Facebook Instagram X

Saillagouse




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Etymologie      . Héraldique

Saillagouse est une ville de montagne moyenne importance, à l'Est de la Cerdagne. Relativement étalée, elle dispose de deux hameaux, l'un dans la montagne l'autre dans la plaine. La ville possède un beau centre-ville, hélas traversé de part en part par la route Nationale qui la scinde en deux et apporte quelques nuisances sonores et polluante dans une ville où l'on s'en passerait bien. Mais cet inconvénient n'est rien par rapport aux avantages qu'il y a à vivre ici.


Urbanisme

L'urbanisme de Saillagouse est particulière par sa densité régulière sur l'ensemble de l'agglomération. que l'on soit au centre ou dans les nouveaux lotissements, cette densité est sensiblement la même, soit assez faible. Evidemment, au centre ville les maisons sont accolées, hautes, mais il y en a assez peu, les rues ne sont pas très longues et laissent la place à de grands jardins qui aérent la ville sans que l'on s'en aperçoive vraiment. Les autres zones résidentielles datent d'époque variées.

Les différents quartiers sont bien marqués. Certains s'étalent le long de la colline, d'autres sont dans la plaine, mais tous sont séparés les uns des autres par des bandes naturelles, preuve qu'à Saillagouse, on a su allier depuis toujours l'extension de la ville et la nature. D'ailleurs lorsqu'on observe la ville de loin, par exemple de Védrignans, on constate qu'elle est très aérée, bien plus que d'autres comme Font-Romeu, assez comparable.


Jeunesse

Saillagouse dispose des services et des équipements nécessaires à l'épanouissement de la jeunesse, mais l'intérêt qu'elle porte à cette tranche d'âge repose plus sur les évènements que sur les prestations fixes. Pour les tout petits la ville dispose de plusieurs assistantes maternelles et d'une crêche. Dès que les enfants sont assez grands ils intègrent l'école maternelle de la ville, puis, plus tard, l'école primaire. Il n'y a qu'une seule école de chaque à Saillagouse. La ville propose aussi une garderie, une cantine scolaire, et un service d'accueil en péri-scolaire.


Equipements

La ville n'est pas spécialement bien équipée, il faut le dire. Elle met à disposition une médiathèque, de plusieurs plans d'eau, d'une grande aire de jeu, mais aussi de plusieurs endroits qui ont été aménagés par la municipalité avec des jeux d'enfants. Question sport, seul un terrain de football/rugby est présent, mais il n'y a guère d'autres équipements. Même pas de terrains de tennis, ce qui est surprenant pour une ville de cette taille.

pour le transport c'est un peu pareil, la ville n'a pas développé de services spécifiques, par exemple pour les personnes âgées. Le train jaune et le bus assure la liaison avec Perpignan, mais les déplacements de proximité sont ignorés.


Saillagouse est une jolie ville, bien entretenue, fleurie en été, mais elle n'est pas, hélas, exempte de défauts.




Situation et accès

Saillagouse se trouve en Cerdagne, à l'extrémité Est du plateau Cerdans. Venant de Perpignan, il faut prendre la Nationale 116 en direction de l'Andorre, passer Prades, Fontpédrouse, puis Mont-Louis. Il ne reste plus que quelques kilomètres à faire pour parvenir à Saillagouse. Notez que la route descend juste avant d'arriver : Vous entrez sur le plateau Cerdans, après le col de la Perche.

Pour se rendre sur place, si vous partez de Perpignan, il vous faudra une heure et demi à peu près. Et si vous arrivez de l'autoroute, sortez indifféremment à Perpignan Nord ou Sud, les deux sont à peu près équivalente pour prendre la route de l'Andorre.


Patrimoine, curiosités à voir sur place

Le patrimoine de Saillagouse est assez riche. Son élément principal, l'église Sainte Eugénie, d'origine romane, date du XIIe mais fut agrandie au XVIIIe. L'abside a des dents d'engrenage et la nef est ornée de bandes lombardes.


L'horloge initiale de l'église

L'horloge initiale de l'église, à Saillagouse
L'horloge initiale de l'église

En 1855 la commune fait installer une horloge dont le mécanisme est exposé dans l'église. Voici le texte qui accompagne ce chef-d'œuvre d'horlogerie.

     Pendant plus d'un siècle l'appareil fonctionne parfaitement. Chaque semaine le garde champêtre gravissait les difficiles marches du clocher pour aller remonter les poids et huilier le mécanisme. A partir de 1993 les aiguilles des cadrans et le tintement des heures ne sont plus actionnés par l'horloge mais par un système électrique.

     Après une décennie de sommeil, cet élément du patrimoine saillagousain risquait de disparaître. En 2003, le mécanisme est restauré par Henri Bardes employé municipal et ses collègues. Chacun peut se réjouir de cette initiative qui vient préserver un pan de notre patrimoine public.

     Ce texte m'a été rectifié par Philippe, un internaute qui connait l'horlogerie l'ayant fabriqué et qui me fait remarquer en 1855, elle n'existait pas encore.


La roque dels Traginers

La roque dels Traginers, à Eyne
La roque dels Traginers

La roque del Traginers est un empilement de rochers à la jonction des territoire d'Eyne et de Saillagouse, à la limite entre le haut-Conflent et la Cerdagne. Cet empilement est une curiosité naturelle, pas un montage humain comme semble le prouver la rectitude des pierres. Il s'agit de roches granitiques, le type de roche local, une roche qui peut se fendre et former des blocs anguleux. Cette curiosité géologique est peu connue, elle est masquée par une épaisse végétation.

En savoir plus sur la roque dels Traginers.


Le monument à Jules Lax

Le monument à Jules Lax, à Saillagouse
Le monument à Jules Lax

Lorsqu'on arrive à Saillagouse par la Route Nationale de Mont-Louis, on passe à côté de cet étrange monument fait de deux blocs de granit et de plaques métalliques. Beaucoup croit que c'est un marqueur de l'entrée en Cerdagne, comme une "porte de Cerdagne". Mais la réalité, c'est que c'est un monument commémoratif à la mémoire de Jules Lax, inventeur de la voie métrique. Evidemment, une voie métrique, il y en a une juste à côté du monument : Celle du train jaune.

En savoir plus sur le monument à Jules Lax.


Le hameau de Védrignans

Le hameau de Védrignans, à Saillagouse
Le hameau de Védrignans

Védrignans est un hameau de Saillagouse, au Sud-Est, un peu plus haut dans la montagne. C'est un petit hameau typiquement montagnard, avec ses petites rues étroites, son lavoir et ses fontaines, sa chapelle, et ses grands champs qui l'entourent, raison pour laquelle un hameau s'est créé ici, au fil de l'histoire. La vie est très calme ici.

En savoir plus sur le hameau de Védrignans.


Le hameau de Rô

Le hameau de Rô, à Saillagouse
Le hameau de Rô

Rô est le second hameau du territoire de Saillagouse, il se trouve un peu plus bas, à l'Ouest, dans un site nommé... pla de Rô. Du hameau, il n'y a pas trop de chose à dire, c'est un site de montagne assez beau, mais qui a moins de charme que Védrignans. Il possède une belle petite chapelle.

En savoir plus sur le hameau de Rô.



Histoire

Durant le néolithique tout le plateau cerdan était recouvert de forêts humides inhospitalières. C'est la raison pour laquelle les premiers habitants avaient choisis des lieux plus élevés, situés entre 1300 et 1600 mètres. Le territoire de Saillagouse n'a donc pas de traces d'habitats néolithiques, comme quelques unes de ses voisines.

Mais au tout début de l'antiquité, vers -1000, le climat a changé, permettant au peuple Kérétanis de s'installer sur le plateau . Ce peuple était composés de paysans guerriers, repliés sur eux mêmes et qui provoquèrent de grandes difficultés aux romains lors de leurs annexions de la Cerdagne. Ces derniers construisirent les voies de communication si célèbres. L'une d'elle, la Via Confluentana, se poursuivait sur le plateau cerdan et traversait l'actuel village, pas encore construit bien sûr.

La première mention de Saillagouse dans un document écrit date de 913, du 6 juin exactement, jour de la consécration de son église Ste Eugénie. Cet édifice religieux, modifiée au XVIIIe par la destruction du chevet semi-circulaire et l'élévation du clocher, est à nef unique sous une voûte en berceau brisé supportée par des arcs doubleaux. Le décors des murs gouttereaux est constitués de dents d'engrenage et de modillons à visages humains, selon une technique très poussée. L'église de Saillagouse contenait un antependium (ancêtre du retable) qui est aujourd'hui conservé au centre d'art sacré d'Ille sur Têt. (Hospice d'Ille)

Durant le XIIe siècle la ferveur religieuse s'est doublée d'une relative paix intérieure. Ce climat était propice à l'édification de nombreux édifices religieux. Les anciens, si ils tenaient toujours debout, étaient restaurés. Ce fut le cas de Ste Eugénie. Cette église subira une deuxième restauration au XVIIIe siècle, mais tombera en ruine peu à peu. Elle est toujours visible de nos jours, quoi qu'en mauvaise état.

Dans chaque village les habitants étaient plus ou moins spécialisés dans une profession. Ceux de Saillagouse étaient potiers, fabricants les récipients, tuiles, briques nécessaires à la vie dans la région. Une personnalité importante est née à Saillagouse : le sculpteur Alexandre Oliva, né en 1823 et décédé en 1890. Son buste est élevé dans la cour de la mairie, immédiatement après l'embranchement de la route de Llo.

Sinon il faut savoir que dans l'église, d'ailleurs très belle, se trouve une curiosité : le mécanisme de l'ancienne horloge.


Etymologie

Le nom de la ville viendrait du mot Saule, désignant un arbre qui devait être présent en ce lieu, qui, après transformation, à donné Salico, Salicosa, et enfin Sallagosa.


Héraldique

Description du blason de Saillagouse

Expression héraldique

Hélas, je n'ai pas l'expression héraldique de ce blason. Il doit être assez complexe, vu le nombre d'éléments qui s'y trouvent. Il commence par "d'azur...", marquant la couleur bleu du fond. On y parle de "pairle", une forme géométrique en Y, de "croisette", une petite croix, tout ça "d'or", qui est le nom utilisé en héraldisme pour désigner le jaune. On y parle aussi de "en chef" et "en pointe", des mots utilisés pour désigner le haut et le bas du blason.

Description

Le blason de Saillagouse est bleu. Les lettres S et A encadrent une forme en Y composé de 4 cercles pleins. Au sommet, un soleil riant, en bas, une croix d'or. Le soleil est là pour rappeler l'ensoleillement de la ville, mais je n'ai pas la signification des autres éléments. Le "S" signifie bien sûr Saillagouse, mais le "A" ?



Copyright 2013 - 2024 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Merveilles du monde, Patrimoine rural du 66.