Le barrage de Puyvalador




. Description      . Photos      . Situation et accès


Situation et accès

Ce barrage se trouve sur le territoire de Puyvalador. Puyvalador est un village du Capcir, c'est le village le plus au Nord du Capcir. Il se trouve après Formiguères. Le barrage est aux pieds des maisons, il est impossible de la rater. Par contre pour s'y rendre il faut obligatoirement y aller à pieds, la seule route qui y mène est un sentier Ou alors il faut passer par Odeillo-de-Réal, un hameau de Réal, sur la rive droite de la rivière.


Coordonnées GPS : N, E.


De quoi s'agit-il ?

Les Pyrénées-Orientales ont une curiosoté hydrologique, c'est qu'ils forment à elles seules un bassin versant unique, évidemment à quelques exceptions près. Ca signifie qu'une goutte d'eau qui tombe dans le département reste dans le département jusqu'à son arrivée en mer, les exceptions étant la vallée du Capcir, départ de l'Aude, et la plaine de Cerdagne dont le Sègre est un affluent de l'Elbe, un fleuve espagnol. Ceci pour dire que la gestion de l'eau est une des priorités du département, et de tout temps. Ainsi au fil du temps plusieurs barrages ont été construits à des époques diverses, les premiers dès le milieu du XXe siècle. Et c'est le cas du barrage de Puyvalador, construit entre 1925 et 1932.

Puyvalador est un village du Capcir, la vallée qui part de La Llagonne, après Mont-Louis, et monte vers le Nord. On y croise Matemale et Formiguères. Le petit village de Puyvalador est le dernier avant l'Aude. A cet endroit la vallée se rétrécit légèrement, l'emplacement était idéal pour la construction d'un barrage.


Rôle du barrage

Le barrage de Puyvalador a exactement le même but que celui de Matemale un peu plus bas dans la vallée. Il régule le cours d'eau de l'Aude et fournit de l'électricité verte, même si à l'époque de sa construction on ne l'appelait pas encore comme ça. C'est donc un barrage à vocation électrique, tout simplement.


Caractéristiques et installations

Le barrage de Puyvalador est un barrage-poids légèrement arqué, au contraire de celui de Matemale, parfaitement droit comme il est d'habitude pour les barrages-poids. Il mesure 160m84 de long seulement pour une hauteur de 39m. La crête mesure 3m60 de large, mais à la base le barrage mesure 26m69 exactement de largeur, ce qui lui donne un volume de 36000m3. Il a été construit en béton.

Sa côte varie selon les saisons : De 1408m au moment où il est le plus bas à 1421m, rempli à son maximum. A son maximum le lac ainsi formé fait 90 hectares et s'étale sur toute une partie de la vallée. Le village de Puyvalador est construit en hauteur et ne craint donc pas une éventuelle montée des eaux. Celui d'Odeillo-de-Réal, hameau de la voisine Réal, est aussi dans ce cas.

Il est équipé d'une installation électrique qui a près de 100 ans maintenant, la station d'Escouloubre. C'est un bâtiment massif, rectangulaire, comme les usines étaient faites autrefois.


Le lac de Puyvalador

Le lac de Puyvalador fait 90 hactares donc. Pris dans la vallée du Capcir il ne dénature pas trop le paysage, ses installations sont plutôt discrêtes et il ne semble pas trop qu'il s'agisse là d'un lac artificiel, il pourrait être naturel. Toutefois il est strictement interdit de pratiquer des sports nautiques ou tout autre activité dessus.


La stèle

Sur la rive droite du barrage, au bout de la crête se trouve un monument commémoratif dédié à Joachim Estrade. C'est tout simplement le concepteur du barrage. Cette stèle est de grande taille, c'est une composition faite sur la base d'un buste monté sur un piédestal derrière lequel se trouve un pilier élancé, très haut. Son environnement est bien entretenu.


Récapitulatif

Hauteur 39m
Largeur (à la crête) 3m 60
Largeur (à la base) 26m 69
Volume 36 000m3
Volume du lac 10 000m3
Etendue du lac 90 hactares



Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.