La chapelle de Vilella




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire


Situation et accès

La chapelle de Vilella est sur le territoire de Rigarda. Rigarda est une ville du Conflent, sur la rive gauche de la Tet. Les bifurcations y menant, au départ de la Nationale 116, est au niveau de Vinça donc il faut traverser cette ville pour s'y rendre. une fois à Rigarda il faut se garer sur le parking en contrebas (de toutes façons, c'est le seul endroit où l'on peut se garer...). Ensuite, la chapelle s'atteint à pieds, en suivant le sentier qui part vers l'Est. Elle se voit bien, elle n'est qu'à 500m de là.


Coordonnées GPS : 42.628315 N, 2.537863 E.


De quoi s'agit-il ?

La chapelle de Vilella était le siège d'un ancien village médiéval ayant disparu aux alentours du XVIIe siècle. Vilella, c'est la "petite ville" en catalan, ce mot désignait un lieu de faible habitat, il était très commun. Construite au XIIe siècle elle fut abandonnée suite au déplacement du village un peu plus haut dans la vallée, plus à l'abri des éventuelles crues de la rivière locale.


Architecture

La chapelle a toutes les caractéristiques des édifices religieux ruraux de l'époque romane. Il s'agit d'un bâtiment long à nef unique terminé par une abside semi-circulaire. Son orientation est Est-Ouest, dans le sens de la vallée. Sa façade avant est légèrement renforcée et supporte un élégant clocher-mur à deux arcades jumelles surmontées d'une troisième, plus petite. Le toit est en tuile-canal, ce qui est habituel dans la région.

Le portail d'entrée est une simple ouverture sur l'un des deux murs gouttereaux (latéraux), il n'y a aucune fioriture, aucune décoration. Il faut dire que le portail initial, en marbre, a été pris pour être utilisé dans la nouvelle église de Rigarda, du coup cette chapelle paraît bien nue, de nos jours. Seul élément intéressant, la fenêtre de l'abside, étroite et haute selon l'architecture romane, est surmontée d'un arc en pierre de taille. Intérieurement elle offre à la vue une nef recouverte d'une voûte en berceau brisé. Cette voûte est plutôt en mauvaise état, elle est recouverte d'un crépis ancien qui mériterait une restauration. Les murs ont été laissés tels quels, ils sont en galets de rivière, mais les angles de la chapelle ont été renforcés par des pierres taillées. Ce ne sont pas de lourdes pierres ajustées comme souvent, mais de simples galets qui ont été taillés à la forme souhaitée.


Mobilier

Aucun mobilier n'est visible dans cette chapelle ouverte aux vents. Tout ce qui se trouvait dans la chapelle a été transféré dans l'église de Rigarda, que ce soit des meubles, des ouvrages, des objets liturgiques ou quoi que ce soit d'autre.


Dédicace

La chapelle de Vilella est dédiée à Ste Eulalie de Barcelone. C'est une martyre chrétienne catalane (289 - 304)


Photos


Voir toutes les photos


Histoire

La chapelle de Vilella a ceci d'historique qu'elle fut construite sur un territoire occupé dès l'antiquité par les romains. Les traces de la présence romaine sont attestées ici à partir de la République romaine, au Ier siècle avant JC, et elles montrent une occupation continue jusqu'au Ve siècle, époque de la chute de l'Empire. Abandonné, le site sera réutilisé bien plus tard par les francs venus coloniser le Roussillon. Ce sont eux qui fondèrent un domaine agricole dans cette vallée, domaine qui va peu à peu s'agrandir pour former Vilella. La chapelle sera construite au XIIe siècle, comme beaucoup d'autres dans la région. Toutefois la première trace écrite du site date de 969 dans un acte de donation de terrains au monastère St Michel de Cuxa.

Toutefois le village sera offert au prieuré de Serrabone en 1145. A partir du XVIIe siècle le village sera déplacé à 500m de là, un peu plus haut, sans doute pour éviter les crues de la rivière. La chapelle est alors abandonnée, son mobilier transféré dans la nouvelle église et le portail réutilisé. Depuis elle n'est plus utilisée. De nos jours elles se trouvent en plein champs, dans la vallée, isolée de tout.



Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.