St Amanç de la Ribera




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire      . Voir aussi


Situation et accès

St Amanç de la Ribéra, en français "St Amans de la Rivière", est une chapelle isolée située à l'Ouest des Hostalets, un hameau de Montauriol. Aujourd'hui c'est un lieu de repos très prisé des habitants. Par extension, St Amans est aussi le nom que l'on a donné à la rivière qui passe à proximité, née entre Calmeilles et Oms et qui se jette dans la Fontcoberta, affluent de la Cantarana.


Coordonnées GPS : 42.56529441 N, 2.710556051 E.


De quoi s'agit-il ?

Il s'agit d'un petit édifice composé d'une nef unique surmontée d'une voûte en plein cintre. Son abside est semi-circulaire, comme souvent pour les chapelles de cette époque. L'abside est par ailleurs doté d'une excroissance rectangulaire, bas, qui est une minuscule sacristie. La façade est surmontée d'un clocheton à arc unique, de réalisation tardive. Le bâtiment est éclairé par une fenêtre unique à double abrasement, côté Sud.

Cette chapelle est remarquable non seulement pour son apparence extérieure, avec en particulier son appareillage régulier, mais surtout pour son mobilier intérieur riche d'une tribune en bois couvrant la plupart de la partie occidentale de la nef. Tant qu'on est à l'intérieur, citons l'arc triomphal séparant la nef du chœur.


Il y a un petit panneau expliquant son histoire et des détails concernant cette chapelle, près de la porte. Voici ce qu'il y est écrit :

L'édifice actuel est une construction romane du XIIe siècle. A l'intérieur on peut y voir un bénitier taillé dans le granit et une statue du XVIIIe siècle en partie mutilée, représentant Saint Amans en évêque. Contre la chapelle, le puits maçonné est typique dans la région des Aspres, dont l'ouverture est murée aujourd'hui pour des raisons de sécurité. Chaque année, le prêtre y bénit les herbes cueillies la nuit de la Saint-Jean : "carlines" ou soleils, verveine, millepertuis, citronnelle, fougères, orpins, formant un bouquet cruciforme destiné à être cloué sur les portes. L'histoire de cette pratique est un peu curieuse : Une jeune fille cueille un bouquet de plantes à l'occasion de la Saint-Jean. Elle tresse ses fleurs et les fixe à sa porte. Le galant qui la courtise depuis plusieurs jours est convié chez elle mais refuse de rentrer. Etonnée et insistante elle lui demande son nom, forcé de le révéler : il est le Diable. Il a tenté de voler son âme et la faire disparaître, sans succès grâce au bouquet.

Voilà une bien jolie histoire, typique de notre région.


La chapelle est devenue un lieu de loisir de nos jours. Elle est équipée pour que la population locale puisse venir passer du bon temps, en famille ou entre ami, sous les grands arbres qui jouxte l'édifice. Il y a un grand champs juste à côté, il permet non seulement de garer la voiture, mais aussi de laisser les enfants jouer sans danger. Le site est équipé d'une zone de grillade, protégée. St Amanç de la ribera, que l'on appelle en français "Saint Amans de la rivière", est aussi le 3e édifice religieux de Montauriol, avec la chapelle St Saturnin, près du cimetière, et la chapelle de Vallpuig, à côté du mas Costa. Cette dernière est près de St Amanç, alors que St Saturnin est au village.


Photos


Voir toutes les photos


Histoire

Il est difficile de retracer toute l'histoire de cette petite chapelle. Elle date d'après la christianisation par Charlemagne du Roussillon, et d'après son architecture elle semble être du XIIe siècle, soit pendant le règne des puissants vicomtes de Castelnou, dont la famille était à la fois le chef temporel des Aspres mais aussi spirituel, puisque les évêques d'Elne étaient tous, au XIe et XIIe siècle, des membres de cette famille.

De façon classique, les chapelles du XIIe ont remplacé des lieux de culte antérieurs, généralement des oratoires ou sites païens. L'isolement de la chapelle tend vers cette hypothèse. La première mention du site date de 1140, un document cite le nom de "Sant Amans", mais il ne fait pas mention d'une chapelle. Celle-ci n'apparaît qu'en 1380 sous le nom de "Sant Amantis de Ripparia".




Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.