Lesquerde




. Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Héraldique


Histoire

Nous n'avons pas, sur Lesquerde, de traces de l'activité préhistorique qui devait pourtant avoir lieu dans les vallées du Fenouillèdes. Nous en avons sur d'autres villages, que se soient une présence lointaine, comme à Vingrau, Espira de l'Agly, ou plus récente avec l'érection de dolmens ou menhirs. Par la suite les celtes (vers -500), puis les romains vinrent occuper la région. Ils seront suivis des wisigoths (412), puis des sarrasins (739). Aucun de ces peuples n'ont laissé de vestiges de leur passage du côté de Lesquerde. Il faudra attendre l'arrivée des carolingiens en 811 pour commencer à trouver une trace du village tel que nous le connaissons de nos jours.

Charlemagne, au IXe siècle, instaura le système féodal. Lesquerde fut rattaché au comté de Bésalù, à qui appartenait la vicomté de Fenouillèdes. Les premiers temps de l'ère carolingienne nous sont inconnus, mais il faut savoir que Pierre II d'Aragon, alors maître de la Catalogne, prit part aux côtés du comte de Foix à ce qu'on a appelé plus tard "l'hérésie cathare". Défait, son comté fut coupé en deux en 1258, le Fenouillèdes fut rattaché à la France tandis que le reste fut conservé par l'Aragon. C'est ainsi que Lesquerde fut séparé du Roussillon.

Au XIVe siècle les templiers de la Commanderie du Mas Deu s'installèrent dans le Fenouillèdes. Ordre religieux tentaculaire, les moines avaient de l'influence sur tout les villages, recevant ou plus tard achetant de grands terrains pour faire vivre leur préceptorie.

L'histoire de Lesquerde est aussi lié à l'exploitation du fer. Même si on est loin du Canigou et de ses gisements, le village avait une mine qui attira une certaine population. Elle se trouve près du sommet de la colline Nord sur laquelle sont adossés les maisons.

L'église initiale du village était dédiée Ste Marie. Elle passera sous le vocable de St Roch. De style roman, sa porte en bois est richement décorée des pentures en fer, même si de nos jours le bâtiment est un peu triste.


Photos


Voir toutes les photos

Photos


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Pour un village aussi petit le patrimoine de Lesquerde est plutôt important. Certes, il ne déplacera pas les foules, mais le visiteur de passage pourra aller visiter différents éléments du patrimoine local. Et on commence comme souvent par l'l'église Notre Dame de l'Assomption, l'église du village. Elle se trouve en plein centre du village. Plutôt petite, il ne faut pas se laisser rebuter par l'aspect austère et moderne de la façade, l'intérieur est plus intéressant. Elle contient par exemple une statue de la fin du XVIIIe siècle.

Concernant le patrimoine religieux le cimetière accueille une chapelle, la chapelle St Roch. Elle est de style romane et contient, elle, une statue de St Roch du XVIIe siècle. Son intérieur possède des décorations peintes de la même époque. St Roch était spécialisée dans la guérison des maladies contagieuses.

Au centre du village se trouve un énorme rocher qu'on appelle le "Dyke". Il fait la curiosité des visiteurs et symbolise à lui seul Lesquerde. C'est un rocher d'hématite brune qui pèse 10 000 tonnes (soit le poids de la tour Eiffel !

Sinon le village conserve des traces de son passé minier. Lesquerde était une ville où l'on extrayait le fer de mines à ciel ouvertes. Les hauteurs du village possèdent toujours les vestiges de barraques de mineurs ainsi qu'une vieille trémie et les restes du cable aérien qui permettait de transporter le minerai jusqu'au four de St Paul de Fenouillet. Il y a aussi l'entrée d'un tunnel à l'Ouest du village, ainsi qu'une ancienne mine de Gypse, plus modeste, et une de Feldspath, toujours en activité. Elle possède une éolienne moderne assez inattendue par ici. L'activité minière à Lesquerde s'est arrêtée dans les années 30.

Enfin Lesquerde possède sa cave coopérative, un bâtiment de 1923 ayant servi jusqu'en 1966.



Situation et accès

Lesquerde se trouve à quelques kilomètres au Sud-Est de St Paul de Fenouillet, dans le Fenouillèdes.

Carte des communes

Coordonnées GPS : 42.79993211 N, 2.529812189 E


Héraldique

Description du blason de Lesquerde

Expression héraldique

fascé et contre-fascé de quatre pièces d' or et de sable.

Description

L'expression héraldique est assez obscure, mais tout s'éclaire quand on sait que la "fasce" est une bande horizontale. "Fascé et contre-fascé" signifie donc que les bandes ont des couleurs qui s'inversent. Ces couleurs sont exprimés à la fin "Or" et "Sable" désignent en héraldique le jaune et le noir. Reste la notion des 4 pièces, qui désignent qu'il y a quatre bandes.

Explications

Le blason de Lesquerde est assez simple, c'est aussi un des rares à avoir cette partition, en échiquier à 2 colonnes. J'ignore pourquoi Lesquerde l'a adopté.



Copyright 2013 - 2020 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.