Marcevol




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Situé sur le territoire d'Arboussols, le célèbre prieuré de Marcevol, un peu perdu dans un vallon au-dessus de la vallée de la Têt, a généré la création d'un village dont la population était, à partir du XIIe siècle, sous la protection des prieurs. Ce village fut assez oppulent durant les premières décennies, mais même après il a conservé une grande part de l'aura du prieuré. C'est ainsi que ce village, actuellement simple hameau d'Arboussols, fut constitué.

De nos jours c'est un site d'une petite vingtaine de maisons, souvent des résidences secondaires, construites près de l'église du hameau, Notre Dame des degrés. Parfois fortement dégradées, parfois très bien remis en état, ces maisons relativement éparses donne une impression bucolique au site. Il y a même des rues, étroites et fortement en pente car il est construit sur un mamelon rocheux au sommet duquel se trouve l'église, anciennement paroissiale. Les rues sont soit bétonnées, soit juste laissées en terre, telle qu'elle. Près du sommet il y a une jolie table d'orientation et quelques indications liant ce site à d'autres le long de la Têt, c'est ce qu'on appelle l'itinéraire des balcons Nord du Canigou.

Marcevol, en tant que hameau, est aussi un point de départ de 3 belles balades à faire dans la région :

  • Les deux oratoires : Elle descend jusqu'aux pieds du lac de Vinça en passant par deux oratoires emblématiques. (Difficulté moyenne, 6Kms pour 2 heures de marche)
  • Arboussols et le prieuré : Cette randonnée suit les contours des collines pour rejoindre Arboussols et revenir ici. (Difficulté moyenne, 6,4Kms pour 2 heures 1/2 de marche)
  • Les trois églises et la chapelle : Radonnée similaire à la précédente, mais le retour se fait par un chemin plus long, plus au Nord. (Difficulté facile, 8Kms pour 3 heures de marche)



Situation et accès

Marcevol est un hameau d'Arboussols, dans le Bas Conflent, un village du Bas Conflent. On accède à Arboussols en passant par Vinça, que l'on quitte en prenant la route qui part sur la droite. La départementale grimpe en serpentant dans la colline au-dessus du lac, et l'on y parvient via une belle corniche sur la vallée de la Têt. Pour se rendre à Marcevol il suffit de poursuivre la route vers Tarerach : Elle traverse Marcevol.

Carte des communes

Coordonnées GPS : 42.66397048 N, 2.500523857 E


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Le patrimoine de ce hameau d'Arboussols est à la hauteur de son histoire. Mis à part le prieuré et l'église paroissiale, le hameau possède aussi à proximité deux oratoires.


Prieuré de Marcevol

Prieuré de Marcevol
Prieuré de Marcevol

Le prieuré de Marcevol est l'un des plus beau ouvrage roman de la région. Magnifique église large, elle a un portail en marbre blanc sculpté de toute beauté ainsi que bons nombres de bâtiments conventuels annexes. Le site est tout aussi beau et participe à la réussite de l'eensemble.

En savoir plus sur le prieuré de Marcevol.


Eglise Notre-Dame des degrés

Eglise Notre Dame des degrés
Eglise Notre Dame des degrés

L'église Notre-Dame des degrés est l'église paroissiale de Marcevol, à l'époque où elle était en activité. Désormais juste un élément important du patrimoine local, cette église fut réhabilitée très récemment. Elle a un joli chevet en hémicycle orné d'arcatures aveugles. Elle a une nef unique rectangulaire et son fronton est équipé d'un pignon en pierre. Notre-Dame est dotée d'un clocheton au-dessus de la façade Sud, elle a toujours sa cloche de nos jours.

Cet église a pour particularité d'être accessible via un grand escalier en pierre, et c'est peut-être là l'objet de son nom.



Histoire

Le territoire sur lequel Marcevol s'est développé était habité au néolithique tardif (-2500 à -2000). Cette époque était caractérisée par l'érection de monuments mégalithiques, or ici se trouve encore de nos jours le dolmen de la Barraca. Le village lui-même s'est créé autour du Prieuré (voir Prieuré de Marcevol) qui s'est construit dès les premiers temps du Moyen-Age. Comme s'était souvent le cas, les moines qui y vivaient avaient besoin d'un certain nombre de services qui leurs étaient fournis en échange de leur protection.

Pour mieux assurer cette protection, les habitants des environs se sont regroupés auprès des bâtiments ecclésiastiques, formant un embryon de village qui a disparu en même temps que l'activité du prieuré. De nos jour il reste l'église de Notre Dame de la Gradas (Notre Dame des degrés, en référence à l'escarpement), qui est l'église fortifiée du village en ruine de Marcevol. Elle remonte au XIe siècle (première mention en 1088), soit avant la construction du prieuré (1128-142), mais l'enceinte est un peu plus récente. Cette église est devenue paroissiale en 1163, elle reçu de nombreux bénéfices durant le XIIe siècle, puis un chapitre de l'ordre du St Sépulcre de Jérusalem, avant la création du prieuré de Marcevol.

Notre Dame est typique d'une construction de la 2e moitié du XIe siècle. Sa nef est voûtée en berceau en plein cintre, son chevet est décoré avec des arcatures aveugles. De nos jours, le hameau est rattaché à Arboussols.



Copyright 2013 - 2022 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.