Louis Torcatis


Louis Torcatis est né à Tautavel le 25 mars 1904. Instituteur avant la guerre, il est également officier de réserve. Refusant la défaite de 1940, il s'engage dans la résistance et prend une part active dans les actions menées dans le Languedoc-Roussillon.

Il devient en 1942 le chef de l'armée secrète dans le Languedoc-Roussillon (groupe de résistants réunifiant les trois grands mouvements de résistance de la zone Sud : "Combat", "Libération" et "Franc-Tireur". Il se fait connaître à cette époque sous le nom de Bouloc. Dénoncé une première fois, mais sans conséquence directe, il organise des groupes-francs dans toute la région dont il a la charge, groupes utilisés pour exécuter des taches de sabotage et en charge de l'exécution des jugements prononcés par le tribunal militaire du maquis.

En 1944 il est promu au grade de lieutenant-colonel des Forces Françaises de l'Intérieur (FFI). Dénoncé une deuxième fois le 18 mai 1944, il tombe dans un guet-apens à Carmaux, dans le Tarn, où il avait reçu pour charge de poursuivre sa mission. Menotté, il parvient tout de même à s'enfuir mais se fait blesser dans sa course. Laissé pour mort, il réussira à se traîner jusqu'à une maison amie où il décèdera dans la nuit des suites de ses blessures.

Louis Torcatis est enterré à Pia. Son souvenir se perpétue à travers divers monuments : Une stèle à Carmaux, un monument à Perpignan (place de Catalogne), ainsi qu'à travers de nombreux noms de rues, avenue et place des villes et villages du département.

Il a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur et Compagnon de la Libération (décret du 19 octobre 1945). Par ailleurs, il a reçu la Croix de guerre 39/45 avec palme et la Médaille de la Résistance.



Copyright 2013 - 2018 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.