Facebook Instagram X

Prunet et Belpuig




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire      . Etymologie

Prunet-et-Belpuig est une commune des Pyrénées-Orientales originale par l'extrême éparpillement de son habitat. Lorsqu'on arrive sur place on est étonné de constater que le village se compose d'une chapelle, une grande maison, quelques autres petites maisons au-dessus et une mairie. Sur les hauteurs, les vestiges de l'ancien château trônent. Et c'est tout. Il n'y a pas de village au sens où on l'entend habituellement, pas de maisons, pas de ruelles ni d'aménagements urbains.

On est là au hameau de Bellpuig qui, comme son nom l'indique, est un lieu plutôt beau. La chapelle, c'est la chapelle de la Trinité, un bel édifice roman comme il y en a beaucoup dans la région. Et le château, il offre une vue magnifique sur les Aspres. On est après le col d'En Forto, ce fameux col qu'il faut passer pour relier Bouleternère, dans la vallée de l'Agly, à Amélie-les-Bains, dans la vallée du Tech. A deux kilomètres à l'Est se trouve la chapelle de Prunet, un très jolie chapelle isolée au clocher massif, carré. Elle a une belle porte et un petit bâtiment accolé. Une ou deux maisons basses complètent le tableau, mais c'est tout, le reste, ce sont des champs, des près à vaches et un peu de cultures locales.

Le territoire de Prunet-et-Bellpuig est assez grand, il est tout à fait comparable à sa voisine Caixas qui a les mêmes caractéristiques au niveau de l'habitat. Le territoire occupe, avec Caixas, tout le centre des Aspres. Ce sont des vallées assez profondes, larges, dont les flancs et parfois le fond sont occupés par des mas isolés. Mais peu, ces territoires sont assez vides. On est là dans la zone la plus dépeuplée des Pyrénées-Orientales.

Quoi qu'il en soit, il semble plutôt agréable de vivre ici. Mais il faut aimer la solitude, la tranquillité, et ne pas être dérangé par le fait de devoir faire de nombreux kilomètres ne serait-ce que pour aller dans des magasins.


Photos


Voir toutes les photos



Situation et accès

Prunet-et-Belpuig est un village à la limite entre le Vallespir, les Aspres et le Conflent. Il est lié par la route à Boule d'Amont au Nord, Calmeilles à l'Est, St Marsal au Sud et La Bastide à l'Ouest. Pour se rendre sur place au départ de Perpignan il faut passer par la route de l'Andorre, la Nationale 116 et bifurquer à Bouleternère. Ensuite il faut suivre la route en passant par Boule d'Amont. Il faudra tourner à droite à la première bifurcation. Comptez une heure de route.


Histoire

On sait que les Aspres ont été un lieu d'habitat néolithique, l'érection de menhirs nous en apporte la preuve. Malheureusement aucun n'en a été retrouvé sur le territoire du village. Quoi qu'il en soit, ni les celtes, ni les romains, ni même les wisigoths ne nous ont laissé de vestiges de leurs passages dans ces contrées arides. On peut facilement imaginer que ces différents peuples, trop peu nombreux, aient préféré vivre plus près de la plaine, dans un site plus accessible. De même les sarrasins, après leur conquête du Roussillon en 739 n'ont pas vraiment habité dans la région, ils se sont contentés de faire fuir les derniers wisigoths. Ce sont les carolingiens, en 811, qui finirent par les déloger définitivement.

Pour peupler ces nouvelles terres, Charlemagne fit venir du Nord de la France des colons, qui purent s'installer un peu partout dans les plaines et les vallées de la région, toujours sous la protection temporelle des soldats et spirituelle des moines des grandes abbayes, comme St Michel de Cuxa ou celle d'Arles sur Tech.

Belpuig

C'est ainsi que se forma un hameau sous la protection d'un château et de son église castrale, dans un lieu nommé Belpuig. Ce château fut le premier siège de la fameuse vicomté de Castelnou, qui régna du Xe au XIIIe siècle sur tout le Vallespir. La population allant croissant, l'église castrale dû être remplacée par une autre église, de style romane, au XIIe siècle : l'église St Pierre de la Serra. Cette église contient un magnifique Christ roman de la même période. Deux siècle plus tard, au XIVe, s'impose dans la chrétienté le culte de la Trinité, et un pèlerinage voit le jour à Belpuig : Ce pèlerinage dure encore, et il existe dans l'église de la Trinité un retable XVIIIe dédié à la Trinité. Il y a également un autre retable, celui du maître-autel, qui sera complètement restauré et réinstallé dans l'église en 2007, sans compter la présence d'un Christ roman en bois polychrome de toute beauté.


Prunet

Lorsque l'on monte au col de Fourtou et que l'on suit l'embranchement qui mène à des mas, on finit par arriver au petit hameau de Prunet. Ce hameau apparaît peu après la reconquête carolingienne, au Xe siècle, sous le nom de Prunedell d'Amunt et d'Avall. Prunedelle d'avall possède une église, autrefois paroissiale, dédiée à St Etienne, datée du Xe et XIe siècle. Actuellement on s'y réunit pour une messe de fête le premier dimanche d'août.

La partie amont n'avait qu'une chapelle consacrée à Ste Marie que l'on retrouve au XIIIe siècle sous le nom de Nostra Senyora del Coll et qui est de nos jours sur le territoire de Calmeilles. Cette chapelle est devenue un ermitage au XVIIe siècle.


Etymologie

Prunet et Belpuig sont deux hameaux regroupés de nos jours en une unique commune. Prunet vient du catalan "Prunedell". Belpuig, c'est Bell-Puig, le "Beau Pic".



Copyright 2013 - 2024 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.