Facebook Instagram X

Roquevert




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire      . Etymologie

Parfois on trouve dans les Fenouillèdes d'étranges sites qui font ressurgir un passé parfois fort lointain. C'est le cas à Sournia, qui possède plusieurs sites historiques dont de l'époque romaine : Le pont romain de roquevert.

Roquevert, c'est avant tout un site proche de la Desix, rivière locale qui prend sa source près de Séquières, sur les hauteurs de Roquevert. On est là dans une vallée verdoyante, courte et peu large dont le fond est suffisamment plat pour être cultivé, et ce qu'autant plus que c'était là probablement un ancien lit de rivière, donc une terre riche parfaitement exploitable, ce qui a été fait durant le bas Moyen-âge. Par ici la végétation est typique du Fenouillèdes : Présente sans être touffue, faite plus d'arbustes que d'arbres, avec des essences plutôt épineuses. Les roches sont calcaires, la terre claire et caillouteuse, parfaite pour la culture de la vigne ou d'oliviers.

Lorsqu'on arrive dans les environs la première chose qui marque est la présence d'un arc de pierres enjambant la Desix, un peu à l'Ouest de roquevert : Ce sont les restes du pont romain de Sournia, aussi connu sous le nom de pont romain de Roquevert. C'est une arche magnifique, presque en plein cintre dont il ne reste que les pierres formant la courbures et des restes des piles, de part et d'autres. La végétation l'envahit régulièrement, et elle est régulièrement retirée, ce qui fait que l'arche n'est jamais le même en fonction du moment où vous venez. On peut encore le traverser, même si ce n'est guère recommandé.

Roquevert c'est un ancien château médiéval situé sur un piton rocheux surplombant la Desix. De ce château il ne reste aujourd'hui que quelques ruines difficilement accessibles, mais au moins, nous avons toujours un témoignage de ce château, ce qui n'est pas le cas partout. Le site de Roquevert est donc plus un site historique du Fenouillèdes qu'un lieu à visiter. Le visiteur ne viendra que pour une promenade, voire une randonnée, pour admirer ce magnifique pont qui peut faire à lui seul l'objet d'un but de promenade, même si le lieu incite plus au passage qu'à l'arrêt.




Situation et accès

Roquevert est un ancien village protégé par une place-forte. Il se trouve dans la vallée de la Désix, entre Sournia et Pézilla-de-Conflent, en plein Fenouillèdes. Le site est sur le territoire de Trévillach, mais à la limite de celui de Sournia, Prats-de-Sournia et Pézilla-de-Conflent, tous concomitant en un tout petit espace.

Il n'y a trop rien à voir sur place, mais si vous tenez à vous y rendre le plus simple est d'aller à Sournia et de prendre la direction de Pézilla. Peu après la bifurcation vers Trévillach vous tomberez sur quelques ruines, à droite de la route : Ce sont les restes de Roquevert.


Histoire

On a très peu de traces de Roquevert à travers l'histoire. Place-forte du Fenouillèdes, on imagine qu'elle a été créé à peu près en même temps que ses voisines lors de la récupération du Roussillon par les troupes carolingiennes. La but était probablement de verrouiller la vallée de la Désix, le site semble choisi pour ça d'ailleurs.

La première vrai trace du lieu apparaît dans un document au XIVe siècle, à travers le village de Rabouillet, qui devient une possession de la puissante famille de Peyrepertuse. Cette dernière fera élever Rabouillet au titre de Baronnie, qui en englobait Roquevert, Séquerre, Prats de Sournia et Trévillach. Cette baronnie vivra jusqu'à la révolution, époque où Rabouillet deviendra une commune officielle, mais Roquevert a été perdu dans les méandres de l'histoire entre-temps.

Archéologiquement parlant l'état des ruines de Roquevert nous apprend que le lieu a été abandonné il y a fort longtemps, probablement bien avant la révolution française. Il n'en reste qu'une partie du mur occidental, sur un piton du plateau de Sequerre, où on a une vue directe sur une tour rectangulaire, au Nord-Est. Par ailleurs le territoire de Roquevert possède ce qu'on appelle le "Pont médiéval de Roquevert", preuve de l'ancienneté de ce pont, que la route emprunte toujours.


Etymologie

Le mot "Roquevert" peut se traduire par "la roque verte", le rocher vert. Probablement une particularité d'un rocher bien identifiable, peut-être recouvert de mousse.



Copyright 2013 - 2024 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.