La place de la République




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire      . Voir aussi


Situation et accès

La place de la République de Perpignan est l'une des places principales de la ville. Elle a pour caractéristique d'être dans l'hyper-centre, au cœur même de la vieille ville.


Coordonnées GPS : 42.69853769 N, 2.89543885 E.


De quoi s'agit-il ?

La place de la République est la place centrale de Perpignan, elle se trouve dans ce qu'on appelle l'hypercentre. C'est une très grande place entourée de cafés, restaurants et magasins divers ou il fait bon flâner. La place accueille aussi le matin un marché, et à l'année un manège de chevaux de bois. Le vieux théâtre de la ville borde cette place également. En tant que place centrale la majorité des rues et ruelles du centre-ville y arrivent.


Photos


Voir toutes les photos

Photos


Histoire

Enserrée dans les remparts de Perpignan au Moyen-âge, la place de la République accueillait un marché depuis quasiment sa création, lors du développement de la ville. Elle était nommée "Coronell d'En Vila" à cette époque. En 1600 un couvent de jésuites s'y installe.

Comme souvent, les jésuites étaient des précepteurs, ils enseignaient, c'est du moins l'une de leur caractéristiques. Les moines créèrent donc sur cette place un collège et une église qu'ils dédièrent à St Laurent. Expulsé du royaume de France en 1762, le couvent sera transformé en théâtre, qui deviendra municipal un peu plus tard. En 1799 la place change de nom, elle s'appelle désormais "Place de la liberté" et reçoit les tombeaux des généraux Dagobert et Dugommier, héros de la guerre de 1793 contre l'Espagne. L'enterrement aura lieu le 3 août 1800, mais il n'y resteront que jusqu'en 1826, année du transfert de leur corps au cimetière St Martin, où ils se trouvent toujours. La place de la liberté devient "Place Napoléon" sous le 1er empire, puis "place royale" sous la restauration. Elle accueille alors un autre marché, retrouvant sa fonction première.

En 1843 un nouveau magasin s'y installe, les "100 000 paletots". C'est de nos jours l'enseigne de Perpignan la plus ancienne. A la fin du XIXe siècle, la place devient "Place de la république" et reçoit le marché de gros jusqu'en 1900. En 1888 une grande halle style Baltard y fut construite pour abriter ce marché.

En 1974 la grande halle est détruite, on y construit à la place un parking de 5 étages, de style moderne. Ce parking, véritable verrue dans le paysage perpignanais, a été détruit en 2006 pour faire place à un autre parking, mais souterrain celui-là, libérant à nouveau la place de la république. De nos jours cette place abrite encore le marché, et permet de flâner sur la dalle ou de s'arrêter prendre une boisson dans l'un des nombreux bars qui s'y trouvent.




Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.