Eglise St Etienne de St Estève




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Voir aussi


Situation et accès

L'église romane St Etienne se trouve au centre de la ville de St Estève, au centre historique, qui est légèrement à l'écart du centre actuel, la ville s'étant déplacée légèrement vers l'extérieur.


Coordonnées GPS : 42.70808 N, 2.845339 E.


De quoi s'agit-il ?

L'église paroissiale de St Estève est l'ancienne église d'un monastère caroligien qui s'était monté à cet endroit. C'est ce monastère qui est à l'origine de la ville. L'église a été conservée et sert maintenant d'église paroissiale.

De facture romane, elle a trois nefs et trois absides, plus un transept non saillant. Elle semble avoir été construite durant le XIe siècle, puis modifiée au XIIe siècle avec le remplacement de la charpente en bois par une voûte en berceau pour la partie orientale et en berceau brisé pour le reste. Les voûtes des bas-côtés sont en demi-berceaux.

La première mention de ce monastère date de 843, soit très tôt. C'est en effet qu'au tout début du IXe siècle que la région a été reprise sur les sarasins, on peut donc imaginer que ce monastère, construit à peine 40 ans plus tard, soit parmi les premiers de l'actuel département. Ce document, c'est un litige au sujet d'un alleu entre les secteurs de St Estève et Baho.

Eglise de St Estève

Eglise de St Estève

D'autres documents nous apprennent les noms de quelques abbés : Héléseu (843), Adalbert (869), Fraudald (955), Riculf (991). Cette abbaye était une possession initiale du comte de Bésalu, mais elle passera durant le XIIe siècle sous la direction de l'abbaye de Lagrasse, puis en 1245 sous celle de St Martin du Canigou. Or les deux abbayes se livraient à de fréquentes guerres. Durant le XVIIIe siècle elle passa dans le giron du chapitre d'Elne mais était déjà quasiment abandonnée. A la révolution française il ne restait plus que quelques moines dans ce monastère.

Restaurée en 1970, elle contient désormais trois tables d'autel romanes, un retable du Rosaire du XVIIe siècle, des statues et des toiles des XVIIe et XVIIIe, ainsi qu'un calice du XVIIe siècle.


Photos


Voir toutes les photos

Photos




Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.