Porté-Puymorens




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Porté-Puymorens est une petite ville bien isolée, tout au bout de la vallée du Carol. On la connait peu, on la longe en allant au Pas-de-la-Casa, mais on ne s'y arrête quasiment pas. Et c'est un tort, car bien que petite, elle est charmante. C'est surtout l'été, quand le soleil frappe fort que la fraîcheur de ce coin de la vallée est appréciable.

Le village est composé de deux parties. La vieille ville est faite de quelques rues étroites, souvent piétonnières. L'architecture des maisons, leurs aménagements extérieurs tout comme les aménagements municipaux font de cet endroit un lieu typiquement cerdan. Les maisons sont en majoritairement en pierre de schiste, parfois en granit, avec les angles des maisons renforcées généralement par de la pierre de taille. Les bâtiments les plus costauds ont souvent des éléments décoratifs supplémentaires comme des linteaux sculptés. En allant un peu plus vers l'Est, donc en s'éloignant de la route, il y a un ou deux quartiers plus modernes, avec des maisons relativement récentes.

Ce qui marque vraiment quand on est à Porté-Puymorens c'est la qualité de l'environnement. On s'en aperçoit car le paysage est d'uen grande splendeur. Cette partie de la vallée est un peu plus large, c'est normal, sinon la ville n'aurait pas pu se développer, et les terrains conquis par l'urbanisme sont plus ou moins intégrés dans la végétation globale. Les forêts recouvrent les montagnes toutes proches, les prairies s'étendent sur des centaines de mètres, et le Carol apporte la fraîcheur à ce coin de paradis. De plus cette ville, si petite soit-elle, possède quand même des équipements municipaux adéquats, et l'intercommunalité a apporté de nouveaux services intéressants pour la population.

Par rapport à ses voisines Porté-Puymorens possède une vie économique intéressante, c'est grace à la station de ski qui y a été développé. Plusieurs commerces tournent autour de la pratique des sports d'hiver, plus tous les commerces classiques comme ceux des métiers de bouche, par exemple. Il y a aussi quelqes artisans qui apportent leurs services à la population de la vallée.


Photos


Voir toutes les photos



Situation et accès

Porté-Puymorens se trouve en Cerdagne, à l'extrémité du département des Pyrénées-Orientales. C'est un territoire fortement montagneux, d'ailleurs une station de ski s'y est montée. Pour se rendre sur place il faut prendre la Nationale 116 en direction de l'Andorre, Porté-Puymorens se trouve après Prades, Mont-Louis, Saillagouse, Bourg-Madame.

Carte des communes

Coordonnées GPS : 42.54831666 N, 1.831309562 E


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Le patrimoine de Porté-Puymorens tourne essentiellement autour de la tour cerdane, une ancienne tour de contrôle de la vallée du Carol qui est plus un château d'une simple tour, d'ailleurs. Située sur le mamelon rocheux à l'Ouest de la ville, on l'atteint facilement par un chemin de randonnée qui fait le tour de la zone en 1h30, 20m si on est en VTT. Fortement dégradée de nos jours, la tour fut à l'origine du village de Porté-Puymorens.

En savoir plus sur la tour cerdane.


Sinon dans le village il y a l'église Notre Dame. C'est une église assez modeste, simple. Elle a un intéressant clocher-façade à 2 arcs, et dans son cimetière on trouve une croix en pierre de toute beauté. Elle contient un retable dit "de la Vierge" du XVIIe siècle, deux panneaux sculptés également du XVIIe, deux Christ et une toile de Notre Dame de Montserrat aussi du XVIIe, deux statues du XVIIIe. Mis à part ça on trouve aussi, le long de la route, un monument aux morts particulièrement réussi, dans la ville quelques vieilles maisons à l'architecture remarquable et des fontaines en grand nombre. Dans les environs il y a un oratoire dédié à Notre Dame de Lourdes.


Histoire

Situé à l'entrée de la vallée du Carol et au pied du col de Puymorens, le village est dominé par la tour cerdane construite au XIe pour défendre l'entrée de la vallée. Elle fut achetée en 1308 par Jacques de Majorque qui compléta la fortification.

Les traces du lieu sont rares avant le XIIIe siècle, il nous est impossible pour l'instant de dire ce qui s'y est passé. Toujours est-il que l'on retrouve à la fin du XIIIe siècle la tour de Pymorent comme une possession des Barons d'Enveitg. Ces puissants seigneurs de Cerdagne possédaient outre Enveitg, Ur et toute la vallée du Carol, avec les tours de surveillance (dont la tour cerdane, le château de Carol et celle qui a donné son nom à Latour de Carol) jusqu'au lac de Lanoux, de l'autre côté du pic Carlit.

Cette tour restera une possession de cette famille jusqu'en 1555, année du mariage entre la dernière héritière de la famille, Madeleine d'Enveitg, avec François de Castell-Arnau, qui récupèrera en dot toutes les terres de cet illustre lignée.



Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.