Caixas




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Etymologie

Situé en pleine hautes Aspres, Caixas est isolé tout comme le sont ses voisins Oms ou Tordères. Le village n'est pas une agglomération : Il s'agit d'un ensemble de 4 hameaux séparés, chacun ayant sa propre église, indiquant que leurs histoires sont séparées. Les 4 hameaux sont Fontcouverte, Caixas, Candell et Ste Colombe de Las Illas. On peut voir le hameau de Caixas comme le centre.

Carte de Caixas

Structure du village

Le coeur de Caixas est au Sud du territoire de ce village. La route qui y mène est une impasse, elle se sépare de la route principale 500m en aval. Cette route, c'est celle qui va de Montauriol à St-Michel-de-Llotes. Lorsqu'elle passe dans le creux du vallon elle permet de prendre la direction de Caixas. Une fois syur place, on arrive à une toute petite agglomération de quelques maisons seulement, de la mairie, du monument aux morts, de l'église, et c'est à peu près tout.

La réalité de Caixas est qu'il s'agit de l'une des rares communes sans réel centre. Le village est composé de maisons individuelles disséminées dans des hameaux, eux-mêmes disséminés un peu partout dans les montagnes. Du coup le visiteur voit, le long de la route, énormément de panneau indiquant la direction à prendre pour accéder à l'un ou l'autre hameau, généralement des impasses menant à quelques maisons isolées. On a juste ce petit centre, là où est la mairie et l'église. Les autres hameaux principaux, comme Candell, Foncouverte et Ste Colombre de las Illas sont structurés de la même façon, chacun avec une chapelle ou une église. Dans le cas de Ste Colombe la chapelle est à l'écart, dans la nature.


Vie sociale

Il s'ensuit que les habitants n'ont pas de liens forts ici, du moins beaucoup moins que dans d'autres villages. Ici chacun vie de son côté sans chercher à avoir des liens avec ses voisins. C'est évidemment caricatural, mais c'est un peu vrai aussi. Cet état de fait a un corrolaire, c'est que la mairie a dû mal a fédérer la population autour de projets communs. Les enfants ne peuvent pas facilement se voir, se réunir, sans avoir à demander aux parents de faire parfois plusieurs kilomètres sur les petites routes pour se retrouver, et ça au sein du même village. La mairie organise toutefois, et c'est bien normal, quelques festivités, mais elle est plus souvent en relation avec les mairies alentours pour faire profiter sa population d'évènements ailleurs, car ici, c'est difficile d'avoir beaucoup de monde à un évènement. Il faut quand même dire que les traditions catalanes sont mises à l'honneur à Caixas. C'est le cas de la St Jean, mais comme un peu partout dans le département. Les traditions artisanales aussi, avec une très intéressante journée consacrée à la levée du liège. Dans ce coin des Aspres les chênes-lièges sont nombreux, la récupération de leurs écorces est une activité économique non négligeable, aussi est-il normal que l'on présente à la fois à la population locale ou aux touristes comment il faut faire, quels outils utiliser, et pour quelle raison c'est fait.


Economie

En parlant d'activités économiques, un village comme Caixas vit de services, que ce soit public ou privé. On y trouve des éleveurs, des fabricants de produits artisanaux, une fromagerie, et beaucoup de loueurs de meublés ou proposant des chambres d'hôtes. D'ailleurs le tourisme prend une part importante dans l'économie de Caixas. A ce sujet, son emplacement privilégié, entre moyennes montagnes et forêts de chênes-lièges, lui donne des atouts indéniables pour accueillir les touristes.


Photos


Voir toutes les photos

Photos



Situation et accès

Caixas est une commune éclatée de la région des Aspres. Elle se présente sous la forme de plusieurs hameaux réunis dans une commune unique. On y accède donc par plusieurs routes, les plus faciles étant celles venant de Saint Michel de Llotes, Camélas ou Montauriol.

Carte des communes

Coordonnées GPS : 42.58287559 N, 2.682795727 E


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Candell

Ce hameau dispose d'une chapelle dédiée à St Pons datant du XIIIe siècle. Elle apparaît dans les textes en 1268 pour la première fois. Constitué d'une nef charpentée toujours en place de nos jours, elle dispose d'une abside large construite à une époque ultérieure. Son portail en plein cintre en pierres grises est d'un parfait appareillage. Le clocher-mur se trouve au dessus du mur occidental.

Une bien étrange tradition se perpétue à Candell, l'onction des oreilles. Cettre tradition purement religieuse consiste à se faire oindre les oreilles par un prêtre, ce qui développerait l'écoute de Dieu. Il y a quelques années encore, des personnes atteintes de troubles auditifs se rendaient ici le jour où se déroulait cette cérémonie, qui a toujours lieu une fois par an.


Fontcouverte

Le mot signifie "Source couverte", il désigne un hameau au Nord de Caixas. Habité dès le Xe siècle, son église est de type roman. Elle est dédiée à Notre Dame, citée en 942. Elle abrite une statue de la Vierge datant du XVIIe siècle.

Il s'agit d'un édifice en deux corps alignés, de même dimension au sol mais de hauteur différente. La partie la plus haute comprend le clocher-mur trapézoïdal à deux niches, dont seule celle de droite contient une cloche. L'appareillage est grossier, les moellons sont éclatés au marteau et liés par un épais mortier. L'arc triomphal et la voûte sont des aménagements postérieurs.

La vue offerte par le site est absolument merveilleuse. Si vous avez l'occasion d'y aller, sachez que ça vaut le coup uniquement pour ça.


Ste Colombe de Las Illas

Architecturalement, Ste Colombe est un petit édifice dont la nef initiale fut doublée au Nord par une 2e nef au cours du XIVe ou XVe siècle. A cette occasion le chevet fut reconstruit. Elle dispose d'une porte surplombée d'un arc en plein cintre sur le mur Sud. Le clocher-mur à 2 arcs, il se trouve au dessus de la façade occidentale.


Chapelle St Marc

La chapelle St Marc, à Caixas.
Chapelle St Marc

La chapelle St Marc se trouve sur les hauteurs de Caixas, dans les collines. Un sentier y mène, mais il grimpe beaucoup. Ce sentier part d'une route, sur la gauche peu avant d'arriver au centre de Caixas. La chapelle elle-même est caractéristique des chapelles romanes roussillonnaises, elle est à nef unique, longue et étroite, avec un chevet plat indiquant qu'elle est vraiment ancienne.

De nos jours elle est prise dans la végétation, une forêt de chênes-lièges clairsemée. Ca lui donne un air particulier, fait de vieilles pierres, d'arbres tordues et de mousses...

En savoir plus sur la chapelle St Marc.


Autres éléments du patrimoine

Mis à part ces hameaux, Caixas dispose aussi d'une église paroissiale, près de la mairie, et un oratoire. Ce dernier est quelque part sur le mont Hélène. Tout au Nord de la commune, limitrophe avec St-Michel-de-Llotes, trois dolmens se dressent. Le détail de ces dolmens est donné dans la page de cette ville, ici : St-Michel-de-Llotes. Et dans un registre plus triste, deux croix métalliques sont disposées le long de la départementale 2 : Elles servent de souvenir à 2 personnes, hélas assassinées ici il y a un moment maintenant.


Histoire

Préhistoire

Les premières traces d'activités humaines sur le site de Caixas datent de -40 000 ans. A cette époque, l'homme préhistorique enterrait ses morts, il avait découvert l'art et commençait à dessiner et sculpter sur des rochers. C'est de cette époque que date les gravures rupestres que l'on retrouvent sur de nombreux rochers à Caixas, mais aussi sur des schistes.

Par la suite, le site de Caixas sera délaissé, trop éloigné des vallées. Ni les romains ni les wisigoths ne semblent avoir laissé de traces dans le secteur, et il faudra attendre la reconquête carolingienne en 811, conquête faite sur les sarrasins, pour voir se mettre en place le système féodal.


Moyen-âge

La première mention du village se fait à travers celle de son église en 1020, dédiée à St Cucufat. Cette église existe toujours aujourd'hui, bien que fort abîmée. Elle a été rebaptisé St Marc au XVe siècle lors de son abandon au profit d'une autre église qui à pris à sa place l'appellation St Jacques et St Cugat, la carte ci-dessus la situe en tant que chapelle à 1Km à l'Ouest du hameau de Caixas. Il s'agit d'une chapelle romane bien sûr, à abside rectangulaire, classée monument historique. Elle n’a qu’une nef comme c’était le cas la plupart du temps à cet époque. La voûte en plein cintre a probablement remplacée une charpente en bois. Cette église, antérieure à l'an mille, possède sur sur arc triomphal une pierres gravée d'un Alpha et Oméga (Le commencement et de la fin, symbole du Christ) entourant une croix.

A proximité du village se trouvait le puissant seigneur de Castelnou, devenant rapidement le vicomte du Vallespir (XIe siècle). La proximité de Caixas avec Castelnou fait que l'histoire du village de Caixas est lié à celui de Castelnou. A partir du XIIIe siècle la population est descendue de la colline, probablement pour des raisons de commodité. Une nouvelle église fut construite. Dédié à St Jacques (parfois cité en tant que St Jacques le Majeur), elle est encore aujourd'hui l'église paroissiale de Caixas.

Durant le XIVe siècle, puis au XVe, St Jacques sera fortifiée. Enfin au XVIIIe on lui fournira un retable, retable restaurée en 1878. L'église abrite en particulier un Christ du XVIIe et un buste-reliquaire et ses reliques datant du XVIIe et XVIIIe.


Etymologie

Le nom de Caixas s'est formé à partir du mot Quer, Rocher. Queraig ou Caratx sont deux noms pour désigner le ravin tout proche du village.



Copyright 2013 - 2022 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.