Hôpital St Jean de Perpignan




. Description      . Situation et accès      . Voir aussi


Situation et accès

L'hôpital St Jean est celui de Perpignan, mais avant d'être l'établissement de soin que l'on connait, avenue du Languedoc, il était un simple dispensaire à proximité de la cathédrale de Perpignan.


Coordonnées GPS : 42.72573794 N, 2.888096167 E.


De quoi s'agit-il ?

L'hôpital de Perpignan a une histoire très ancienne. Elle commence au XIIe siècle. A cette époque, on le considérait comme faisant partie de l'ensemble collégial de Perpignan comprenant le cloître-cimetière Campo Santo, l'église St Jean le Vieux, la Cathédrale St Jean-Baptiste, la chapelle Funéraria, la chapelle du Dévot-Christ et l'hôpital St Jean. Il était donc à côté de l'actuelle cathédrale, en plein centre-ville.

Nous sommes donc au XIIe siècle. A cette époque, le comte du Roussillon est Arnaud-Gausfred. La paix s'installe peu à peu et les habitants commencent à vivre un peu mieux qu'aux époques précédentes. On songe de plus en plus à son prochain et les pauvres sont pris en charge par des personnes de bonne charité. Dans cette idée très chrétienne des hôpitaux sont créés dans les grandes villes. Ille-sur-Têt voit le sien apparaître, et le 4 avril 1116 le comte du Roussillon fonde celui de Perpignan. Situé à proximité immédiate du château comtal, sur l'emplacement des maisons de l'actuelle rue Bartissol et du cours Maintenon, il reçut tout naturellement le nom d'hôpital St Jean, du nom de la paroisse.

Il remplit parfaitement son office sans histoire jusqu'en 1809 où il devint "hospice de la miséricorde". Le véritable hôpital, du moins tel qu'on le connaît de nos jours, passe à coté de l'ancien hôpital militaire, du côté du couvent des franciscains. En 1908 le cours Maintenon prend possession de l'hospice qui ferme définitivement ses portes. La "font de l'hospital" (fontaine de l'hôpital) garde le souvenir de cet édifice : C'est la belle fontaine, devant la cathédrale.


La suite de l'histoire de l'hôpital de Perpignan est moins intéressant. Vétuste, il sera déplacé sur un nouveau site situé au Nord de Perpignan suite à l'accroissement de la population perpignanaises. Il est alors construit suivant un modèle classique pour l'époque, c'est à dire composé de pavillons individuels disposés en cercle. Ces pavillons datent de 1914 - 1924. Dans les années 60 l'hôpital change de nom, de "Hôpital St Jean", il devient "Hôpital Joffre", en souvenir du maréchal rivesaltais.

Vieillissant en ce début du XXIe siècle, les pavillons sont remplacés par un ensemble moderne dont la livraison a eu lieu partiellement en 2008. A cet occasion, il a repris son nom d'hôpital St Jean. C'est désormais un hôpital moderne, tout à fait classique.




Copyright 2013 - 2018 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.