Facebook Instagram X

Ur




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Etymologie      . Héraldique

Ur est un petit village de Cerdagne le long de la Nationale 116, en direction du Pas-de-la-Cases. On ne le remarque que très peu, c'est plus une étape qu'une destination, et pourtant, si on s'y arrêtait, on découvrirait un village typique de Cerdagne et surtout une magnifique église romane.

Il faut donc sortir de la route et aller au centre pour découvrir qu'Ur est composé d'une belle route menant à Angoustrine une route bordée de jolies maisons fleuries l'été, une route aménagée correctement, et de quelques rues peu étroites par rapport à d'autres villes de la même importance. Les maisons sont traditionnelles, construites en schiste ou en granit, plus solide. Elles ont généralement un étage, et certaines ont des cours intérieure, ce sont d'anciens corps de ferme.

La vie sociale à Ur n'est pas très importante, du moins du point de vue du nombre d'associations, mais ce n'est pas pour autant qu'il n'y a pas de liens entre les habitants. Au contraire, la municipalité est plutôt active et l'été surtout, il y a de nombreuses manifestations qui attirent la population alentour. La vie à Ur semble agréable.

Il faut citer aussi une curiosité que la ville d'Ur partage avec sa voisine Bourg-Madame : Les territoires des deux villes ont deux frontières distinctes avec l'Espagne. Une avec la ville de Puigcerda, à l'Ouest, l'autre avec l'enclave de Llivia, à l'Est. C'est un cas unique !




Situation et accès

Ur se trouve dans la plaine de la Cerdagne, au début de la vallée du Carol. La ville est limitrophe d'Enveitg, près de Bourg-Madame. Comme elle est le long de la RN116, il suffit de suivre cette route pour y parvenir.


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Le patrimoine d'Ur n'est pas de celui que l'on peut considérer comme important. Petit village de montagne, son élément principal est bien sûr son église, consacrée à Saint-Martin. Mais il faut avouer qu'elle est particulièrement jolie. D'origine romane, elle a un chevet trilobé comme on n'en voit peu en Cerdagne. Cette église est aussi caractérisée par la présence d'arcatures lombardes. Intérieurement, elle contient une intéressante cuve baptismale en granit du XIIe siècle. Le cimetière possède une croix ouvragée classée.

Mis à part l'église Ur possède une fontaine d'eau vive. D'ailleurs, au sujet hydrologique, il est intéressant de voir que le territoire d'Ur est alimenté par un système d'arrosage par déversoir datant du XIXe siècle.


Histoire

Les premières traces du village d'Ur apparaissent au Moyen-âge, mais il y a tout lieu de penser que l'occupation des terrains où se situe le village de nos jours ai été occupé bien avant. A Enveitg, soit juste à côté, il a été retrouvé des traces d'occupation préhistorique, et l'on voit mal comment il n'en aurait pas été de même pour Ur.

L'église de St Martin est une des paroisses de la cathédrale d'Urgell, ce qui fait que l'acte de consécration de cette cathédrale, réalisé en 839, mentionne Ur. Cette église possède un chevet à plan tréflé avec ses trois absides ornées de lésènes et de niches aveugles. Les fonts baptismaux ont une décoration wisigothique. La nef a fait l'objet d'importants travaux durant le XVIIIe siècle avec l'ajout de chapelles latérales et du portail méridional. L'église abrite toujours une cuve baptismale du XIe siècle.

Initialement possession de la collégiale Ste Marie de Serrabone (sur le plan temporel, puisque spirituellement il dépendait d'Urgell), il faut attendre le XIIIe siècle pour avoir la preuve que la seigneurie appartenait à la Maison d'Enveitg, puissante baronnie qui le possèdera jusqu'au XVIe siècle. Ur était au départ un fief d'Enveitg sous-inféodé à un feudataire, Bérenger de Soler.

Ce dernier avait une fille qui s'est mariée avec le fils du baron de l'époque, Raymond-Guillaume. Par ce mariage, le feudataire remettait entre les mains de sa fille, puis de son héritier le château d'Ur. C'est ainsi que ce château passa directement sous la tutelle de la famille d'Enveitg.

Par la suite, le village ne se séparera plus de cette tutelle jusqu'en 1555, année du mariage de la dernière héritière d'Enveitg avec François de Castell-Arnau.


Etymologie



Ur vient du mot "Eau, rivière, source", tout simplement.


Héraldique

Description du blason d'Ur

Expression héraldique

De gueules à cinq pierres d' argent.

Description

Ce blason est relativement simple, comme son expression héraldique le prouve. Dans le cas d'un blason non scindé, comme c'est le cas ici, son expression héraldique commence toujours par sa couleur. Ici, il est "de gueules", qui est le nom pour "rouge". Les cinq pierres sont dites "d'argent", qui est le nom de la couleur blanche. Il n'y a rien de spécial de plus.

Explications

Le blason d'Ur est tantôt représenté avec cinq pierres, tantôt avec cinq cercles pleins. Dans un cas comme dans l'autre, il s'agit d'une symbolisation de pierres de rivière, les armes d'une famille locale.



Copyright 2013 - 2024 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.