Fort St Elme




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Voir aussi


Situation et accès

Le Fort St Elme est une place forte située au sommet d'une colline entre Collioure et Port-Vendres. De part sa position stratégique, il embrasse les deux villes et a une vue imprenable sur la mer.


Coordonnées GPS : 42.51889633 N, 3.093090082 E.


De quoi s'agit-il ?

Le fort Saint-Elme est une construction militaire dont la forme, de nos jours, est assez originale. Sa silhouette se détache sur la colline entre Port-Vendres et Collioure, elle fait partie du paysage de la baie de cette ville.


C'est tout naturellement que ce site a été choisi pour construire un premier ouvrage militaire, une simple tour de surveillance, et ça dès le IXe siècle, c'est à dire à l'époque de la reconquête franque des territoires sarrasins. Cette tour est nommée "La Guardia" et restera en l'état jusqu'au temps des rois de Majorque, au XIVe siècle. Ceux-ci avaient fait de Collioure leur résidence d'été, aussi fallait-il que la baie soit particulièrement bien protégée. La tour fut donc consolidée et renforcée, mais c'est l'ennemi des rois de Majorque, le roi d'Aragon Pierre IV le Cérémonieux, qui, une fois conquis la côte, fit faire d'importants travaux militaires pour en améliorer l'efficacité.

A la fin du XVe siècle les français étaient maîtres du Roussillon. Eux aussi décidèrent d'améliorer encore l'efficacité défensive de la tour de la Guardia, que l'on commença a appelé "Tour St Elme". Ils y installèrent une garnison. Mais c'est durant la première moitié du XVIe siècle que furent entrepris les plus gros travaux, qui transformèrent la physionomie du fort et lui donnèrent son aspect en étoile. C'est Charles Quint qui ordonna son renforcement. Les travaux durèrent de 1538 à 1552.

Le 13 avril 1642 les troupes de Louis XIII parvinrent à prendre le fort, qui depuis est français. Il sera encore modifié par Vauban, qui passa dans la région faire un aménagement des structures défensives sous les ordres du roi de France Louis XIV. Il fut repris temporairement par les espagnols durant la guerre de 1793. Occupé par les allemands pendant la seconde guerre mondiale, le fort St Elme est démilitarisé depuis 1903. Il est aujourd'hui une propriété privée, mais visitable.


La visite

La visite s'articule en trois cercles de plusieurs salles. On y voit la salle d'arme, avec ses armements du XVIe au XIXe : Casques, boulets, canons maritimes, fragments d'obusier, ainsi que quelques armes du XVIe siècle (heaumes, fauchards, etc.) Il y a également une couleuvrine.

D'autres salles montrent l'histoire du fort, en particulier l'attaque de 1794. Au 2e étage, il y a un magasin à farine, à artillerie, le corps de garde, la boulangerie et le corps de garde des officiers.

Les murs sont parfois épais de 8m. La tour abritait la poudrière, elle possède un système de récupération des eaux de pluie assez ingénieux, avec toute une canalisation menant à une citerne de 55 000 m3. Le fort a aussi été modifié par Napoléon III avec l'ajout d'échaguette à autour de la tour.


Photos


Voir toutes les photos

Photos




Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.