Château de Collioure




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire      . Voir aussi


Situation et accès

Le château de Collioure se trouve... à Collioure, sur la côte vermeille. Une fois sur place, il est impossible à rater tellement il est imposant. Si vous avez un doute allez jusqu'à la plage, le château de Collioure, c'est le grand bâtiment de pierre de l'autre côté de l'anse.


Coordonnées GPS : 42.5260711 N, 3.084436447 E.


De quoi s'agit-il ?

Le château de Collioure est l'un des plus connus des Pyrénées-Orientales. Appartenant au Conseil Général, il profite à plein de l'afflux touristique estival qui se répand dans la ville, sur la côte rocheuse, mais aussi dans tous le département tellement il s'agit là d'un lieu incontournable.

Il s'agit d'un château du XIIIe siècle contemporain des rois de Majorque. C'était l'une des résidences du roi, avec le bien nommé palais des rois de majorque, à Perpignan, et le château de Formiguères, en Capcir. De nos jours il est l'un des plus beaux emblèmes de Collioure dont il domine la baie. La vue de ses terrasses est à couper le souffle, on y embrasse toute la baie et ses points d'intérêts : La chapelle St Vincent, l'église Notre-Dame-des-Anges et son campanile si particulier, le moulin des Collioure, l'église des Dominicains, le Fort Saint Elme, et les plages de galets si typiques de la côte rocheuse. Bien sûr il se visite. Attention toutefois, il est fortement recommandé de venir en train l'été car la ville est rapidement embouteillée, il n'y a pas beaucoup de places de stationnement. Pour faire simple, je conseille d'aller prendre le train à la station précédente, à Elne. La gare de Collioure n'est qu'à 500m du château, lui-même au coeur de la ville.


Photos


Voir toutes les photos

Photos


Histoire

Superbe citadelle dont les fondations plongent dans la mer, le château de Collioure fut construit sur les restes de constructions romaines, transformées par la suite à l'époque wisigothique et citées pour la première fois en 673. Mais c'est à l'initiative des rois de Majorque, que le château tel que nous le connaissons aujourd'hui fut bâti. Il était destiné à servir de résidence d'été à la cour royale. L'édification du bâtiment s'est faite en même temps que le Palais des rois de Majorque, à Perpignan, entre 1242 et 1280.

Comme c'était souvent le cas durant le moyen-âge, en particulier entre les XIe et XIVe siècle, un château puissant entraînait la construction à proximité d'un hameau habité par les personnes vivant aux alentours, c'est l'origine du Collioure médiéval (le village initial est en fait beaucoup plus ancien, du VIe siècle avant JC)

Les officiers en charge de la citadelle étaient nommés par le roi de Majorque, puis à la disparition de ce royaume (1344) par le roi d'Aragon et enfin par le roi de France en fonction du maître du Roussillon. C'est ainsi que plusieurs membres de la Famille d'Oms furent alcayde du château Collioure. L'un d'eux, Emmanuel d'Oms, fut accusé en 1666 de complicité dans les tentatives faites par Maur de la Réa, abbé de St Génis des Fontaines, pour livrer la place de Collioure aux espagnols.

Passé citadelle des rois de France après le Traité des Pyrénées, elle subit de nombreuses transformation par Vauban durant le XVIIe siècle. Celui-ci fit raser la ville haute de Collioure pour élever l'enceinte extérieure et faire le glacis, ce qui obligea la population a construire une autre ville un peu à l'écart, plus au Nord. C'est là l'origine de la ville actuelle de Collioure. De plus il fit défendre le château par un autre fort réaménagé, situé sur les hauteur, le fort St Elme. Il faut savoir que ces modifications profondes dans la structure du château furent faites à l'encontre de la volonté de Vauban, qui préférait défendre Port-Vendres.

Enfin le château de Collioure passa à la garnison de l'armée française, exactement l'arme du Génie. Elle fut transformée en prison durant l'année 1939. C'est en effet en mars 1939 que le premier camp disciplinaire destiné aux réfugiés d'Espagne est créé au château royal de Collioure. Durant l'été 1939 ils seront un millier à se trouver confiné derrière les épais murs de la forteresse.

Depuis la fin de la guerre le bâtiment appartient au département des Pyrénées-Orientales, qui organise souvent des expositions temporaires. Il est parfois appelé château des templiers, c'est une erreur dans la mesure où il était construit bien avant l'arrivée des templiers en Roussillon, à l'époque carolingienne. La confusion vient du fait qu'ils avaient eux aussi un château à Collioure, mais il ne s'agissait que d'une maison forte, sans commune mesure avec la place forte dont on parle ici.

De nos jours le château de Collioure a un donjon carré formé de salles superposées et voûtées d'ogives. Lorsque les rois d'Aragon l'on récupéré ils firent construire la salle des frères du couvent des templiers.




Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.