couvent des Carmes

Le couvent des Carmes, à Perpignan
Le couvent des Carmes

Le couvent des Carmes est un vaste édifice religieux du centre ville, près de la citadelle. Il est connu pour les restes de son église, seul édifice restant de ce couvent, qui a perdu sa charpente. C'est une belle église gothique de style catalan, en galets roulés et en briques rouges, fortement dégradée hélas. Elle a subit une violente explosion en 1944, lorsque les Allemands décidèrent d'incendier leurs munitions avant de quitter la ville.

En savoir plus sur le couvent des Carmes.



Histoire

Le quartier de la Réal est une construction du XVe siècle. Mais tout commence un siècle avant, exactement le 2 janvier 1301. Ce jour-là les consuls de Perpignan décidèrent d'acheter à Jacques II de Majorque des terrains contenant les restes des bâtiments de la confrérie des Frères de la Pénitence de Jésus-Christ pour y élever la quatrième église paroissiale de la ville. (St Jacques, St Jean, St Mathieu existait déjà). Ainsi fut fait, et l'église Notre Dame de la Réal (Notre Dame du roi, en français) est inaugurée en 1321. Cet évènement entraînera la construction du quartier de la Réal entre l'église et le palais.


Etymologie



Le quartier de la Réal porte un nom relativement classique. La Réal, ça signifie La Royale, en catalan. C'est une référence à la rue royale, la rue qui reliait le centre-ville de Perpignan au Palais des rois de Majorque, lieu de résidence du roi.



Copyright 2013 - 2022 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.