La chapelle de Vallpuig




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire


Situation et accès

La chapelle de Vallpuig est aussi appellé chapelle du Mas Costa. Consacrée à Ste Marie, elle se trouve sur les hauteurs des Hostalets, un hameau de Montauriol. Pour aller sur place il faut descendre au parking des Hostalets, tout en bas du hameau au niveau de la rivière, et suivre la route goudronnée qui monte, vers l'Ouest. Elle est tout à fait carrossable et permet aux visiteurs d'y aller en voiture, mais l'idéal est de s'y rendre à pieds : La route monte beaucoup, elle est fatigante, mais elle apporte du bonheur lorsqu'apparaît le toit de la chapelle, au-dessus de la végétation.


Coordonnées GPS : 42.565345 N, 2.710587 E.


De quoi s'agit-il ?

La chapelle de Vallpuig est l'un des trois édifices religieux de Montauriol, avec St Amanç de la Ribera, près des Hostalets, et la chapelle de St Saturnin, l'église du cimetière.

La chapelle de Vallpuig, vue dans son environnement
La chapelle de Vallpuig

Elle est plutôt modeste, c'est un petit édifice d'approximativement 10m de long sur 5 de large, avec un faîtage culminant à 5m de haut. Elle est à nef unique, construite en pierre de schiste, une pierre abondante sur la colline sur laquelle elle a été construite. D'ailleurs il y a des carrières de pierre le long de la route y menant, il ne serait pas étonnant qu'elles aient fourni les matériaux à sa construction. La chapelle dispose d'un clocheton équipé pour une seule cloche, malheureusement absente. Sa façade est décorée d'un oeil-de-boeuf en briquette, et d'un portail d'entrée composé d'une porte ordinaire, en bois, protégée par une grille métallique, le tout encadré de pierre de taille. Il n'y a pas de tympan ni de linteau, la porte est en arc en plein cintre.

Cette chapelle a été entièrement crépie à une date inconnue, probablement au milieu du XXe siècle comme ça a été la mode à l'époque. De nos jours le crépis est très fortement dégradé et mériterait, soit d'être refait à neuf, soit d'être complètement retirée. A noter que le toit est de bonne facture, il est récent, fait en tuile canal, comme c'est souvent le cas pour les constructions par ici.

La chapelle est isolée, elle est au sommet d'une petite colline dominant Les Hostalets. La vue dont elle jouit est magnifique, portant sur les montagnes des Aspres. Il y a un banc et une petite table pour se reposer un peu, mais pas d'aire de grillade car la végétation est très dense par ici, la moindre étincelle peut provoquer un gigantesque feu de forêt. L'idéal est de s'y rendre l'été, par beau temps, mais tôt, c'est à dire avant que les rayons du soleil ne viennent provoquer des effets de mirage sur le paysage. La chapelle jouxte le mas Costa, une propriété privée, et le chemin qui mène à la chapelle et à ce mas se poursuit dans la campagne environnante, faisant une boucle. C'est l'objet d'une randonnée pédestre, tout à fait faisable en VTT, qui part de la mairie de Montauriol, passe sur les serrats du Nord du village, arrive aux Hostalets avant de passer par la chapelle de Vallpuig et faire le tour Sud des serrats, ce qui ramène le randonneur à Montauriol. C'est le chemin du fer, au cours de laquelle vous passerez près des ornières romaines, un vestige de l'antiquité.


Photos


Voir toutes les photos


Histoire

L'histoire de la chapelle commence le 10 juin de l'an 1010. C'est ce jour-là qu'elle fut consacrée, on la retrouve dans les documents historiques sous le nom de "Ste Marie de Montauriol d'amont", qui s'opposait à St Saturnin, en aval de la rivière (Actuellement, l'église du cimetière). On ignore la succession d'évènements remarquables depuis sa construction, mais on sait qu'il s'agissait de la chapelle castral du siège local de la vicomté de Castelnou, seigneur de Montauriol du XIIIe siècle à la révolution. Abandonnéee et probablement en grande partie ruinée, elle fut reconstruite en 1850. Il y a un petit texte au pied de la chapelle qui l'explique :

Cet édifice de style néo-roman,fut reconstruit vers 1850 par Mr Laurent Costa, maire de Montauriol et Mr Jean Costa, curé au Soler, pour servir de nécropole familiale.

Epitaphe : "Ci-gît Costa Laurent, décédé à Montauriol le 30 avril 1864 âgé de 60 ans. Homme de conseil et doué d'une grande intelligence surtout comme agriculteur, soigneux du liège puisque le pays lui doit d'avoir naturalisé cet arbre précieux".



Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.