Matemale




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Population      . Etymologie

Matemale est un village du Capcir, la vallée qui part au Nord de Mont-Louis. C'est un village plutôt étendu mais peu dense, avec une vie sociale et économique modérée, mais suffisament importante pour qu'il ne s'agisse pas d'un de ces petits villages de montagne sans trop d'intérêt. Au contraire, Matemale est plutôt dynamique, et c'est sans doute sa situation géographique qui y participe.


Urbanisme

Matemale est peu étendue, la ville se constitue essentiellement du coeur de ville, un amas de maisons anciennes en pierres granitiques. Les rues sont dessinées un peu comme elles ont pu l'être : En fonction du relief et des premières maisons qui s'y sont construites. Heureusement qu'il n'est pas très grand, sinon ça serait vite un beau capharnaüm ! Les rues sont donc plutôt petites et courtes, sinueuses, avec parfois de petites déclinivités. On s'y gare facilement et heureusement car c'est à bien à pieds qu'on découvre le mieux Matemale. Le centre regroupe quelques maisons en granit accolées qui jouxtent la mairie, l'église n'est pas très loin. Le clocher civil non plus, d'ailleurs. Dès qu'on s'éloigne un peu les rues grimpent, les maisons se séparent les unes des autres jusqu'à la limite du village. En clair, on a vite fait le tour des éléments intéressants dans le village lui-même.


Une impression de calme et de paix

Au détour d'une rue vous aurez l'oeil attiré par l'ancienne cloche de l'église posée à même le sol, ou par un bas-relief gravé dans le granit du portail d'une maison. L'impression générale qui règne à Matemale est le calme. En hiver, une sensation d'humidité envahit les rues, la position de la ville, en contrebas et traversée par l'Aude, y sont pour quelque chose. Mais c'est une sensation qui disparaît au contact des habitants, d'une gentillesse marquée. Faire une rifle au foyer municipal un soir d'hiver est une expérience enrichissante, la preuve d'une convivialité qui n'est pas feinte.

Vue générale de Matemale
Vue générale de Matemale


Vie économique

L'économie de Matemale réside essentiellement dans le tourisme. Il faut dire que c'est sur son territoire que se trouve la fameuse base nautique du lac de Matemale (le bien nommé !), un complexe nautique de grande taille où l'on ne trouve ni toboggans gigantesques, ni vendeurs de barbapapas, mais tout un tas de petits stands proposant des activités diverses et variées. Et ce n'est pas un vain mot ! Location de VTT, de pédalos, parcours d'accro-branche (dont un circuit particulièrement difficile à conseiller à tous ceux qui se croient intrépide), balades en poney, tour de quads pour les tout petits, stands de tir à l'arc, et même des yourtes ou des cabanes dans les bois pour passer la nuit. Il y a bien sûr une plage pour la baignade dans le lac, un restaurant et même un camping.

Mais ce complexe n'est pas la seule source de revenus du village. Il y a aussi quelques artisans, des hébergements sous forme de gîtes et un hôtel-restaurant qui accueille régulièrement l'équipe de rugby de Perpignan, l'USAP, pour ses préparation en altitude. Il y a aussi une discothèque et une piscine de plein air.

A propos, pour eux qui l'ignore, ce lac est artificiel : Il s'est formé suite à la construction du barrage de Matemale, un barrage-poids de grande dimension qui inonde une partie de la plaine du Capcir.


Le hameau du lac

Le hameau du lac est un hameau situé... en bord de lac. C'est un lotissement relativement moderne, il a été construit dans les années 1980-1990. Il y a une cinquantaine de maisons, plutôt des constructions en dur, bien entretenues quoi que souvent habitées uniquement l'été, preuve du soin dont font preuve les propriétaires pour faire en sorte que le site reste agréable. Le hameau est desservi par une route unique qui serpente de la départementale jusqu'à l'eau du lac, à cette endroit à l'opposé du complexe de loisir. La vie ici est très agréable, particulièrement calme.




Situation et accès

Matemale est une ville du Capcir, en montagne. Le Capcir, c'est la vallée de l'Aude, une vallée qui commence au Nord de Mont-Louis dans laquelle se trouve la station de ski des Angles. La ville est sur le côté droit de la vallée, à l'Est. Pour s'y rendre au départ de Perpignan, il faut suivre la direction "Andorre" jusqu'à Mont-Louis (1h30 en voiture) puis bifurquer vers le Nord en direction de "La Llagonne / Les Angles". Suivez la route, au bout de 10 minutes vous longerez Matemale, qui a deux voies d'accès. Le village est en contrebas, la rivière la traverse (L'Aude).

Carte des communes

Coordonnées GPS : 42.58597628 N, 2.118988485 E


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Le patrimoine de Matemale est relativement classique, pour un village de cette taille. Parmi les éléments du patrimoine les plus visibles, il faut citer l'église paroissiale St Pierre, un très joli édifice bien visible. A ses pieds il y a une cloche, posée par terre. Le village héberge aussi un calvaire, un intéressant clocher civil, face à l'église se trouve une croix métallique et dans les environs, un oratoire lui aussi dédié à St Pierre. Il se trouve le long d'un chemin, à 600m au Nord de Matemale.

Sinon le territoire de Matemale possède aussi plus de la moitié du lac de Matemale, formé par le barrage hydro-électrique de Matemale. Et enfin, il y a aussi, au Nord du village, l'ancien village de Creu.


La tour de Creu

La tour de Creu, vestiges du moyen-âge.
La tour de Creu

De nos jours il ne reste de l'ancien village de Creu que sa tour, parfaitement restaurée. Cette restauration a été rendu nécessaire par le fait qu'elle s'est effondrée, en 2008, suite à un violent orage. Il faut dire que la tour était en très mauvais état, sa reconstruction était nécessaire, de toute façon. De nos jours il ne reste que des vestiges de cet ancien village, aux pieds de la tour.

A noter que la tour de Creu est un excellent but de promenade, et l'objet d'une randonnée de quelques heures à travers le Capcir.

En savoir plus sur la tour de Creu.



Histoire

Le Capcir conserve peu de traces d'activité humaines antérieures à l'arrivée des carolingiens, en 793. Ceux-ci instaurèrent le système féodal et la vallée de l'Aude fut intégrée au comté de Razès, situé en Aude de nos jours.


Origine du village (IXe siècle-XIIe siècle)

Mais cette vallée était déserte. Ca et là quelques domaines agricoles faisaient vivre une population éparse issue des peuples montagnards. En 833, l'église de Formiguères fut construite, marquant le début du peuplement par les pionniers francs. A partir de la fin du IXe siècle, la vallée fut peuplée sous l'impulsion de l'abbé de St Jacques de Jocou, une abbaye du Razès. C'est ainsi que fut construite, puis consacrée l'église initiale de Matemale. A cette époque les églises étaient bâties en pierres locales, sur une charpente en bois recouvert d'ardoises. Le plan était rectangulaire, avec un chevet rectangulaire aussi, mais légèrement plus étroit.)

En 877 le Capcir passe sous la direction des comtes de Cerdagne. Le comte Séniofred (927-967) donna à l'abbaye Saint Martin du Canigou, qui s'était considérablement développé dès le départ, ses alleux des Angles et son marché de Matemale. Il faut savoir qu'à ces époques reculées, le marché représentait le seul endroit où la population se rencontrait hors de leurs villages. Matemale était donc un centre économique, certes petit, mais important.


Les vicomtes d'Evol

En 1204 un document nous apprend que le village appartenait toujours à l'abbaye. Mais durant le XIVe siècle apparaît la famille de So. Cette famille, possesseur d'un château à So (dans le pays de Sault) et d'un autre à Evol sont devenus les vicomtes d'Evol. En prenant de l'importance, ils reçurent les biens du Capcir, qui restèrent dans la famille jusqu'à la fin du royaume de Majorque (1344), année où le nouveau roi d'Aragon, voulant punir ses anciens ennemis, remit tous les biens de la famille de So, dont Matemale, au comte de Foix.

Mais ce changement de main du village ne dura pas, puisque quelques années plus tard tout rentra dans l'ordre grâce à l'appui du comte de Foix désireux de rendre ses biens aux vicomtes.

Et une anecdote pour finir. A la fin du XVIIe siècle la France envoya des régiments de cavalerie s'installer un peu partout en France, surtout sur les frontières. En 1690, c'est à Matemale et à Réal que le régiment de cavalerie Légat prit ses quartiers.


Population

Années Feux Habitants
1358 29
1359 13
1365 31
1386 13
1424 7
XVe siècle 4
1515 9
1553 8
1787 511
1793 415
1799 398
1806 416
1836 517
1866 422
1886 435
1906 411
1926 250
1936 226
1946 185
1954 185
1962 176
1968 135
1975 106
1981 151

La chute de la population enregistrée à partir de 1365 s'explique par l'apparition de la peste dans le Capcir, en 1368. Elle reviendra à plusieurs reprises les années suivantes jusqu'à milieu du XIVe siècle, terrassant les habitants.


Etymologie

Le nom de Matemale s'est créé à partir des mots "Mata" et "Mal", qui désigne respectivement une forêt et une longue perche servant à baliser un sentier enneigné. On retrouve ce mot "Mal" dans les appellations suivantes : Le Puigmal ("Le pic pourvu de perches") et ... Bompas (Transformé ainsi au XIXe siècle par amalgame, le nom originel étant "Mal-Pas", "le passage équipé de perches", mais traduit en français comme le "mauvais pas", et donc transformé en "Bon pas")



Copyright 2013 - 2022 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.